Ligue 1

Clermont - OM (0-1 : Les notes de la belle performance des Marseillais

Olivier Halloua
L'OM l'emporte à Clermont (0-1).
L'OM l'emporte à Clermont (0-1). / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique de Marseille se repositionne sur le podium. Le succès à Clermont (0-1) permet aux Phocéens de s'emparer de la troisième place. Cengiz Under transforme une belle période de l'OM d'un bel enroulé du pied gauche. Plusieurs grosses situations dans chaque surface mais pas de nouvelle réalisation.

Jorge Sampaoli peut se réjouir de cette belle victoire en ayant effectué sept rotations dans son onze. Découvrez les notes des coéquipiers de Dimitri Payet, rentré à l'heure de jeu !


Les notes des Marseillais

1. Pau Lopez - 6/10 :

Pau Lopez
Pau Lopez / John Berry/GettyImages

Peu de tentatives à gérer sur ses buts. Lopez a compensé l'absence de danger par des relances sûres dans les pieds. Sur la seule action de la deuxième période, encore un arrêt de classe au duel. Le pressing adverse est inefficace grâce à lui.

2. William Saliba - 5/10

William Saliba
William Saliba / John Berry/GettyImages

Pour une fois, Saliba perd pied. Le défenseur génial de l'OM se retrouve dans une grande difficulté. Sanctionné d'un jaune, le roc olympien passe très près de l'expulsion. Sa relance apparaît plus empruntée, sans conséquences.

3. Leonardo Balerdi - 5/10

Leonardo Balerdi
Leonardo Balerdi / CHRISTOPHE SIMON/GettyImages

Balerdi manque parfois de concentration. Toujours dans la même dynamique, il met son équipe dans la sauce par des pertes de balle décevantes. Dans le domaine aérien, l'Argentin s'impose comme un roc décisif.

4. Luan Peres - 6/10

Luan Peres
Luan Peres / John Berry/GettyImages

Qu'il est ardu de compenser les manques de Konrad... Et même avec ce poids, Peres réussit ses transitions, ses montées et même ses interventions. Il se permet encore des montées parfois bien amenées. Une partition propre.

5. Pol Lirola - 4,5/10

Pol Mikel Lirola Kosok
Pol Lirola / Catherine Steenkeste/GettyImages

Toujours autant de pertes de balle. Lirola ne lance plus les piques marseillaises comme à son aise. Aucun centre qui trouve preneur et très peu de combinaisons. Le latéral droit se trompe sur quelques contres intéressants pour Marseille.

6. Konrad de La Fuente - 4/10

Konrad de La Fuente
Konrad de La Fuente / NICOLAS TUCAT/GettyImages

Un double visage toujours aussi agaçant. Konrad fait des différences en un contre un. Or, la suite peine à transcender les foules. Deux grosses actions encore vendangées et des ballons perdus dans des zones de vérité. Une grosse faute rappelle son repli brouillon et oblige Sampaoli à le sortir. Forcément, la différence avec Payet saute aux yeux.

7. Mattéo Guendouzi - 6,5/10

Matteo Guendouzi
Mattéo Guendouzi / Xavier Laine/GettyImages

Quel volume de jeu encore ! Il est à l'origine de tout et à la finition de certaines actions. Un caviar non bonifié Dieng en première et un autre quelques minutes plus tard transformé par Under. Guendouzi assiste bien Kamara dans ses tâches défensives.

8. Boubacar Kamara - 6,5/10

Boubacar Kamara
Boubacar Kamara / John Berry/GettyImages

Toujours aussi ratisseur. Kamara ne se trompe pratiquement jamais. Une ou deux pertes de balles dans les vingt mètres peu aidé par ses coéquipiers certes. Par contre, les transmissions dans les deux surfaces aèrent tellement le jeu que ça en devient agréable. Précieux.

9. Cengiz Under - 6,5/10

Cengiz Under
Cengiz Under / Aurelien Meunier/GettyImages

Encore lui à la finition. En l'absence des cadres offensifs comme Payet et Milik, Under prend le flambeau. L'attaquant international turc transforme de belle manière la fantastique action collective de l'OM. Seule fausse note : son raté en duel lors du seconde acte.

10. Bamba Dieng - 3,5/10

Bamba Dieng
Bamba Dieng / John Berry/GettyImages

Deux éléments poussent à cette note. Son énorme manqué face au gardien de Clermont pousse l'équipe dans ses retranchements. Ensuite, à sa sortie, on ressent un impact. Milik trouve beaucoup d'appels tranchants et oriente le jeu plus intelligemment. Dieng s'est perdu après son 1V1 perdu.

11. Gerson - 5/10

Gerson Santos Da Silva
Gerson / Jonathan Moscrop/GettyImages

De mieux en mieux ! Gerson l'avait dit et il l'exécute. L'international Brésilien se libère de la pression pour porter le ballon. Encore quelques mouvements tranchants et surtout un nombre incalculable de fautes récupérées. Prometteur pour le jeune milieu.


Avec ce déplacement réussi en Auvergne, l'OM s'empare de la dernière marche du podium. Pour Clermont, une stagnation à la quinzième place après une rencontre maladroite.

facebooktwitterreddit