Coupe du Monde 2022

Benoît Badiashile se livre sur ses rêves de Coupe du monde 2022

Quentin Gesp
Auteur d'une fin de saison tonitruante, Benoît Badiashile s'est livré sur ses rêves d'équipe de France
Auteur d'une fin de saison tonitruante, Benoît Badiashile s'est livré sur ses rêves d'équipe de France /
facebooktwitterreddit

Grand artisan de la bonne forme du moment de l'AS Monaco, Benoît Badiashile s'est livré sur ses rêves d'équipe de France. Et n'écarte pas complètement l'hypothèse de faire partie du groupe France à la Coupe du monde 2022.


L'équipe de France ne manque pas de talents ces dernières années. Championne du monde en titre après sa victoire en Russie en 2018, l'équipe entraînée par Didier Deschamps regorge de talents à toutes les lignes.

Et ce n'est pas prêt de s'arrêter. L'équipe de France Espoirs fait encore partie des nations les plus impressionnantes sur le papier, en étant constituée de nombreux joueurs déjà titulaires au plus haut niveau.

Varane et Kimpembe comme exemples

C'est le cas du Monégasque Benoît Badiashile, titulaire à l'AS Monaco depuis ses 17 ans. Devenu incontournable depuis deux saisons, le solide défenseur central (194cm) enchaîne les excellentes performances et participe pleinement au retour en grâce de son équipe.

"Je pense qu’avec la qualité que j’ai, si je continue de travailler, pourquoi pas espérer avoir une place au Mondial..."

Benoît Badiashile

Pour 90min, le natif de Limoges s'est confié sur ses rêves d'équipe de France : "Je vais continuer de travailler pour pouvoir atteindre un jour l’équipe de France." Selon lui, il ne lui manque aujourd'hui plus qu'une chose pour y parvenir : "Je pense que c’est la régularité parce que tous les défenseurs centraux qui sont à ma place sont très réguliers, ils jouent des matchs de coupe d’Europe quasiment chaque semaine. Ils ont énormément d’expérience. Ce sont des joueurs dont je m’inspire, que ce soit Varane, Kimpembe, ou tous les joueurs qui y sont."

Le Mondial, pas une obsession

Un objectif clair se présente donc à ses yeux : enchaîner les performances de très haut niveau, pour espérer rallier le Mondial 2022. "Je pense qu’avec la qualité que j’ai, si je continue de travailler, pourquoi pas espérer avoir une place au Mondial…"

Pour autant, le Monégasque assure ne pas être obnubilé par cette échéance. "Franchement, je ne suis pas focalisé sur ça, je suis vraiment concentré sur le travail que je dois effectuer avec Monaco. Et ce qui devra arriver, arrivera, tout simplement", a-t-il déclaré. Nul doute que Didier Deschamps doit avoir le nom de Benoît Badiashile dans un coin de sa tête.

facebooktwitterreddit