Atlético de Madrid - FC Barcelone (0-1) : Les notes de la victoire déterminante des Blaugrana

Olivier Halloua
Ousmane Dembélé offre le trône au Barça.
Ousmane Dembélé offre le trône au Barça. / Quality Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le FC Barcelone a réussi le gros coup de cette 16ème journée en vainquant l'Atlético de Madrid à l'extérieur (0-1). Après une première demi-heure maitrisée et dominée, le Barça a ouvert le score grâce à Ousmane Dembélé suite à une percée superbe de Pedri. Ensuite, l'Atlético a repris du poil de la bête et a fait le siège sur les buts catalans sans trop se créer d'actions. La seconde période a été largement en faveur des locaux mais la défense barcelonnaise a tenu bon.

La fin de la rencontre a été surtout marquée par des enchaînements de fautes et notamment un double rouge pour une bagarre entre Ferran Torres et Stefan Savic.

Par ce succès, le Barça prend seul la tête de la Liga avec trois longueurs d'avance sur le Real Madrid avant la Supercoupe d'Espagne la semaine prochaine. L'Atleti est lui cinquième à un point du Betis Séville...

Les notes des Blaugrana

1. Marc-André Ter Stegen - 5/10

Marc-Andre ter Stegen
Marc-André Ter Stegen / Quality Sport Images/GettyImages

Marc-André Ter Stegen a été peu en vue sur son jeu de relance multipliant les erreurs. On l'a observé très maladroit sur ses sorties aériennes notamment sur corners. Il s'est interposé face à Antoine Griezmann à bout portant en première période.

2. Jules Koundé - 4/10

Jules Kounde
Jules Koundé / Quality Sport Images/GettyImages

Jules Koundé est souvent débordé au duel par Yannick Carrasco et n'a quasi rien apporté en attaque. Ce poste de latéral est définitivement peu adapté à ses qualités comme ses défauts.

Dans le jeu long, ses ouverture ont pu servir Dembélé à plusieurs reprises dans le dos. On n'est toujours déçu de son manque d'impact athlétique comme technique.

3. Ronald Araujo - 8/10

Ronald Araujo
Ronald Araujo / Soccrates Images/GettyImages

Ronald Araujo a été très roublard pour empêcher certains mouvements de Yannick Carrasco ou d'Antoine Griezmann. Au final, l'international uruguayen a pris son carton jaune mais a eu le temps de donner quelques coups. Son placement a pu compenser quelques erreurs de Koundé.

Dans le final, Araujo a sauvé le Barça d'un nul en détournant du talon une volée de Girezmann dans la surface. Un geste qui vaut un but comme on dit, et qui pourrait valoir cher en fin de saison.

4. Andreas Christensen - 7/10

Andreas Christensen
Andreas Christensen / Soccrates Images/GettyImages

Andreas Christensen a imposé son gabarit et ne s'est pas caché pour tenter des percées risquées. Sa présence aérienne a été décisive pour écarter les nombreux centres des latéraux colchoneros.

L'international danois a su aussi gérer le jeu de pivot d'Alvaro Morata sur la fin de match. Un match complet pour lui.

5. Alejandro Baldé - 5/10

Alejandro Balde
Alejandro Baldé / Soccrates Images/GettyImages

Alejandro Baldé avait beaucoup de mal à exister devant étant pratiquement seul dans son couloir gauche. En défense, on ne l'a pas souvent vu depassé mais parfois à la limite.

Un des nombreux jeunes qu'on a envoyé quelque peu à l'abattoir du côté de Xavi dans un 4-4-2 étonnant. Comment lui reprocher quelques errements au vu des nombreuses tâches qu'on lui demande ?

6. Sergio Busquets - 5/10

Sergio Busquets
Sergio Busquets / Soccrates Images/GettyImages

La spéciale Sergio Busquets. Avec quelques secondes devant lui, l'international espagnol a toujours trouvé la petite déviation nécessaire. En revanche, dans le contre-effort et dans la récupération, il est presque inutile. Il a fallu la mise en place d'un bloc bas pour le voir en action.

7. Gavi - 6/10

Pablo Barrios, Gavi
Pedri / Angel Martinez/GettyImages

Gavi a manqué parfois d'initiatives dans les trente derniers mètres. L'international espagnol a eu la lucidité de servir Dembélé sur l'ouverture du score.

Le milieu espagnol n'a jamais hésité à aller au duel pour obtenir des fautes et des touches intéressantes. Un joueur précieux par séquences.

8. Pedri - 7/10

Pedri
Pedri / Angel Martinez/GettyImages

Ses nombreuses percées balle au pied ont permis d'ouvrir le score. Ses dribbles ont cassé deux lignes et éliminé quatre joueurs avant qu'il ait pu offrir la passe décisive à Gavi. Il n'a jamais eu de déchet balle au pied et a beaucoup participé à l'abattage défensif. On ne se rend pas compte de la difficulté de ce qu'effectue chaque soir ce jeune homme.

9. Frenkie de Jong - 5/10

Frenkie De Jong
Frenkie de Jong / Soccrates Images/GettyImages

Frenkie de Jong a tenté du jeu long parfois payant. Son placement a permis d'écarter le bloc très compact de l'Atlético de Madrid avant l'ouverture du score. L'international néerlandais avait un rôle de l'ombre et s'en est retrouvé transparent par moment. Sa sortie à l'heure de jeu était surprenante.

10. Ousmane Dembélé - 7/10

Ousmane Dembele
Ousmane Dembélé / Quality Sport Images/GettyImages

En première période, Ousmane Dembélé n'a eu que quelques ballons pertinents. Ils ont mené à une action dangereuse, un but et un centre puissant.

En seconde période, Dembouz a eu trois ballons au profondeur, ils furent tous dangereux et bien utilisés. Un poison permanent, le seul en attaque au Barça.

11. Ansu Fati - 3/10

Ansu Fati
Ansu Fati / Quality Sport Images/GettyImages

Ansu Fati a été envoyé au charbon devant sans le moindre ballon ou utilité dans le jeu... L'international espagnol a traversé la rencontre tel un fantome et en est ressorti frustré. Robert Lewandowski n'a pas trop de soucis à se faire.

Mondialito, c’est l’émission spéciale Coupe du Monde de 90min. Avec Sara Menaï, Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem. Pour ce dernier épisode de l’émission, on debrief la victoire de l’Argentine face aux Bleus dans une des finales les plus légendaires de l’histoire du football. Abonnez-vous à notre chaîne YouTube ! Abonnez-vous à notre chaîne YouTube !

facebooktwitterreddit