Chelsea-Liverpool (0-0, 5-6 après t.a.b) : Les tops et flops de la finale de la FA Cup

Quentin Gesp
Mason Mount a manqué son penalty lors de la séance de tirs au but
Mason Mount a manqué son penalty lors de la séance de tirs au but / Matthew Ashton - AMA/GettyImages
facebooktwitterreddit

A l'issue d'une rencontre fermée, Liverpool est parvenu à remporter la FA Cup ce samedi à Wembley en venant à bout de Chelsea à l'issue d'une séance de tirs au but. Une victoire synonyme de doublé en coupes nationales, qui pourrait s'agrémenter d'un titre en Premier League et en Ligue des Champions.


TOPS

1. Liverpool toujours sur la route du quadruplé

Cesar Azpilicueta
Allison est parvenu à lancer Liverpool vers le titre / Shaun Botterill/GettyImages

Ils l'ont fait. Les Reds ont fait tomber Chelsea ce samedi en finale de la FA Cup au terme d'une séance de tirs au but. Les hommes de Jürgen Klopp, plus entreprenants lors de la rencontre, se sont accrochés à leurs rêves de saison historique, portés par l'idée d'un quadruplé historique toujours possible. Comme en février dernier, ils ont fait tomber les Blues à l'issue de l'exercice décisif des tirs au but... et entretiennent le rêve tant bien que mal, grâce notamment à Allison et Tsimikas.

2. Luis Diaz toujours aussi tranchant

Reece James, Luis Diaz
Luis Diaz a encore réussi à se mettre en valeur / Marc Atkins/GettyImages

Le Colombien poursuit son incroyable saison. Arrivé à Liverpool l'hiver dernier en provenance du FC Porto, le Colombien est rapidement devenu l'une des sensations de Premier League. Et chez les Reds, il est devenu incontournable dans le système à trois de Jürgen Klopp. Sur son aile gauche, il a livré un beau duel face à Reece James, parvenant régulièrement à prendre le meilleur grâce à sa faculté à accélérer, que ce soit par sa vitesse ou son aisance technique. S'il ne s'agit pas de sa meilleure performance avec Liverpool, il reste sur de très grosses bases et a mis plusieurs fois en difficulté Trevoh Chalobah. Remplacé par un Roberto Firmino décevant en milieu de première période des prolongations.

3. Encore un énorme duel

Sadio Mane, Antonio Rudiger
Les deux équipes auront livré un énorme duel / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Comme en février dernier, en finale de League Cup (1-0), Chelsea et Liverpool auront livré un duel fascinant. Impossibles à départager, les deux équipes sont encore allées au bout de la prolongation, au terme d'une immense bataille tactique et physique. Si la confrontation aura été moins impressionnante que trois mois plus tôt, elle aura tout de même montré de très belles choses de la part des deux équipes. Symbole d'une fin de saison énergivore, nombreux auront été les joueurs à sortir sur les rotules tant ils auront donné physiquement. Impressionnant.

FLOPS

4. L'entame catastrophique des Blues

Sadio Mane, Mateo Kovacic
Kovacic a vécu une entame difficile / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Pourtant prévenus par la leçon infligée par Liverpool à Manchester City en demi-finale (3-2), les Blues de Thomas Tuchel ont vécu une entame catastrophique. Complètement pris dans le rythme et l'engagement mis d'entrée par la bande à Luis Diaz, Chelsea a vécu un début de match terrible, constamment sur le reculoir. Une entame manquée, symbolisée par un milieu de terrain aux abonnés absents. La paire Jorginho-Kovacic a subi tout au long du premier quart d'heure et l'absence de Kanté, laissé sur le banc au coup d'envoi aura pesé. Il aura fallu que Thomas Tuchel remette de l'ordre dans ses choix tactiques, demandant à Edouard Mendy de jouer long, pour que Chelsea dépasse enfin la moitié de terrain. Et ce malgré l'introuvable Mason Mount. On notera également la blessure au genou de Thiago Silva (10e), tout de même resté sur le pré. Chelsea aura fini par sortir la tête de l'eau en parvenant à casser le rythme infernal autour de la demi-heure de jeu, rééquilibrant les débats, bien aidé par un Kovacic qui aura élevé son niveau.

5. La tuile pour Salah

Mohamed Salah
Salah a quitté ses partenaires à la demi-heure de jeu / Marc Atkins/GettyImages

Il était attendu parmi les nombreuses stars qui garnissaient la pelouse de Wembley ce samedi. Pourtant, l'Egyptien Mohamed Salah n'a pas pris part bien longtemps à la fête. Touché aux adducteurs, il a quitté la pelouse et ses partenaires après un tout petit peu plus d'une demi-heure de jeu, remplacé par Diogo Jota. Un véritable coup dur pour Liverpool, notamment en vue de la finale de la Ligue des Champions le 28 mai prochain.

6. Lukaku transparent

Romelu Lukaku
Romelu Lukaku a encore vécu un match compliqué / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Les matchs se suivent et ressemblent bien trop souvent pour Romelu Lukaku cette saison. De retour dans le XI de départ après des longs mois de purgatoire sur le banc, le géant belge était attendu au tournant pour cette finale. Pourtant, il n'a guère pesé sur la rencontre. Bien trop esseulé, il a été muselé par la paire Van Dijk-Konaté. Une rencontre à enjeu de plus où la recrue la plus chère de l'histoire de Chelsea n'a pas laissé son empreinte. Frustrant.

7. La finition, problème commun

Christian Pulisic
Christian Pulisic a symbolisé le manque de réalisme / Chris Brunskill/Fantasista/GettyImages

Poussées jusqu'en prolongations, les deux équipes ont livré un match extrêmement âpre physiquement. Dans un match où plutôt rares auront été les occasions, Liverpool et Chelsea se sont montrés assez maladroits face au but, manquant d'un côté de précision, de l'autre de spontanéité. Un manque symbolisé par Christian Pulisic, particulièrement important dans l'animation des Blues, très souvent parfaitement placé, mais qui aura manqué de réussite dans le dernier geste. Si les deux gardiens ont été solides, les joueurs à vocation offensive ont, eux, manqué de réalisme. A noter également le tir au but manqué de Sadio Mané, qui pourrait égratigner ses chances de Ballon d'Or.

facebooktwitterreddit