Premier League

Burnley - Manchester United : Les 4 leçons à retenir de ce nul décevant des Red Devils (1-1)

Steeven Occhipinti
Manchester United a été accroché sur la pelouse de Burnley (1-1)
Manchester United a été accroché sur la pelouse de Burnley (1-1) / Laurence Griffiths/GettyImages
facebooktwitterreddit

Quelle mauvaise opération pour Manchester United ! Vainqueurs de leurs deux dernières journées, on s'attendait à voir les Red Devils enchaîner sur la pelouse de la lanterne rouge de Premier League. Pourtant, l'équipe de Ralf Rangnick n'a pas pu faire mieux qu'un score de parité à Burnley (1-1). Un résultat décevant dans cette lutte très serrée pour le top 4.


1. Paul Pogba retrouve le chemin des filets

Paul Pogba
Paul Pogba a ouvert le score dans ce match. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

Il n'avait toujours pas marqué avec Manchester United depuis le début de la saison. Pour se rappeler de son dernier but avec les Red Devils, il fallait remonter au 29 avril 2021 et une réalisation contre l'AS Roma en quart de finale retour de l'Europa League. Une attente qui commençait à devenir de plus en plus longue pour le milieu tricolore.

De retour après de longs mois d'absence en Premier League, Paul Pogba a donc remis les pendules à l'heure. Déjà auteur de sept passes décisives en championnat, dont quatre lors de la première journée, le joueur de 28 ans pu inscrire son tout premier but de la saison, toutes compétitions confondues. Il a ouvert le score dans ce match, à la 18ème minute de jeu.

2. Burnley plus réaliste que jamais

Dwight McNeil, Jay Rodriguez
Burnley a marqué sur sa toute première occasion. / Clive Brunskill/GettyImages

Après l'ouverture du score de Paul Pogba, Manchester United semblait avoir fait le plus dur. Les Red Devils n'ont quasiment pas été inquiétés par leur adversaire du soir. En première mi-temps, Burnley n'a pas frappé une seule fois au but. Pourtant, les locaux n'ont pas abdiqué face aux hommes de Ralf Rangnick.

Et ils vont être récompensés ! Sur sa toute première frappe du match, Burnley remet les compteurs à égalité à la 48ᵉ minute de jeu. Les Clarets ont profité d'un excellent travail de leur recrue, Wout Weghorst. L'attaquant néerlandais se joue de la défense mancunienne et lance Jay Rodriguez. Le joueur anglais en profite pour tromper David de Gea et permettre à son équipe d'égaliser.

3. Cristiano Ronaldo débute sur le banc

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo n'est entré en jeu que pour les 20 dernières minutes. / Clive Brunskill/GettyImages

C'était un choix fort de la part de Ralf Rangnick. Muet lors de ses quatre dernières rencontres, Cristiano Ronaldo n'a pas été titularisé par le technicien allemand. C'est Edinson Cavani qui a été aligné à la pointe de l'attaque, alors que le quintuple Ballon d'Or débutait sur le banc de touche.

L'entraîneur mancunien a toutefois été dans l'obligation de le faire entrer en jeu, tandis que son équipe ne parvenait pas à reprendre l'avantage contre Burnley. Il a donc fait son apparition à la 68ᵉ minute de jeu. En un peu plus 20 minutes de jeu, CR7 n'a toutefois pas réussi à faire la différence.

4. La mauvaise opération pour les Red Devils

Ralf Rangnick
Ralf Rangnick ne s'attendait certainement pas à un tel résultat chez la lanterne rouge. / Robbie Jay Barratt - AMA/GettyImages

Les Red Devils ont perdu de précieux points dans la course à la Ligue des Champions. Manchester United se déplaçait tout de même sur la pelouse de la lanterne rouge de la Premier League. Et le club mancunien n'a pas pu faire mieux qu'un score de parité (1-1) ! Manchester United laisse passer West Ham au classement, qui s'est imposé dans le même temps.

Actuellement cinquième du championnat anglais, Manchester United pourrait également voir Arsenal et Tottenham revenir à sa hauteur, en cas de succès lors de leur prochaine journée. Sans oublier qu'ils ont respectivement deux et trois rencontres de moins ... Une très mauvaise opération pour les Red Devils !

facebooktwitterreddit