Ligue des Champions

Chelsea - LOSC (2-0) : Les 6 leçons à retenir de ce précieux succès des Blues

Steeven Occhipinti
Chelsea a fait le job à domicile (2-0).
Chelsea a fait le job à domicile (2-0). / Shaun Botterill/GettyImages
facebooktwitterreddit

Malgré une belle prestation, le LOSC a dû s'incliner sur la pelouse de Chelsea (2-0). Le champion d'Europe en titre s'est imposé grâce à Kai Havertz et Christian Pulisic. Il prend donc une belle option à l'issue de ce huitième de finale aller de la Ligue des Champions.


1. Chelsea prend une belle option

Christian Pulisic
Christian Pulisic a inscrit le deuxième but de la soirée. / Shaun Botterill/GettyImages

Pour ce match aller à domicile, Chelsea s'attendait à faire le travail. Grand favori de cette double confrontation, le club londonien a été bousculé. Il s'est toutefois montré très efficace. Habitué à marquer dans les grands rendez-vous, Kai Havertz a débloqué la situation à la 8ème minute de jeu.

Il a fallu attendre la seconde période pour que les Blues fassent le break. Sur une perte de balle lilloise dans la moitié de terrain de Chelsea, N'Golo Kanté se projette très vite à l'attaque. Le milieu tricolore décale Christian Pulisic. L'ailier de 23 ans ne se trompe pas et inscrit le deuxième but de la soirée.

Une belle avance pour le tenant du titre de la Ligue des Champions. Dans trois semaines, Chelsea se déplacera à Lille avec ce score de 2 à 0. La mission s'annonce désormais encore plus compliquée pour les Dogues.

2. Le LOSC loin d'être ridicule

kai havertz, Sven Botman
Le LOSC a fait mieux que résister à Chelsea. / Chloe Knott - Danehouse/GettyImages

Certes, il va falloir un miracle pour que le LOSC renverse le champion d'Europe en titre. Les Dogues ont toutefois montré un très joli visage sur la pelouse de Stamford Bridge. Malgré une entame ratée, Lille s'est très bien repris et a mis le pied sur le ballon. Peu efficace dans les derniers mètres, l'équipe de Jocelyn Gourvennec a tout de même tiré 15 fois au but (sept de plus que Chelsea !).

Pourtant, le LOSC n'a jamais trouvé la faille et s'est fait punir par l'un des cadors européens. Difficile d'imaginer Jocelyn Gourvennec être déçu par la prestation de ses joueurs. En difficulté en Ligue 1, il pourrait se servir de cette rencontre pour relancer les siens et leur permettre de remonter au classement.

3. Un Renato Sanches de gala

Renato Sanches, Cesar Azpilicueta
Renato Sanches a été l'un des meilleurs joueurs lillois. / Shaun Botterill/GettyImages

Les joueurs du LOSC ont sorti une très belle prestation. Et comment ne pas avoir en tête la performance de Renato Sanches ? Après avoir raté deux journées de Ligue 1, le milieu portugais est revenu en fin de match contre le FC Metz, vendredi dernier. Suffisant pour que Jocelyn Gourvennec choisisse de l'aligner d'entrée dans ce huitième de finale aller de la Ligue des Champions.

Et Renato Sanches a sorti le grand jeu ! Toujours étincelant, le talent de 24 ans a tout fait pour montrer la voie à suivre aux siens. Une prestation XXL qui n'est certainement pas passée inaperçue auprès des cadors européens ...

4. N'Golo Kanté, l'homme des grands rendez-vous

Sven Botman, Xeka, ngolo kante
N'Golo Kanté a fait très mal aux Dogues. / Chloe Knott - Danehouse/GettyImages

On en a désormais l'habitude. Dans les rencontres les plus importantes, N'Golo Kanté répond toujours présent. Et Thomas Tuchel avait bien besoin de lui pour ce huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Toujours aussi excellent dans la projection, il est d'ailleurs à l'origine du deuxième but des Blues.

N'Golo Kanté remonte tout le terrain et décale Christian Pulisic, qui n'a plus qu'à finir (63e). Il est - encore une fois - l'un des grands artisans de ce succès des Blues. En restant à un tel niveau, il a tout ce qu'il faut pour aider les siens à conserver leur sacre dans cette Ligue des Champions.

5. Coup dur pour Kovacic et Ziyech

Hakim Ziyech
Hakim Ziyech est sorti sur blessure. / Chloe Knott - Danehouse/GettyImages

Malgré le succès, Chelsea a connu quelques mauvaises nouvelles. Très important cette saison, Mateo Kovacic a dû céder sa place peu après la mi-temps. Il est sorti en boitant à la 51ème minute de jeu. Pour ne rien arranger, Hakim Ziyech est également sorti sur blessure. Seulement neuf minutes plus tard, l'ailier marocain a dû être remplacé par Saul Niguez.

Thomas Tuchel se serait bien passé de ces nouvelles. Son équipe joue tous les trois jours en ce moment. Sans oublier que les Blues disputeront la finale de la Carabao Cup, ce dimanche, contre Liverpool. Ils pourraient bien ne pas être disponibles pour cette rencontre.

6. Le retour de Ben Arfa en C1

Hatem Ben Arfa
Hatem Ben Arfa a écopé d'un carton jaune après son entrée. / Mike Hewitt/GettyImages

Remplaçant en début de match, on attendait de revoir Hatem Ben Arfa en Ligue des Champions. Son dernier match de C1 remontait à fin 2016, avec le PSG. Il a fallu attendre plus de cinq ans pour que HBA rejoue dans la reine des compétitions européennes. Il est entré en jeu pour les dernières minutes à la place de Renato Sanches.

Avec seulement dix minutes de jeu, le milieu offensif n'a pas réussi à faire la différence. En étant un peu réactif, il aurait pu réduire le score en toute fin de rencontre sur une glissade d'Édouard Mendy.

facebooktwitterreddit