Comment la vodka est devenue la meilleure amie de Sneijder au Real Madrid

Wesley Sneijder
Wesley Sneijder sous le maillot du Real Madrid | Etsuo Hara/Getty Images

Officiellement retraité du football depuis la saison dernière, Wesley Sneijder a réalisé une grande carrière. Le milieu de terrain néerlandais a connu de nombreux succès et s'est distingué comme l'un des meilleurs joueurs de la planète pendant plusieurs saisons.

De l'Ajax Amsterdam à Al-Gharafa en passant par le Real Madrid, l'Inter et Galatasaray, son armoire à trophées est pleine à craquer. Cependant, malgré une grande et riche carrière, le finaliste de la Coupe du monde 2010 (finale perdue face à l'Espagne) a avoué dans son autobiographie avoir certains regrets durant sa carrière.

Un ouvrage dans lequel il affirme notamment ne pas avoir été sérieux lors de son passage dans la capitale espagnole, où il avait une hygiène de vie très douteuse.

"Je ne le savais pas, mais la bouteille de vodka était devenue ma meilleure amie."

Wesley Sneijder

Un passage raté au Real Madrid à cause d'un mauvaise hygiène de vie

Wesley Sneijder aurait pu marquer encore plus les esprits, s'il avait été sérieux lors de son passage au Real Madrid. Arrivé dans le club espagnol à l'été 2007, l'ancien numéro 10 des Pays Bas a porté les couleurs de la Casa Blanca pendant deux saisons avant d'être transféré à l'Inter au mercato estival 2009.

"Il n’y avait pas de drogue, mais de l’alcool et du rock and roll."

Wesley Sneijder

Pas forcément convaincant et à son meilleur niveau lorsque son manager faisait appel à lui, il a été transféré par Florentino Perez pour faire de la place à une nouvelle vague de joueur comme le Brésilien Ricardo Kaka ou Cristiano Ronaldo :

"J’étais jeune et j’appréciais le succès et l’attention. Mais quelque chose a dû mal se passer là-bas. Il n’y avait pas de drogue, mais de l’alcool et du rock and roll. Je m’étais habitué à vivre comme une star. Vous êtes adulé en tant que joueur du Real Madrid. Tout ce que vous mangez est recouvert d’une couche d’amour. J’avais l’habitude de descendre dans la rue, dépenser des milliers d’euros et payer plein de choses aux gens. Je ne peux pas dire que je me sois privé de quoi que ce soit. J’ai bien joué, mais j'aurais pu encore mieux faire."

Real Madrid's Gonzalo Higuain and Wesley
Gonzalo Higuain avec Wesley Sneijder | JAVIER SORIANO/Getty Images

Avant de rajouter :

"J’étais seul et j’ai très peu vu mon fils. Je ne pouvais qu’être seul. Mais au fait, pourquoi être seul quand tu as assez d’amis pour passer du bon temps ? Je ne le savais pas, mais la bouteille de vodka était devenue ma meilleure amie. Physiquement, je ne m’en suis même pas rendu compte. Le lendemain, je me réveillais comme si de rien n’était. J’ai continué à jouer, mais je devenais de pire en pire et nettement moins concentré. Mon attitude n’était pas digne du Real Madrid. Je me mentais à moi-même en me disant que tout allait bien et je me suis accroché à mon intelligence footballistique. J’ai coulé physiquement. Je courais moins, je cachais tout ça avec ma technique. Je pensais aussi que personne ne le remarquerait."

Malgré cela, Wesley Sneijder s'est imposé comme l'un des meilleurs milieux de terrain des années 2000.