Ballon d'Or

Ballon d'Or : Le ranking des meilleurs lauréats des 25 dernières années

Steeven Occhipinti
Lionel Messi a remporté six fois le Ballon d'Or dans sa carrière.
Lionel Messi a remporté six fois le Ballon d'Or dans sa carrière. / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lorsque vous êtes le meilleur joueur de la planète football, vous remportez (généralement) le Ballon d'Or. Au cours des 25 dernières années, nous avons vu des saisons incroyables être récompensées, mais certaines ont été meilleures que d'autres.

Certains ont remporté tous les trophées, et certains n'en ont remporté aucun. D'autres ont profité des succès connus sur la scène internationale pour s'offrir le Ballon d'Or.

Au lieu d'apprécier simplement la grandeur de tous ces joueurs, approfondissons un peu ... Classons tous les lauréats des 25 dernières années pour savoir quelle saison a été la meilleure.


25. Matthias Sammer (1996)

Matthias Sammer était évidemment bon lors de la saison 1995/1996, mais c'était un peu surprenant de le voir décrocher le Ballon d'Or en 1996, devant le Brésilien Ronaldo.

Il faisait partie d'une équipe du Borussia Dortmund qui a dominé au niveau national, mais qui a eu très peu d'impact sur la scène européenne. Cependant, son rôle clé dans le sacre de l'Allemagne à l'Euro 1996 lui a valu le Ballon d'Or, dans une période au cours de laquelle le succès dans un seul tournoi suffisait généralement.

24. George Weah (1995)

George Weah of AC Milan
George Weah a remporté le Ballon d'Or en 1995. / Claudio Villa/ Grazia Neri/GettyImages

La légende George Weah était loin d'être exceptionnelle en Ligue 1, avec le Paris Saint-Germain. Il n'a pas réussi à remporter le titre de champion de France. Mais il s'est fait remarquer en Ligue des Champions !

Le PSG a rejoint le dernier carré de la C1, où il a été largement battu par l'AC Milan, mais George Weah a quand même terminé meilleur buteur de la compétition européenne. Un but spectaculaire en solo contre le Bayern Munich en novembre 1994 a certainement joué un grand rôle dans l'obtention du trophée individuel. Et c'est, encore à ce jour, le seul Ballon d'Or remis à un footballeur africain.

23. Pavel Nedved (2003)

Juventus midfielder Pavel Nedved poses,
Pavel Nedved pose avec le Ballon d'Or. / PIERRE VERDY/GettyImages

Encore un sacre un peu surprenant. Pavel Nedved a été bon lors de la saison 2002/2003, menant la Juventus à la gloire en Serie A et à la finale de la Ligue des Champions, mais ce n'est pas le genre de saison exceptionnelle que nous attendons des vainqueurs du Ballon d'Or.

Thierry Henry peut clairement être déçu de ne pas l'avoir remporté cette année-là, après avoir excellé avec Arsenal.

22. Andriy Shevchenko (2004)

Andriy Shevchenko s'est imposé comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération avec l'AC Milan, et ses 24 buts lors de la saison 2003/2004 ont permis aux Rossoneri de s'offrir le titre en Serie A. Mais ...

Il a été décevant en Ligue des Champions, voyant son équipe subir une lourde défaite en quart de finale contre la Corogne (défaite 4-0 au match retour) et l'Ukraine n'a même pas réussi à se qualifier pour l'Euro 2004. Il a obtenu ce Ballon d'Or grâce à la Serie A et ses 24 buts.

21. Michael Owen (2001)

Réussir le triplé est un bon moyen de se garantir un sacre au Ballon d'Or, mais que se passe-t-il si ce triplé est la Coupe de la Ligue, la FA Cup et la Coupe de l'UEFA ?

Les buts de Michael Owen pour Liverpool cette année-là étaient évidemment très importants et ont offert de nombreux succès. Mais ce n'est pas comme s'il avait remporté la Premier League, la Ligue des Champions ou un trophée international ...

20. Fabio Cannavaro (2006)

Italy's World Cup-winning captain Fabio
Fabio Cannavaro avait remporté la Coupe du Monde en 2006. / FRANCK FIFE/GettyImages

Lorsqu'il a mené l'Italie jusqu'au sacre mondial en 2006, on s'attendait à voir Fabio Cannavaro remporter ce Ballon d'Or.

