Kylian Mbappé

Combien gagne Mbappé ?

Baptiste Blanchard
Kylian Mbappé doit toucher 26,66 millions d'euros brut durant sa dernière année de contrat au PSG.
Kylian Mbappé doit toucher 26,66 millions d'euros brut durant sa dernière année de contrat au PSG. / John Berry/Getty Images
facebooktwitterreddit

Dans un article publié en mars, L'Équipe a dévoilé ce que gagne Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain. Les chiffres sont en progression.


Dans la famille des joueurs très bien payés, on a nommé Kylian Mbappé ! Lié au Paris Saint-Germain jusqu'en juin 2022, le champion du monde perçoit 2,098 millions d'euros brut mensuels.

Mbappé taxé à plus de 50%

Une somme qui tient compte de son salaire de base, 1,783 M€, et de sa prime d'éthique de 314 744 euros. Au total, Mbappé (22 ans) perçoit un peu plus de 25 millions d'euros brut cette année. Une fois les charges sociales et ses impôts réglés, il lui en reste 11,33 M€, soit 45 % du brut.

Un seul joueur est mieux payé que Mbappé en Ligue 1. Il s'agit de son coéquipier de l'attaque parisienne : la superstar Neymar, rémunérée à hauteur de 36,8M€ brut par an.

Il est de plus en plus rémunéré

En 2021-2022, sa dernière année contractuelle à Paris, sa rémunération va progresser encore un peu pour atteindre 26,66 M€ brut à l'année, ce qui mensuellement équivaut à 2,22 M€, prime d'éthique incluse (333 299 euros).

En pleine négociations avec Mbappé et son clan pour une prolongation, le président du PSG Nasser al-Khelaïfi et la direction parisienne pourraient lui proposer une réévaluation de ses émoluments.

30M€ annuels en cas de prolongation

Le crack de Bondy pourrait ainsi se rapprocher des 30 millions d'euros bruts annuels durant la saison 2021-2022. Un scénario qui n'arriverait qu'en cas de prolongation au club de la capitale.

Il y a toutefois de l'eau dans le gaz entre le clan Mbappé et Leonardo, le directeur sportif du PSG. Les échanges avec Nasser al-Khelaïfi, qui a pris le relai, stagnent.

Si Paris ne parvient pas à prolonger son international, la vente sera quasiment obligatoire durant le mercato, ou alors il faudra voir l'attaquant français partir gratuitement en 2022. Un scénario inenvisageable pour Paris.

facebooktwitterreddit