Premier League

Conflit russo-ukrainien : Yarmolenko en appelle aux footballeurs russes

Olivier Halloua
Andriy Yarmolenko en appelle à ses collègues russe.
Andriy Yarmolenko en appelle à ses collègues russe. / Craig Mercer/MB Media/GettyImages
facebooktwitterreddit

Andriy Yarmolenko somme les internationaux Russes et surtout son capitaine Artem Dzyuba de parler dans la presse comme sur les réseaux sociaux. L'attaquant de West Ham espère qu'ils pourront apporter leur pierre à l'édifice afin de faire cesser le conflit en Ukraine.


Andriy Yarmolenko a lancé un appel désespéré à ses collègues. L'international Ukrainien a publié un message mobilisateur sur les réseaux sociaux. L'attaquant de West Ham a sommé les footballeurs russes de prendre la parole. Il espère que le capitaine de la sélection, Artem Dzyuba, ou d'autres pourront se dresser publiquement contre le conflit en Ukraine.

"Ne soyez plus silencieux"

Son émouvant discours a été largement plébiscité. "Je suis Andriy Yarmolenko, un international ukrainien. Je suis né à Saint-Pétersbourg, mais j'ai grandi en Ukraine et je me considère à 100 % ukrainien. Joueurs russes, les gars, pourquoi sont-ils assis comme des idiots et ne disent rien ?

Dans mon pays, ils tuent des gens, ils tuent des femmes, ils tuent des mères, ils tuent nos enfants. Mais tu ne dis rien, tu n'as fait aucun commentaire. S'il vous plaît, dites-moi ce qui se passerait si tous ensemble, unis, nous montrions aux gens ce qui se passe réellement dans mon pays. J'en connais beaucoup et tout le monde me l'a dit. : "Ça ne devrait pas être comme ça et que notre président agit mal". Alors, les gars, vous qui avez de l'influence sur les gens, montrez-le. Je vous le demande. S'il vous plaît "
, a scandé Yarmolenko sur Instagram.

Il a profité pour glisser un petit tacle à Dzyuba "plus à l'aise pour montrer ses couilles sur les réseaux que dans la vraie vie". Des paroles belliqueuses comme celles de Vitaliy Mykolenko, latéral d'Everton, qui avait insulté Vladimir Poutine comme les Russes. Pour l'heure, seul Feder Smolov a déclaré ouvertement son opposition à cette guerre.

facebooktwitterreddit