Chelsea

Chelsea : Marcos Alonso ne veut plus s'agenouiller avant les matchs

Hubert De Thé
Marcos Alonso ne souhaite plus réaliser ce geste avant les rencontres.
Marcos Alonso ne souhaite plus réaliser ce geste avant les rencontres. / Visionhaus/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le défenseur espagnol des Blues ne fléchira plus le genou avant les matchs de Chelsea. Selon ce dernier, le geste a fini par perdre "de sa signification".


Depuis plusieurs mois, les joueurs de Premier League ont pris l'habitude de s'agenouiller avant le début des rencontres, certains brandissent également le poing à ce moment-là. Par cette posture, l'objectif est de dénoncer et de lutter contre le racisme et les discriminations dont sont victimes certaines communautés.

Ce geste vient d'abord des Etats-Unis et du football américain, il s'est cependant largement répandu après la mort de Georges Floyd, un afro-américain décédé lors d'un contrôle de police. Si la plupart des joueurs adhèrent à cette démonstration, l'un d'entre eux a cependant déclaré qu'il ne s'y plierait plus.

Alonso : "Je préfère montrer autrement que je suis contre le racisme"

Comme le rapporte RMC, Marcos Alonso, défenseur de Chelsea a ainsi fait savoir qu'il ne fléchirait plus le genou à l'avenir. Le joueur espagnol a cependant tenu à s'expliquer sur cette décision. "J'ai l'impression que s'agenouiller perd de sa signification, de sa force, donc je préfère montrer autrement que je suis contre le racisme", s'est ainsi justifié le natif de Madrid.

Afin de dénoncer le racisme et les discriminations, l'ancien joueur de la Fiorentina a tout de même trouvé un autre moyen de procéder. Marcos Alonso a en effet expliqué qu'il montrerait "du doigt son badge où il est écrit non au racisme". L'Espagnol dit ne pas avoir encore discuté de son choix avec ses partenaires.

facebooktwitterreddit