La Liga

Betis Séville - FC Barcelone (1-2) : Le choc de Liga vu par les twittos

Quentin Gesp
Ansu Fati a réveillé le Barça en entrant en jeu
Ansu Fati a réveillé le Barça en entrant en jeu / Fran Santiago/GettyImages
facebooktwitterreddit

Si la finale de la Coupe de France rythmait ce samedi soir, le FC Barcelone se déplaçait dans le même temps du côté de Séville pour y affronter le Betis Séville. Une rencontre longtemps soporifique, qui se sera animée dans le dernier quart d'heure.


Mission Ligue des Champions pour le FC Barcelone. Attendu au tournant pour valider sa qualification en C1 la saison prochaine, le Barça est arrivé avec des ambitions. Mais, une fois n'est pas coutume, c'est par une haie d'honneur que les Catalans ont débuté leur soirée.

Un pied de nez évident à l'Atlético de Madrid, qui devrait zapper cette partie du protocole dimanche soir face à son rival, le Real Madrid, sacré champion d'Espagne le week-end dernier. Un geste salué par les Twittos en début de rencontre.

Côté terrain, le FC Barcelone a plutôt bien débuté la rencontre, avec un premier quart d'heure rythmé et des intentions de jeu immédiates.

Pour autant, ce bon premier quart d'heure sera vite occulté par un faux rythme venu s'installer dans la première période du Barça, incapable d'accélérer face au bloc bien regroupé du Betis, sûr de sa force collective. Au grand dam d'un Xavi apparu très énervé au retour des vestiaires, et qui n'aura pas manqué de secouer ses troupes depuis le bord de la pelouse.

Ferran Torres fracassé par Twitter

Dès lors, un joueur cristallise le manque de rythme des Catalans : Ferran Torres. Dans le viseur des supporters depuis son arrivée, il peine à confirmer les quelques belles séquences proposées ça et là depuis janvier.

Mais Ferran Torres n'est pas le seul à symboliser cette frustration offensive des supporters catalans. Le rôle de Frenkie de Jong pose également question, les supporters du Barça reprochant à Xavi de se priver des qualités techniques de l'ancien de l'Ajax, positionné en milieu récupérateur. Sans oublier le manque de volonté du milieu batave.

Xavi remis en question

Dans un match soporifique ou finalement l'un des moments forts de la soirée fut la sortie sur blessure de Claudio Bravo lors du premier acte, les supporters catalans ont fini par perdre patience face au manque d'idées et de rythme proposé par le FCB.

Dès lors, Xavi a finalement décidé de redynamiser son attaque en fin de match, sortant Dembélé et Ferran Torres pour faire entrer en jeu Adama Traoré et Ansu Fati, alors qu'Aubameyang était entré en jeu quelques minutes plus tôt. Il n'aura fallu que quelques secondes à Fati pour trouver le chemin des filets.

Une joie de bien courte durée. Deux minutes plus tard, Marc Batra reprend de la tête un centre parfait de Nabil Fékir, punissant les largesses catalanes.

Alba le sauveur

Il faudra attendre le bout du bout du temps additionnel pour voir le FC Barcelone arracher la décision et sa place en Ligue des Champions la saison prochaine. Sur un centre de Dani Alves, Jordi Alba arrive lancé et expédie une volée imparable sous la barre. Un golazo qui a réveillé Twitter.

Mission accomplie pour le Barça donc, qui retrouvera donc la Ligue des Champions la saison prochaine.

facebooktwitterreddit