Équipe de France

Croatie - France (1-1) : Les 5 leçons à retenir de la prestation décevante de l'Équipe de France

André Maleh
La Croatie et la France.
La Croatie et la France. / Jurij Kodrun/GettyImages
facebooktwitterreddit

La Croatie recevait la France pour la deuxième journée de Ligue des Nations. Après une défaite face au Danemark au Stade de France vendredi dernier, les joueurs de Didier Deschamps veulent empocher leurs premiers points dans la compétition. Une équipe remaniée et un nouveau dispotif au coup d'envoi du match pour l'Équipe de France.

La première période ne vas pas entrer dans les livres des plus beaux moments de la sélection nationale. Trois frappes cadrées et très peu d'intensité sur une pelouse en mauvais état. Quelques percées notables pour les français avec une de Moussa Diaby arrêtée par le gardien adverse.

La deuxième période voit Adrien Rabiot marquer le premier but de ce match à la 52e. Sur un une-deux entre l'ancien joueur du Paris Saint-Germain et Wissam Ben Yedder, le joueur de la Juventus de Turin se retrouve face au gardien et frappe du pied gauche. La Croatie égalise sur pénalty à la 81e minute par l'intermédiaire d'Andrej Kramaric.


1. Un 4-4-2 à perfectionner pour Deschamps

FBL-EUR-NATIONS-CROATIA-FRANCE
Didier Deschamps. / FRANCK FIFE/GettyImages

Dider Deschamps débute ce match avec un dispotif abandonné depuis près de deux ans. Le technicien français a voulu durcir sa défense bien trop fébrile ces derniers temps. Il a profité de laisser au repos la majorité de ses titulaires pour découvrir de nouvelles associations. Sans grand succès au vu des quelques errements défensifs encore constatés sur ce match.

2. Une défense à la peine

Ante Budimir
Une offensive de la Croatie. / Jurij Kodrun/GettyImages

Trop souvent en retard dans les duels, la charnière Kimpembe-Saliba a beaucoup souffert au cours de la rencontre. Les Croates n'ont pas réussi à se servir des erreurs individuelles de la part de l'Équipe de France. Sous pression en bout de match, la France subit les assauts croates et Mike Maignan sauve les siens.

3. Une première timide pour Boubacar Kamara

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara. / Pixsell/MB Media/GettyImages

L'ancien milieu défensif de l'Olympique de Marseille transféré le mois dernier à Aston Villa fait ses débuts avec le maillot de l'Équipe de France. Le joueur de 22 ans se démarque de plus en plus avec ses belles prestations. L'ancien olympien a vécu une première bousculée par le scénario de fin de match et aurait notamment pu provoquer une faute dangereuse aux abords de la surface.

4. Tchouaméni impérial

Aurelien Tchouameni
Aurélien Tchouaméni. / James Williamson - AMA/GettyImages

Aurélien Tchouméni est associé à Mattéo Guendouzi au milieu de terrain. Le monégasque impose son physique tout au long du match et ses qualités techniques pour créer des espaces. Très intéressant dans un rôle de milieu défensif avec de beaux tacles notamment, Aurélien Tchouaméni continue d'impressionner les observateurs. Sa sortie à l'heure de jeu a mis en difficulté l'Équipe de France. Il a surnagé ce soir.

5. Les indiscutables sur le banc

FBL-EUR-NATIONS-CROATIA-FRANCE
Karim Benzema et Kylian Mbappé. / FRANCK FIFE/GettyImages

Pour ce match, Didier Deschamps opère un roulement important de l'effectif. Karim Benzema, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Hugo Lloris et les frères Hernandez débutent la rencontre sur le banc. Ils devraient tous être de retour face à l'Autriche cette semaine au vu de la prestation en terre croate ce soir.

facebooktwitterreddit