Il a également été extrêmement impressionnant avec la Juventus, qui a remporté la Serie A en 2005/2006, mais ce trophée collectif lui a été retiré par la suite du scandale de Calciopoli, donc une année positive qui s'est rapidement transformée en année mitigée.

Encore une fois, Thierry Henry aurait pu mériter mieux dans cette course au Ballon d'Or, tout comme Samuel Eto'o.

19. Ronaldo (2002)

C'est un peu le scénario inverse de celui d'Andriy Shevchenko. Ronaldo n'était pas très en vue en championnat, lors de l'exercice 2001/2002, disputant seulement dix matches à la suite d'une blessure (bien qu'il ait tout de même marqué sept buts), mais il a ensuite fait parler la poudre lors de la Coupe du Monde 2002.

Il a terminé avec huit buts en sept matches, dont les deux buts de la finale contre l'Allemagne. Lors de cette compétition, il a prouvé être le meilleur joueur du monde. Il ne l'était toutefois pas le reste de l'année.

18. Rivaldo (1999)

Rivaldo a été énorme avec le FC Barcelone, lors de la saison 1998/1999, s'offrant 24 buts et 14 passes décisives, en 37 apparitions, pour diriger son équipe vers le titre en Liga. Mais c'était à peu près tout ...

Le Barça n'a remporté aucun autre trophée, éliminé en quart de finale de la Coupe du Roi et ne parvenant même pas à sortir des poules de la Ligue des Champions. Pour couronner le tout, il n'était même pas le meilleur buteur de la Liga, terminant derrière Raul du Real Madrid.

17. Luka Modric (2018)

Luka Modric
Luka Modric a reçu le Ballon d'Or en 2018. / Denis Doyle/GettyImages

En 2018, on avait l'impression que les amoureux du ballon rond voulaient absolument voir la très belle carrière de Luka Modric récompensée par un sacre au Ballon d'Or avant qu'il ne commence à décliner. Donc tout ce qu'il a fait de positif a été amplifié à l'échelle mondiale.

Mener la Croatie jusqu'en finale de la Coupe du Monde a été un énorme exploit et tirer les ficelles du milieu de terrain du Real Madrid alors qu'il remportait la Ligue des Champions méritait beaucoup de crédit. D'autres talents auraient toutefois pu viser plus haut (Griezmann ?).

16. Kakà (2007)

AC Milan's Brazilian midfielder Kaka pos
Kakà avait mené l'AC Milan vers le sacre en C1. / PIERRE VERDY/GettyImages

La saison 2006/2007 de Kakà est l'exemple parfait d'un joueur qui a pris d'assaut l'Europe ! Il était vraiment incroyable en Ligue des Champions, alors que l'AC Milan s'offrait la reine des compétitions européennes.

Son équipe a toutefois été très loin de lutter pour le sacre en Serie A, et elle a terminé tout juste dans le top 4 du championnat italien. Il a marqué dix buts en 13 matches européens, mais n'en a marqué que huit en 31 journées de Serie A disputées. Allez comprendre ...

15. Zinédine Zidane (1998)

FOOT-FRANCE-MAROC-ZIDANE
Zinédine Zidane a permis aux Bleus de décrocher leur première étoile. / GEORGES GOBET/GettyImages

Autre Ballon d'Or qui doit son succès à la Coupe du Monde. Zinédine Zidane a été la plus grande star du globe après l'été 1998, au cours duquel il a mené la France à son premier titre mondial.

Au niveau des clubs, la Juventus a atteint une troisième finale de C1 consécutive. Et même si les Bianconeri ont dû s'incliner, Zinédine Zidane s'en est bien sorti !

14. Lionel Messi (2010)

Lionel Messi
Lionel Messi a eu de la concurrence cette année-là. / Michael Steele/GettyImages

Lionel Messi a été impressionnant lors de la saison 2009/2010, mais sa victoire au Ballon d'Or fera toujours parler. Wesley Sneijder était le grand favori cette année-là. Pourtant, le Néerlandais n'a même pas été sur le podium, malgré le triplé réalisé avec l'Inter Milan de José Mourinho.

