Real Madrid

Atlético de Madrid - Real Madrid (1-2) : Les notes de la nouvelle victoire sérieuse des Merengue

Olivier Halloua
Le Real Madrid a tranquillement disposé de l'Atlético.
Le Real Madrid a tranquillement disposé de l'Atlético. / Anadolu Agency/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Real Madrid a tranquillement disposé de l'Atlético de Madrid dans le derby (1-2). Après une belle domination des Colchoneros, les Merengue ont pris l'avantage rapidement grâce à Rodrygo puis Federico Valverde sur deux accélérations dans le dos.

En seconde, la Casa Blanca a géré son avantage et le peu d'assauts proposés par un faiblard Atlético à la maison pourtant. Thibaut Courtois a fait une grosse boulette sur une sortie aérienne et a offert la réduction du score à Mario Hermoso. Ce dernier a réussi à se faire expulser dans le temps additionnel en sortant du banc dans la foulée...

Le Real de Carlo Ancelotti a donc repris la tête de la Liga et poursuit son sans-fautes avant la trêve (9 victoire en 9 matchs).

1. Thibaut Courtois - 5/10

Thibaut Courtois
Thibaut Courtois / Angel Martinez/GettyImages

Thibaut Courtois a surpris avec une intervention limite sur un corner dans le premier quart d'heure. Cela pouvait envisager un gardien peu en forme. Pourtant, l'international belge s'est repris sur une belle parade face à Antoine Griezmann ou face à Yannick Carrasco.

Après une nouvelle sortie ratée sur corner, Courtois a offert le but du 1-2 à Mario Hermoso. Ces arrêts en première période jouent beaucoup dans cette victoire du Real Madrid.

2. Dani Carvajal - 6/10

Daniel Carvajal
Dani Carvajal / Quality Sport Images/GettyImages

Dani Carvajal a bien géré les appels en diagonale de Yannick Carrasco. L'international belge n'a eu aucun ballon dans la surface au vu du peu de liberté que son défenseur lui a laissé.

Pas trop besoin d'accompagner les offensives pour lui et ses taches défensives restaient parfaitement gérées. Sa grosse faute sur Reinildo a permis de bien couper le jeu. Carvajal n'a rien laissé passer dans son couloir droit.

3. Eder Militao - 6/10

Eder Militao
Eder Militao / Denis Doyle/GettyImages

Eder Militao a un gabarit terriblement important pour s'imposer sur Félix ou Griezmann à la course. L'international brésilien ne s'est jamais laissé faire par les dribbles courts des attaquants adverses.

Même à l'entrée d'Alvaro Morata, Militao n'a pas changé de registre. Malheureusement, il a dévié le ballon sur corner et empêché son gardien d'intervenir. Difficile de lui en vouloir. Une grosse sortie encore pour un roc concentré à 100% ce soir.

4. David Alaba - 6,5/10

David Alaba
David Alaba / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages

Rigoureux et parfois malicieux, David Alaba a parfaitement contenu Antoine Griezmann dans tous les compartiments du jeu. Aucune falsifies que du placement et du rendement technique.

Il faut se lever de bonne heur pour le transpercer que ce soit au duel physique ou à la course.

5. Ferland Mendy - 4/10

Ferland Mendy
Ferland Mendy / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages

Déjà très maladroit devant, Ferland Mendy fut encore plus dans le viseur après son carton jaune sur la première accélération de Marcos Llorente. L'international français a multiplié les erreurs d'appréciation ou d'utilisation du ballon.

Un latéral presque inutile que ce soit en défense ou en attaque dans ce derby madrilène.

6. Aurélien Tchouaméni - 6,5/10

Aurélien Tchouaméni
Aurélien Tchouaméni / Quality Sport Images/GettyImages

Quelle passe décisive exceptionnelle d'Aurélien Tchouaméni pour servir Rodrygo. Son abattage dans un rôle de sentinelle ou de box-to-box est exactement ce qu'on attend de lui.

Simplicité, quelques percussions et projection vers l'avant balle au pied, Tchouaméni est à la hauteur d'un derby madrilène. Le travail de l'ombre en fin de match.

7. Toni Kroos - 5/10

Toni Kroos
Toni Kroos / Soccrates Images/GettyImages

Toni Kroos a été particulièrement maladroit dans sa gestion des coups de pied arrêtés. L'international allemand est toujours limité physiquement pour subir un pressing ou le provoquer lui-même.

Le champion du monde a parfois aéré le jeu sur des transversales dont il a le secret ou des transmissions osées.

8. Luka Modric - 6,5/10

Luka Modric
Luka Modric / Quality Sport Images/GettyImages

Luka Modric penchait limite en tant qu'ailier droit. L'international croate a joué simple pour aérer le jeu ou servir ses deux attaquants dans le dos. C'est exactement ce qu'il a fait pour permettre à Vinicius de tirer sur le poteau et ensuite Valverde de marquer sur le deuxième but.

Sur chaque touche de balle, Modric est intelligent et visionnaire. En fin de rencontre, on le voyait même à l'intervention de nombreuses transitions rapides. Un génie du football sans limites.

9. Federico Valverde - 6/10

Federico Valverde
Federico Valverde / Gonzalo Arroyo Moreno/GettyImages

Federico Valverde est à l'origine du but de Rodrygo en accélérant le jeu en quelques touches de balle. Il est encore là pour conclure le bel une-deux entre Modric et Vini et doubler la mise.

L'international uruguayen a ensuite disparu de la circulation attelé à des taches défensives et moins en vue en attaque. Gros volume de jeu.

10. Rodrygo - 6,5/10

Rodrygo Silva De Goes
Rodrygo / Soccrates Images/GettyImages

Sur sa première touche de balle dans le camp adverse, Rodrygo a ouvert le score d'une magnifique frappe sous la barre. Ensuite, l'international brésilien n'a pas toujours fait les bons choix mais sait se rendre disponible quand il le faut.

Rodrygo a été utile pour faire circuler la balle avec le toucher de balle nécessaire. On sent des zones de progression mais le rendu de ce soir est très prometteur.

11. Vinicius Junior - 7/10

Vinicius Junior
Vinicius Junior / Quality Sport Images/GettyImages

Bien pris par deux joueurs à chaque fois, Vinicius Junior a vécu une première période très compliquée. L'international brésilien n'a trop pu faire danser les foules au vu du peu d'espaces à sa disposition. Heureusement, il s'est créé les situations seul comme sur le une-deux dévastateur avec Modric lui permettant de tirer sur le poteau et faire marquer Valverde.

Un joueur qui monopolise l'attention de deux à trois joueurs et crée des déséquilibres ailleurs. A la différence d'autres attaquants européens, Vini n'a pas hésité à défendre.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit