Celta de Vigo - Real Madrid (0-1) : les notes de la victoire laborieuse des Madrilènes

  • Le Real Madrid s'est imposé 1-0 sur la pelouse du Celta de Vigo
  • Jude Bellingham a été l'unique buteur de la rencontre
  • La pépite anglaise en est déjà à sa 4ème réalisation en 3 matchs de Liga

Jude Bellingham a encore scoré face à Vigo
Jude Bellingham a encore scoré face à Vigo / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

La passe de trois pour les madrilènes. Trois matchs à l'extérieur. Trois victoires. Et encore un but de Jude Bellingham. Toutefois à Vigo, le succès madrilène a mis plus de temps à se dessiner que lors des deux premières rencontres de championnat (0-2).

Les notes du Real Madrid

1. Kepa Arrizabalaga - 4/10

Kepa Arrizabalaga
Kepa Arrizabalaga / Soccrates Images/GettyImages

Le début de l'aventure madrilène de Kepa Arrizabalaga aurait pu être cauchemardesque. Dès son premier ballon (mal négocié), le portier espagnol est allé chercher le cuir au fond de ses filets. Ce but précoce (3ème minute) du Celta de Vigo a finalement été annulé par la VAR. Par la suite, le moindre ballon aérien constituait un véritable supplice pour Kepa qui subissait l'impact physique de Strand Larsen. Au fil des minutes, le gardien s'est rassuré par de bonnes prises de balle. Ce premier match reflète un gardien en manque terrible de confiance.

2. Fran Garcia - 5/10

Fran Garcia
Fran Garcia / Soccrates Images/GettyImages

Le latéral gauche espagnol a éprouvé des difficultés à entrer dans son match. Paradoxalement, dès la sortie de Vinicius Jr à la 18ème minute, l'ancien du Rayo Vallecano s'est illustré offensivement. Défensivement, c'était une autre paire de manche. Le joueur de 24 ans a eu toutes les peines du monde à contenir les assauts d'Oscar Mingueza.

3. David Alaba - 6/10

David Alaba
David Alaba / Soccrates Images/GettyImages

Propre à la relance. Solide dans les duels. Le défenseur autrichien a été égal à lui-même. L'ancien du Bayern Munich n'a pas fait de dépassement de fonction. David Alaba est une vraie force tranquille.

4. Antonio Rüdiger - 6/10

Antonio Rudiger
Antonio Rüdiger / Quality Sport Images/GettyImages

Lui n'a pas l'esthétisme de son compère de l'axe, mais Rüdiger arrive à imposer sa patte au niveau de la combativité. De plus, le défenseur allemand est toujours bien placé pour contrer les offensives adverses. Il gère à merveille le début de l'ère post-Militao.

5. Dani Carvajal - 5/10

Daniel Carvajal
Dani Carvajal / Quality Sport Images/GettyImages

Comme son pendant de gauche, Dani Carvajal a éprouvé d'énormes difficultés en phase défensive. L'espagnol a grandement souffert des fulgurances de Jonathan Bamba. Cependant, son apport offensif demeure toujours aussi intéressant.

RETROUVEZ LES DERNIÈRES ACTUS AUTOUR DU REAL MADRID, LES RUMEURS DE TRANSFERTS ET LES DERNIÈRES NEWS

manual

6. Aurélien Tchouaméni - 5/10

Aurelien Tchouameni
Aurélien Tchouaméni / Soccrates Images/GettyImages

Assez discret, le milieu défensif français était en charge de la gestion de l'équilibre de ce Real Madrid. Tout ce qu'il a été entrepris a bien été réalisé. Mais l'ancien de Monaco peut et doit faire plus.


7. Federico Valverde - 6/10

Fede Valverde
Federico Valverde / Soccrates Images/GettyImages

Générosité. En un mot voilà comment résumer le match de Federico Valverde. On peut le dire, le milieu uruguayen n'est pas dans la gestion de ses efforts. Il n'a pas hésité à multiplier les appels et les courses à haute intensité. Dommage que son tir, où il se retrouve géné par Bellingham, ne trouve pas le chemin des filets.

8. Eduardo Camavinga - 7/10

Eduardo Camavinga
Eduardo Camavinga / Soccrates Images/GettyImages

Le maestro de ce milieu madrilène ! Encore une fois Eduardo Camavinga a époustouflé la rencontre de son talent. Ce vendredi, l'ancien milieu rennais était vraiment dans tous les bons coups. Tous les ballons passaient par lui ! L'international tricolore a montré qu'il avait tout pour être un grand milieu d'aujourd'hui et de demain. Dommage que Carlo Ancelotti le sort beaucoup trop vite dans cette rencontre.

9. Jude Bellingham - 6/10

Jude Bellingham
Jude Bellingham / Quality Sport Images/GettyImages

De la frustration à la délivrance. Jusqu'à son but inscrit à la 81ème minute, Jude Bellingham vivait un match compliqué. Bien muselé par Fran Beltran, l'ancien du Borussia Dortmund ne parvenait pas à trouver la solution dans la défense galicienne. Réaliser des décalages et faire la différence étaient deux tâches très compliquées ce vendredi pour Bellingham. Il est finalement parvenu à déverrouiller le cadenas de Benitez par son flegme et son pragmatisme habituels.

10. Rodrygo - 7/10

Franco Cervi, Rodrygo Goes
Rodrygo / Soccrates Images/GettyImages

Des éclairs, des fulgurances, des coups de génie. Rodrygo a donné le tournis à la défense galicienne. La blessure de son compatriote Vinicius Jr ne l'a pas empêché de joueur son football. Car, même s'il s'est retrouvé esseulé sur le front de l'attaque lors de l'entrée de Joselu, l'attaquant brésilien ne s'est pas démonté. Il a même cru être le héros de ce match en obtenant un pénalty à la 68ème minute. Malheureusement il ne l'a pas converti et s'est éteint progressivement au fil des minutes.

11. Vinícius Jr - non noté

Vinicius Jr
Vinicius Jr / Soccrates Images/GettyImages

Que c'est dommage pour le spectacle ! Vinicius Jr est malheureusement sorti trop tôt du terrain. Terrible. D'autant plus, que le brésilien semblait avoir des jambes de feu ce vendredi. L'ailier fantasque s'est blessé à la suite d'une de ses arabesques.

12. Joselu - 5/10

Joselu Mato
Joselu / Soccrates Images/GettyImages

Il n'est pas le plus esthétique. Il n'a pas été beaucoup mis en valeur dans cette partie. Muselé par l'arrière garde galicienne, Joselu a touché très peu de ballon. Il est toutefois présent sur le but de Bellingham. C'est lui qui dévie le ballon pour l'Anglais. L'attaquant espagnol n'a pas le plus beau football mais il n'est jamais loin quand on parle de but. Après tout, c'est ce qu'on demande à un numéro neuf.

Top 90, c’est l’émission YouTube de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Dans ce nouveau numéro, Alexis AmsellemQuentin Gesp et Davy Diamant font le ranking des 25 pires transferts de joueurs de football français de l’histoire du mercato au XXIe siècle ! Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !