Bayern Munich

Bayern Munich : Julian Nagelsmann est le successeur idéal d'Hansi Flick

Adrien Barbet
Julian Nagelsmann va devenir le prochain entraîneur du Bayern Munich
Julian Nagelsmann va devenir le prochain entraîneur du Bayern Munich / RONNY HARTMANN/Getty Images
facebooktwitterreddit

C'est officiel. Le Bayern Munich vient d'annoncer dans un communiqué que Julian Nagelsmann serait le prochain entraîneur de l'équipe bavaroise. Voici pourquoi le coach du RB Leipzig est le successeur idéal d'Hansi Flick pour reprendre les rênes du Bayern.


Le Bayern souhaite miser sur les jeunes

Il y a quelques saisons, le Bayern Munich était une équipe vieillissante. Bien que toujours performante sur la scène nationale, le Bayern n'arrivait plus à concurrencer les géants espagnols et se faisait sortir systématiquement par l'Atletico, Barcelone ou Madrid.

Les Neuer, Muller, Robben, Ribéry, Boateng, Hummels, Lahm n'étaient plus capables de faire la différence en Ligue des Champions. Avec l'arrivée de Flick, les jeunes ont pris le pouvoir : Davies, Coman, Pavard, Sané, Goretzka, Kimmich incarnent le renouveau et l'avenir du Bayern Munich. Désormais, les joueurs du FC Hollywood sont de nouveau craints dans toute l'Europe.

Ça tombe bien, puisque Julian Nagelsmann, le futur entraîneur en Bavière est l'un des techniciens les plus jeunes du Vieux Continent (33 ans, NDLR). Un mariage parfait entre les joueurs et le futur entraîneur qui souhaite créer une équipe jeune et terrifiante, prête à dominer l'Europe pendant cette décennie. Nagelsmann est la recrue parfaite pour réaliser cet objectif.

Flick a explosé à Munich, Nagelsmann veut le copier

Le parcours d'Hans Dieter-Flick est le parfait exemple à suivre pour Julian Nagelsmann. Le futur ex-coach de Munich a repris l'équipe championne d'Allemagne en très mauvaise posture en novembre 2019 et l'a conduit à un sextuplé historique en remportant tous les trophées possibles, dont la Ligue des Champions avec un niveau de jeu affiché exceptionnel.

Au Bayern, le technicien de 56 ans a remporté ses premiers trophées alors qu'il n'avait entraîné qu'une seule équipe auparavant, le TSG Hoffenheim, comme un certain Nagelsmann qui espère avoir la même réussite que son prédécesseur.

Avec les Bavarois, l'entraîneur allemand de l'année en 2017 va connaître son premier grand club et pourra enfin montrer au monde entier l'étendue de son génie et glaner ses premiers titres.

Nagelsmann a soif de titres

Le natif de Landsberg am Lech est un enfant de la Bavière, son choix de rejoindre le Bayern Munich est donc logique.

Après avoir explosé les records de précocité en Bundesliga et en Coupe d'Europe en devenant le plus jeune entraîneur à diriger une équipe du championnat allemand à 28 ans seulement et à atteindre une demi-finale de C1 à 33 ans, Nagelsmann espère marquer aussi l'histoire des Roten à partir du 1er juillet prochain.

Le jeune manager va tenter de décrocher les premiers trophées de sa carrière, comme l'a fait son homologue allemand avant lui lors de sa première saison à Munich. Après de très bonnes performances à Hoffenheim et à Leipzig, il est désormais temps pour l'ancien défenseur central de performer dans sa région de naissance et de rentrer dans la légende du football allemand.

Les dirigeants bavarois n'ont pas attendu le début du mercato pour se renforcer. Recruté pour 25 millions d'euros, Nagelsmann a explosé le précédent record d'André Villas Boas et les 15 millions offerts par Chelsea à Porto pour devenir l'entraîneur le plus cher de l'histoire.

facebooktwitterreddit