Paris Saint-Germain

Christophe Galtier détaille sa gestion des stars au PSG

Julien  Sournies
Christophe Galtier s'est exprimé en conférence de presse.
Christophe Galtier s'est exprimé en conférence de presse. / Eurasia Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors d'une interview accordé au Parisien, le technicien parisien Christophe Galtier a expliqué comment il faisait pour gérer un effectif loti de stars.

"Galette" n'a pas froid aux yeux. Fraîchement débarque du côté de la capitale tricolore, l'ancien des Aiglons semble déjà faire l'unanimité dans le vestiaire parisien. Si la saison dernière, Mauricio Pochettino a été à de nombreuses reprises pointé du doigt pour son incapacité à gérer ses stars, ce n'est visiblement pas le cas de Christophe Galtier. Dans une interview accordé au Parisien, l'ancien du LOSC a détaillé sa capacité à gérer un vestiaire rempli de stars.

"Quand on a un joueur de classe mondiale, on ne réfléchit pas, on le met sur le terrain et après, on coordonne"

Christophe Galtier, entraîneur du PSG.

"Quand on a un joueur de classe mondiale, on ne réfléchit pas, on le met sur le terrain et après, on coordonne. Je sais, pour avoir récemment revu leurs matchs, qu’ils ont été terriblement bons ensemble en fin de saison dernière. Pourquoi ne le seraient-ils pas de nouveau?", a-t-il déclaré.

Le cas Sergio Ramos avait lui aussi fait couler de l'encre. Fortement critiqué pour sa fragilité physique, l'international espagnol semble désormais plus affuté que jamais, tout comme ses coéquipiers. "Non seulement ils sont arrivés au début de la préparation, mais ils sont aussi arrivés prêts ! Ils ont fait quasiment la totalité des séances et se sont préparés en grands champions", poursuit-il.

Connu pour sa force offensive, le trio Mbappé-Messi-Neymar l'est moins concernant les efforts défensifs. Mais la patte "Galette" semble avoir eu son effet afin de changer la donne. En conférence de presse ce jeudi, Christophe Galtier s'est voulu optimiste en expliquant que ses protégés devaient accepter d'être parfois en déséquilibre.

"Concernant le fameux équilibre, c'est d'abord une envie collective mais aussi une responsabilité individuelle. Il y a des périodes très fermées où l'équipe n'a pas encore pris l'ascendant sur l'adversaire, on doit être très attentifs à ne pas donner de possibilités à l'adversaire de pouvoir nous faire courir. Quand vous avez un partenaire qui fait un effort, évidemment que c'est contagieux et ça donne envie à celui qui est à côté de faire les mêmes efforts. Après il peut y avoir des moments dans le match où on se retrouve avec des attaquants, des pistons qui ont du mal à revenir et il faut accepter que quelque fois il faudra gagner du temps pour que ceux qui ont été éliminés puisse se replacer dans le bloc équipe". Voilà de quoi faire taire toute critique !

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues de l'OM des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

facebooktwitterreddit