Euro 2020

Comment les Bleus ont performé en 3-4-3 ?

Baptiste Blanchard
Les Bleus ont récemment été alignés trois fois avec trois défenseurs derrière.
Les Bleus ont récemment été alignés trois fois avec trois défenseurs derrière. / DENIS LOVROVIC/Getty Images
facebooktwitterreddit

L'équipe de France pourrait jouer dans un dispositif à trois défenseurs ce lundi contre la Suisse (21h00) en huitièmes de finale de l'Euro. Les Bleus ont récemment testé trois fois ce système sous Didier Deschamps avec trois victoires à la clé.

1. Albanie - France : 0-2 (17 novembre 2019)

FBL-EURO-2020-QUALIFIER-ALB-FRA
Antoine Griezmann s'est régalé en meneur de jeu. / FRANCK FIFE/Getty Images

C'est une équipe de France amputée de ses cadres qui s'est présentée face à l'Albanie (Mbappé, Pogba, Pavard, Hernandez).

Didier Deschamps a donc dû bricoler et décidé de lancer le trio défensif Varane - Lenglet - Kimpembe, celui qui pourrait être aligné ce lundi soir.

Les Français, qui avaient déjà leur billet pour l'Euro en poche au coup d’envoi, avaient gagné dans un dispositif plutôt séduisant.

Pour cette rencontre, Antoine Griezmann a évolué en soutien de la doublette Giroud-Ben Yedder. Le Barcelonais avait inscrit un but et délivré une passe décisive.

Le onze des Bleus : Mandanda - Varane, Kimpembe, Lenglet - Dubois (remplacé par Pavard, 88e), Sissoko, Tolisso, B.Mendy (remplacé par Digne, 75e) - Griezmann, Giroud, Ben Yedder (remplacé par Fekir, 85e)

2. Suède - France 0-1 (5 septembre 2020, Ligue des Nations)

Kylian Mbappe, Raphael Varane
Kylian Mbappé avait marqué l'unique but face aux Suédois. / Linnea Rheborg/Getty Images

Dix mois après l’expérience en Albanie, Didier Deschamps avait repris le système à trois défenseurs pour débuter la Ligue des nations.

Les Bleus s'en étaient sortis grâce à un but de Kylian Mbappé, mais le système n'avait pas franchement séduit avec un Upamecano en difficulté pour sa première sous la tunique bleue.

Le onze des Bleus : Lloris - Upamecano, Kimpembe, Varane - Dubois (remplacé par F.Mendy, 88e), Rabiot, Kanté, Digne - Griezmann, Giroud (remplacé par Nzonzi, 90e+2), Mbappé (remplacé par Martial, 88e)

3. France - Croatie 4-2 (8 septembre 220, Ligue des Nations)

Clement Lenglet
Clement Lenglet avait été aligné contre la Croatie. / Pixsell/MB Media/Getty Images

Après la Suède, Deschamps avait opté pour la continuité face à la Croatie, adversaire des Bleus en finale du Mondial 2018.

Il avait formé un nouveau trio dans l’axe avec l’apparition de Lucas Hernandez sur le côté gauche, avec Lenglet et Upamecano.

Mendy placé en piston gauche a eu des difficultés sur le repli défensif dans ce match qui s'était terminé sur le même score qu'en 2018 (4-2).

Buteur, Griezmann avait une nouvelle fois montré son excellente vision en meneur de jeu.

Le onze des Bleus : Lloris - Upamecano, Lenglet, Hernandez - Sissoko, Kanté, N'Zonzi, Mendy - Griezmann - Ben Yedder, Martial

facebooktwitterreddit