Serie A

AS Roma : Mourinho fait le show après la défaite contre Bodo Glimt

Alexis Goudlijian
A la tête de l'AS Roma, José Mourinho n'a rien perdu de son caractère légendaire.
A la tête de l'AS Roma, José Mourinho n'a rien perdu de son caractère légendaire. / Getty Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Peu refroidi par la défaite de son équipe sur le terrain de Bodo Glimt (1-2) lors du quart de finale aller de C4 jeudi, l'entraîneur de l'AS Roma, José Mourinho, a assuré le show et placé les Italiens comme grands favoris pour une qualification la semaine prochaine.


La défaite de l'AS Roma sur le terrain de Bodo Glimt (1-2) jeudi en quart de finale aller de Ligue Europa Conférence n'a pas abattu José Mourinho. Bien au contraire. D'emblée critique envers ses troupes, le "Special One" s'est, cette fois, montré plutôt serein concernant la manche retour à venir au Stadio Olimpico dans six jours.

L'entraîneur romain considère que son équipe est bien placée en vue d'une qualification pour le dernier carré de la compétition. Quitte à faire preuve d'arrogance.

Mourinho assure le show en conf'

«Nous jouerons le match retour devant nos supporters. Je n'ai aucun problème à dire que je me sens favori pour le match retour et donc favori pour me qualifier pour les demi-finales, j'ai pleinement confiance en mes joueurs, dans le stade qui sera plein de nos supporters. Évidemment, nous jouerons contre une équipe difficile à affronter, j'espère avoir un bon arbitre avec de bons assistants», a ainsi clamé le Portugais devant la presse.

«Lors du match en phase de poules joué à l'Olimpico, il y a eu deux penalties très nets pour nous que l'arbitre n'a pas vus, et ce soir (hier), il y a eu deux hors-jeu en première période sur des actions de but qui ont été sifflés alors qu’il n’y avait rien. Ça prouve le niveau (des arbitres)», a ajouté le Mou, agacé par l'arbitrage, mais pas seulement.

«Je vous dis vraiment que ce qui m'inquiète le plus, c'est la blessure de Mancini : c'est inquiétant, sur un terrain en plastique. Nous savons que c'est un autre sport (sur ce genre de terrain), c’est une situation dangereuse pour les blessures, Mancini en est l'exemple», a terminé le coach du club de la Louve, avec une assurance folle.

facebooktwitterreddit