Fan Voice

Brentford - Manchester United (1-3) : Les 5 leçons de la victoire des Red Devils

Quentin Gesp
Marcus Rashford a retrouvé le chemin du but
Marcus Rashford a retrouvé le chemin du but / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un match plutôt maîtrisé malgré une première période décevante, Manchester United a assuré l'essentiel face à Brentford ce mercredi, en match en retard de la 17e journée de Premier League. Une victoire importante dans la course à la Ligue des Champions, résumée en 5 leçons.


1. Ronaldo retour gagnant

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo a été important dans le succès de MU / Clive Rose/GettyImages

Il était attendu comme le Messie au sein de l'attaque de MU. Le Portugais, enfin de retour après avoir manqué les deux derniers matchs, a été décisif pour son retour. S'il n'est pas directement impliqué sur deux buts des trois de MU, il libère l'espace sur le but d'Elanga, avant d'envoyer Bruno Fernandes au but sur le deuxième, d'une déviation astucieuse de la poitrine. Deux gestes de classe, permettant aux siens de l'emporter. Il sort pourtant frustré à 20 minutes de la fin, absolument furieux d'être remplacé. Tempérament de champion ou ego ?

2. Les Mancuniens toujours aussi friables

Fred, Pontus Jansson
Défensivement, Manchester United a souffert / Marc Atkins/GettyImages

C'est décidément un mal récurrent pour Manchester United. Clairement pas en confiance, les Mancuniens souffrent défensivement. Sur chaque tentative de contre, ils subissent. En témoigne cette passivité folle peu avant le quart d'heure de jeu où, sur corner, McTominay, Dalot et Ronaldo se regardaient plutôt que de dégager le cuir dans leur surface. Comme face à Aston Villa (2-2), les Red Devils ont affiché leurs limites du moment, faisant preuve de friabilité. Sans un grand David de Gea - comme à son habitude depuis le début de la saison -, les Mancuniens auraient certainement concédé l'ouverture du score à la demi-heure de jeu, après un 4 contre 1 (!) bien négocié par les Bees.

3. Rangnick a donné de la voix

Ralf Rangnick
Ralf Rangnick peine à convaincre / Shaun Botterill/GettyImages

Un mois et demi après l'arrivée de Rangnick, difficile de voir une vraie progression dans ce Manchester United. Nommé début décembre en remplacement d'Ole Gunnar Solskjaer, Ralf Rangnick était attendu pour redresser des Red Devils en pleine crise. Si mettre en place un nouveau projet est forcément chronophage, les Mancuniens n'ont en ont pas vraiment, du temps. Et sur les dernières prestations, MU n'a pas montré grand chose de mieux que sous OGS. En témoigne cette statistique : 0 tir cadré en première période. Mais ce Manchester United est plus pragmatique. Et l'a montré en deuxième période en montrant bien plus d'agressivité et d'envie qu'en première période. Nul doute que ses réajustements tactiques ont changé la physionomie de la rencontre. Pour la manière, on repassera.

4. Elanga enchaîne...

Anthony Elanga
Elanga a marqué ce mercredi / Alex Pantling/GettyImages

Il s'était déjà mis en évidence face à Aston Villa samedi dernier (2-2). Anthony Elanga a été reconduit dans le XI de départ ce mercredi et le Suédois a répondu présent. Après 45 premières minutes sans éclat, il est sorti de sa boîte dès le retour des vestiaires (55e). Sur un service de Fred, il venait profiter d'un décrochage de Ronaldo pour contrôler et finir devant Lössl. Un but ô combien important, récompensant toute son envie de se faire une place à un poste où la concurrence ne manque pas.

5. ... Bruno aussi

Mason Greenwood, Bruno Fernandes
Bruno Fernandes poursuit sur sa belle lancée / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages

Deux matchs, deux buts, deux passes décisives. Difficile de faire meilleur bilan pour le Portugais. Dans un Manchester United en manque d'idées et de leaders, il a ressorti sa cape de joueur clé. Décisif, organisateur et impliqué dans les tâches offensives comme défensives, il retrouve des couleurs... et porte les siens, comme au bon vieux temps. De bon augure pour la suite de la saison, alors que Manchester United ne compte plus que deux points de retard sur West Ham, provisoirement quatrième (37pts). On notera également le but de Marcus Rashford, en manque de confiance ces dernières semaines.

facebooktwitterreddit