Critiqué sur les réseaux sociaux après AS Monaco - OM, Axel Disasi revient sur ses propos sur l’arbitrage

Olivier Halloua
Axel Disasi a essayé de tempérer ses propos.
Axel Disasi a essayé de tempérer ses propos. / Jean Catuffe/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après avoir litérallment accusé l'arbitre d'avoir aidé l'Olympique de Marseille dans le final d'AS Monaco - Olympique de Marseille, Axel Disasi a légèrement revu sa déclaration. Le vice-capitaine de l'AS Monaco a essayé de tempérer ses propos.

Une erreur de débutant, on peut le dire. Axel Disasi a toutes les raisons d'être frustré par la défaite face à l'Olympique de Marseille à domicile (2-3). Le vice-capitaine de l'AS Monaco s'était présenté la rage au vente au micro de Prime Vidéo.

Le défenseur tricolore avait affirmé que l'arbitrage était à 100% pour l'OM sur la fin de rencontre et qu'il avait poussé pour ce résultat. Evidemment, ce sont des accusations fortes, pouvant entraîner une sanction de plusieurs matchs de suspension.

Disasi maintient l'idée d'un arbitrage partial

En conférence de presse, il a tenté de modérer ses propos conseillé par son staff certainement. "Certes mes mots étaient virulents, maintenant que je suis un peu plus froid... L'idée ne change pas mais les mots sont plus apaisés. Ça reste mon avis. Tout le monde a vu les images, je reste persuadé que sur cette dernière action, il n'y a pas faute.

Avec l'égalisation, l'équipe marseillaise a eu un regain d'énergie et l'ambiance du stade a peut-être influencé les décisions arbitrales. On a été punis, mais sur l'égalisation et le dernier coup-franc, on peut mieux défendre", a expliqué un Disasi toujours agacé.

Pour rappel, aucune faute n'avait été sifflée sur la blessure d'Amine Harit suite à un contact avec... Disasi. L'arbitre aurait-il compensé ses errements en fin de rencontre ?

90min dévoile son tout premier documentaire “Origins”. C’est l’histoire d’un petit garçon de Bron nommé Karim Benzema, avec le rêve de devenir footballeur professionnel. Celle d’un enfant qui, à force de travail et de détermination, a remporté le Ballon d’Or 2022. Retour sur les origines d’un phénomène.

facebooktwitterreddit