D'autres fans du ballon rond ont également milité pour qu'Andrés Iniesta, buteur décisif lors de la finale de la Coupe du Monde 2010, soit récompensé par le trophée individuel.

Quoiqu'il en soit, c'est Lionel Messi qui a obtenu la distinction. Il a été fantastique dans le succès en Liga, en marquant 34 buts en 35 apparitions, mais il a raté les autres trophées majeurs. Le voir remporter le Ballon d'Or a donc été une surprise.

13. Ronaldinho (2005)

FC Barcelona's Brazilian Ronaldinho show
Ronaldinho éblouissait les pelouses de son talent. / LLUIS GENE/GettyImages

Lors de la saison 2004/2005, il n'y avait pas un meilleur joueur que Ronaldinho ! Chaque fois qu'il était sur les terrains, il prouvait pourquoi il méritait tant le Ballon d'Or.

Il n'a peut-être pas affiché des statistiques affolantes lorsqu'il a mené le Barça jusqu'au titre de champion d'Espagne. Mais ce n'est pas qu'une question de statistiques ... Personne ne pouvait lui tenir tête cette année-là ! Et ses grandes prestations au cours de cette saison lui permettent d'être considéré comme l'un des plus grands joueurs de tous les temps.

12. Luis Figo (2000)

L'année 2000 a été très chargée pour Luis Figo. Il a passé la première moitié à prouver qu'il était le meilleur joueur de la planète à l'époque, avant de passer la seconde moitié à éviter des têtes de cochon coupées, qui lui ont été lancées après avoir quitté le FC Barcelone pour le Real Madrid.

C'est l'un de ceux qui n'ont pas eu besoin de statistiques ahurissantes pour faire l'unanimité. Luis Figo a été très malchanceux de ne pas remporter le moindre titre lors de cette saison 1999/2000. Personne ne s'est approché de son niveau en Espagne et sa capacité à se créer des occasions à partir de rien a permis au Barça de rejoindre le dernier carré de la C1.

11. Lionel Messi (2009)

Lionel Messi
Lionel Messi remportait son premier Ballon d'Or en 2009. / Denis Doyle/GettyImages

Lionel Messi a inscrit 38 buts et 18 passes décisives, lors de l'exercice 2008/2009. Et la Pulga nous a habitué à beaucoup mieux lors des saisons suivantes. Mais c'était évidemment suffisant pour mener le FC Barcelone vers le succès en Liga, en Ligue des Champions et en Coupe du Roi.

Difficile de discuter de celui-ci ...

10. Ronaldo (1997)

Ronaldo était le favori de beaucoup de gens pour gagner en 1996, donc son triomphe en 1997 donnait l'impression que la justice avait été rendue.

Au cours de sa seule année au FC Barcelone, Ronaldo a marqué 47 buts en 49 rencontres, alors que son équipe remportait la Coupe des Vainqueurs de Coupe et la Coupe du Roi. Non seulement, il était le meilleur attaquant du monde, mais il était de loin le meilleur joueur.

9. Lionel Messi (2019)

Lionel Messi
Lionel Messi est le tenant du titre du Ballon d'Or. / Quality Sport Images/GettyImages

En 2019, nous savions tous à quoi nous attendre de Lionel Messi. L'Argentin a marqué de nombreux buts et remporté quelques trophées lors de cette campagne 2018/2019.

Il a terminé avec 51 buts en 50 rencontres, avec les titres en Liga et en Coupe du Roi. Pourtant, ce n'est pas du tout sa meilleure campagne !

8. Cristiano Ronaldo (2008)

FBL-FRA-EUR-AWARD-RONALDO
Cristiano Ronaldo s'offrait son premier Ballon d'Or. / FRANCK FIFE/GettyImages

La Coupe du Roi est évidemment un trophée prestigieux, mais mener son équipe à la gloire en Ligue des Champions mérite un peu plus de crédit. C'est pourquoi la victoire de Cristiano Ronaldo en 2008 devance celle de Lionel Messi en 2019.

Il a réussi à inscrire 42 buts cette année-là, en menant Manchester United vers les succès en Ligue des Champions et en Premier League. Des performances qui convaincront le Real Madrid de le recruter et d'en faire le joueur le plus cher à l'époque.

