Fan Voice

Bayern Munich - Red Bull Salzbourg (7-1) : Les 5 leçons à retenir de cette leçon bavaroise

Steeven Occhipinti
Le Bayern Munich a sorti le grand jeu.
Le Bayern Munich a sorti le grand jeu. / Alex Grimm/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Bayern Munich a sorti le grand jeu ! Grâce à un Robert Lewandowski stratosphérique, le club bavarois n'a laissé aucune chance au Red Bull Salzbourg (7-1). Une large victoire qui permet aux hommes de Julian Nagelsmann de composter leur ticket pour les quarts de finale. Le Bayern Munich envoie un message clair à la concurrence.


1. Robert Lewandowski en quête du record de CR7

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski s'est offert deux records en Ligue des Champions. / Alex Grimm/GettyImages

C'est l'homme de ce match retour ! On commençait à s'inquiéter pour lui, après une série de deux matches sans marquer en Bundesliga. Et Robert Lewandowski n'a pas fait les choses à moitié. L'attaquant polonais a inscrit un triplé, en moins de 23 minutes de jeu, dont deux penalties notamment.

Il est devenu le joueur à inscrire le triplé le plus rapide au coup d'envoi d'un match de la Ligue des Champions, mais également le triplé le plus rapide en phase à élimination directe.

Comptant désormais 12 buts lors de cette édition de la Ligue des Champions, Robert Lewandowski est le meilleur buteur, devant Sébastien Haller. Le record de Cristiano Ronaldo sur une édition est de 17 réalisations. Le joueur du Bayern Munich peut espérer aller le chercher.

2. L'attaque du Bayern Munich retrouve des couleurs

Thomas Mueller
Les attaquants bavarois ont pu retrouver de la confiance. / Alex Grimm/GettyImages

Meilleure attaque de la phase de poules de la Ligue des Champions, le Bayern Munich avait inscrit 22 buts, en six journées. Pourtant, les attaquants bavarois ont eu du mal lors du match aller sur la pelouse du Red Bull Salzbourg. Ils ont attendu les dernières minutes, grâce à Kingsley Coman, pour s'en sortir avec un précieux match nul (1-1).

Les hommes de Julian Nagelsmann ont toutefois retrouvé leur efficacité, pour ce match retour. Ils se sont offert une très large victoire (7-1) ! En plus du triplé de Robert Lewandowski, Serge Gnabry, Thomas Müller, par deux fois, et Leroy Sané ont participé à ce succès prolifique. De quoi redonner de la confiance à toute l'équipe !

3. Le Red Bull Salzbourg complètement dépassé

FBL-EUR-C1-BAYERN MUNICH-SALZBURG
Le RB Salzbourg n'a pas fait le poids. / CHRISTOF STACHE/GettyImages

Après le match aller (1-1), on avait hâte de voir le comportement du Red Bull Salzbourg sur la pelouse de Munich. Belle surprise de cette édition de la Ligue des Champions, le club autrichien n'avait clairement rien à perdre dans ce huitième de finale retour. Finalement, les hommes de Matthias Jaissle n'auront pas eu le temps d'y croire très longtemps.

Ils sont tombés sur un Bayern Munich en feu. Le Red Bull Salzbourg n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Il a toutefois pu sauver l'honneur à la 71ème minute de jeu, grâce à une belle action collective et le premier but de Maurits Kjaergaard, avec le Red Bull Salzbourg. À l'image de Karim Adeyemi, qui est sorti très déçu à l'heure de jeu, le club autrichien a sûrement pris un gros coup sur la tête. Il peut toutefois sortir la tête haute après cet excellent parcours.

4. Gros turnover pour Julian Nagelsmann

FBL-EUR-C1-BAYERN MUNICH-SALZBURG
Julian Nagelsmann a pu faire souffler plusieurs cadres. / CHRISTOF STACHE/GettyImages

Julian Nagelsmann a profité de ce match à sens unique pour faire souffler certains cadres très vite dans cette rencontre. Lucas Hernandez, sous la menace d'une suspension pour le quart de finale aller, a notamment été sorti à l'heure de jeu. Il a été remplacé par Dayot Upamecano.

Tanguy Nianzou Kouassi a également eu le droit à quelques minutes de jeu. L'ex-talent du PSG a fait son apparition à la 66ème minute de jeu, à la place de Niklas Süle. Serge Gnabry, Kingley Coman et Jamal Musiala ont aussi pu sortir très tôt dans le match. Une excellente chose pour Julian Nagelsmann avant le déplacement du côté d'Hoffenheim, ce week-end.

5. Le Bayern Munich envoie un message fort

Thomas Mueller
Il faudra bel et bien compter sur le Bayern Munich pour le sacre final en Ligue des Champions. / Alex Grimm/GettyImages

Ces dernières semaines, le Bayern Munich semblait moins dominant. Restant notamment sur un match nul contre le Bayer Leverkusen (1-1), le club bavarois se devait de se rassurer. Et les joueurs de Julian Nagelsmann ont dû donner le sourire à leurs supporters à l'issue de ce match retour des huitièmes de finale de la C1 (7-1).

Et ils envoient un message clair à la concurrence ! Il faudra bel et bien compter sur le Bayern Munich pour le sacre final en Ligue des Champions.

facebooktwitterreddit