Atlético de Madrid - FC Barcelone (1-0) : Les Tops et Flops de la nouvelle désillusion du Barça

Nov 21, 2020, 11:25 PM GMT+1
Lionel Messi, Stefan Savic, Jose Gimenez, Felipe
Le contraste saisissant entre le joie de l'Atlético de Madrid et le désarroi de Lionel Messi. | Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le choc de la 10e journée de Liga a tourné en faveur des Colchoneros samedi soir, sur une victoire sur la plus petite des marges (1-0). Plus précis techniquement et entreprenant défensivement, les hommes de Diego Simeone ont néanmoins eu beaucoup de mal à trouver la faille. Heureusement, Gerard Piqué et Marc-André ter Stegen les ont bien aidé.

Le 800e match de Lionel Messi avec le FC Barcelone ne restera pas vraiment gravé dans sa mémoire. Les Blaugrana n'ont absolument rien montré sur le terrain, n'obtenant que deux occasions franches sur l'ensemble de la rencontre...

L'Atlético de Madrid n'a pas été beaucoup plus dangereuse, mais elle a eu le mérite de proposer une prestation cohérente, solide, techniquement plus aboutie. Au final, c'est une erreur grossière d'appréciation signée Marc -André ter Stegen qui a fait la décision. Mais cette victoire, la première depuis 10 ans en championnat face au Barça, est bien méritée pour les Colchoneros.

Les Tops

1. Marcos Llorente

Diego Simeone a vu en ce joueur des qualités offensives inutilisées de son temps au Real Madrid, et cela paie énormément pour l'Atlético aujourd'hui.

Illustration parfaite avec sa prestation face au Barça ce samedi soir. Placé dans le couloir droit, il s'est montré particulièrement dangereux balle au pied, mettant à mal l'offensif Jordi Alba. Il s'est aussi procuré une énorme occasion à la 12e minute de jeu, trouvant la barre transversale après une action magnifique de l'Atléti.

Surtout, il a mis à contribution ses formidables qualités de conservation de balle en réussissant à garder un ballon envoyé très haut, sur une relance, face à trois voire quatre adversaires, pour permettre aux siens d'à la fois souffler et remonter le bloc équipe de 30 mètres. Impressionnant.

2. Yannick Carrasco

Valeur sûre dans les rangs colchoneros, l'ailier belge a de nouveau brillé au Wanda Metropolitano, se montrant en plus décisif.

Techniquement, il a bien évidemment régalé, comme De Jong peut en témoigner avec un petit pont semelle encaissé. Tactiquement, il s'est aussi avéré précieux en dictant le rythme des attaques madrilènes avec beaucoup de justesse.

Il a pu se montrer imprécis parfois dans ses centres. Mais son but vient évidemment compenser cela. Dans une situation très favorable, parce que Ter Stegen l'a bien aidé, il a su faire preuve de lucidité pour ne pas se déchirer et donner la victoire aux siens.

3. Mario Hermoso

Ousmane Dembele, Mario Hermoso
Roc défensif, Mario Hermoso a surtout brillé via ses relances incroyables, transformant situation tendue en contre-attaque. | Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images

Si Ousmane Dembélé l'a fait souffrir d'entrée de rencontre, à la deuxième minute de jeu, le latéral madrilène a par la suite dominé sa partie et son duel avec le Français.

Éteint au fur et à mesure de l'avancée du match, Dembouz a même changé de côté finalement, tant il était saoulé de ne plus rien pouvoir faire sur son aile. Surtout, Hermoso nous a démontré ses folles qualités de relance, avec notamment trois passes longues millimétrées pour renverser ou relancer le jeu.

Il a même "provoqué" le mauvais contrôle de Gerrard Piqué sur le but, puisque c'est son jeu long qui a mis en difficulté le défenseur barcelonais. Calme, posé, il a livré une prestation complète samedi soir.

Les Flops

4. Marc André ter Stegen

Presque évidemment, l'homme qui a fait basculer la rencontre ce samedi soir, et dans le mauvais sens pour son équipe, c'est le portier allemand.

Incompréhensiblement, il s'est présenté en retard, à 40 mètres de ses cages, pour une intervention en un contre un face à Yannick Carrasco. Le Belge aurait eu pourtant, au minimum, à se débarrasser de Clément Lenglet avant de s'offrir une occasion de but. Mais là, un simple crochet sur Ter Stegen lui a permis de s'ouvrir une cage vide.

C'est dur pour l'Allemand, forcément, un gardien paie cash ses erreurs. Surtout qu'il avait sorti une parade de très haut niveau à la 5e minute, sur une frappe de Saul. Et qu'il n'a rien eu d'autre à faire, ou presque. Mais ce qu'il n'a pas su faire, à savoir simplement rester dans ses cages, c'est déjà trop.

5. Gerard Piqué

Gerard Pique
Soirée cauchemardesque pour Piqué samedi soir. | Quality Sport Images/Getty Images

On parle fréquemment de changement d'ère total au Barça, qu'une page doit se tourner après Xavi, Iniesta, et aujourd'hui Messi ou Busquets. Et bien le défenseur central, qui serait dans le même package que les deux derniers cités, à démontrer pourquoi samedi soir...

Lent à démarrer, dépassé par la vitesse autour de lui, il s'est en plus montré timide à souhait dans ses relances et même imprécis techniquement, notamment sur le but encaissé en première période.

Et pour couronner le tout, Piqué est sorti sur blessure à l'heure de jeu. Malheureusement, le genou semble avoir tourné et s'il a pu quitter la pelouse en boîtant, son attitude ne laisse présager rien de bon.

6. Le FC Barcelone

En fait, c'est toute l'équipe du Barça qui est à pointer du doigt ce samedi soir. Il n'y en a pas vraiment eu un pour rattraper l'autre.

En attaque, Griezmann a été une nouvelle fois transparent, tout comme Pedri. Messi s'est montré imprécis techniquement et Dembélé n'a mis le feu que sur ses trois premières accélérations, avant de s'éteindre.

Au milieu, Pjanic et De Jong n'ont pas réussi un décalage amenant un vrai danger. Ils ont simplement fait tourner le jeu et contenu tant bien que mal les assauts madrilènes.

Et en défense, le duo Piqué-Lenglet était bien trop lent, dépassé dans le duel physique, tandis que Sergi Roberto et Jordi Alba ne savaient pas où donner de la tête une fois que les mouvements offensifs adverses s'enclenchaient.

Bref, une sale prestation d'ensemble côté catalan, qui justifie pleinement la 10e place provisoire au classement en Liga.

facebooktwitterreddit