7. Lionel Messi (2011)

Barcelona's Argentinian forward Lionel M
Et un troisième Ballon d'Or de suite pour Lionel Messi ! / JOSEP LAGO/GettyImages

Comme Cristiano Ronaldo en 2008, Lionel Messi a également remporté le championnat et la Ligue des Champions, mais l'Argentin l'a fait avec 54 buts et 24 passes décisives, toutes compétitions confondues.

Il s'agissait de sa troisième victoire consécutive au Ballon d'Or. Ce n'était donc même plus une surprise ! Lionel Messi était intouchable et tout le monde le savait ...

6. Cristiano Ronaldo (2013)

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo a fait très fort en 2013. / Denis Doyle/GettyImages

Après avoir vu l'emprise de Lionel Messi sur le Ballon d'Or se renforcer année après année, Cristiano Ronaldo savait qu'il devait faire quelque chose de spécial pour récupérer le sacre individuel. Et c'est ce qu'il a fait !

Certes, le Real Madrid n'a remporté aucun trophée. Ses 55 buts en 55 matches ont toutefois fait la différence.

5. Cristiano Ronaldo (2016)

FBL-ESP-LIGA-REALMADRID-GRANADA
Cristiano Ronaldo enchaînait les buts en 2016. / GERARD JULIEN/GettyImages

En 2015/2016, Cristiano Ronaldo a réussi à marquer en moyenne plus d'un but par match et il a remporté la Ligue des Champions et l'Euro 2016. Son statut de meilleur joueur au monde n'a jamais été remis en cause.

Il a inscrit trois triplés en Ligue des Champions et trois autres en Liga. L'attaquant portugais était tout simplement inarrêtable.

4. Cristiano Ronaldo (2017)

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo s'offrait une deuxième Ligue des Champions de suite avec le Real Madrid. / Power Sport Images/GettyImages

Les blessures menaçaient de compliquer l'exercice 2016/2017 de Cristiano Ronaldo. Mais même s'il luttait contre quelques problèmes musculaires, il a quand même mené le Real Madrid au succès en Liga et en Ligue des Champions.

Cristiano Ronaldo a été l'un des grands artisans de ce sacre européen. Il a inscrit près de dix buts à partir des quarts de finale de la C1. Il ressemblait plus à une machine qu'à un humain !

3. Cristiano Ronaldo (2014)

Cristiano Ronaldo
Le Real Madrid était en quête de sa Décima. Cristiano Ronaldo est allé la chercher ! / Philipp Schmidli/GettyImages

51 buts en 47 matches ? Fait. Titre en Ligue des Champions ? Fait. Un record de 17 buts en une seule campagne européenne ? Fait.

Le Real Madrid cherchait à mettre fin à 12 ans de disette en Ligue des Champions. Et Cristiano Ronaldo a mis le club madrilène sur son dos pour y parvenir. Il a quasiment marqué dans toutes les rencontres de C1.

2. Lionel Messi (2015)

Lionel Messi
Lionel Messi sortait d'une saison folle. / Philipp Schmidli/GettyImages

Le FC Barcelone de Lionel Messi a remporté un autre triplé au cours de la saison 2014/2015 (le deuxième de sa carrière), et sa forme a été cruciale pour remporter tous ces trophées.

58 buts et 28 passes décisives en seulement 57 apparitions. Des chiffres assez fous ! Mais cela n'était rien en comparaison d'une autre de ses saisons.

1. Lionel Messi (2012)

Lionel Messi
Lionel Messi a réalisé la plus grande saison de sa carrière en 2012. / Christof Koepsel/GettyImages

Le Lionel Messi de 2012 restera sans aucun doute comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire de ce sport. Avec le FC Barcelone, il a marqué près de 73 buts sur une saison. Sur l'ensemble de l'année 2012, Lionel Messi a inscrit 91 buts, avec son club et son pays ...

De tels chiffres exigent des distinctions individuelles, et personne ne pourra le contester. Le fait que le FC Barcelone ait échoué en Liga et en Ligue des Champions n'avait que peu d'importance.

Si quelqu'un peut marquer 73 buts en une seule campagne, il remporte le Ballon d'Or. Même dans ce costume ...

facebooktwitterreddit