AS Roma - Feyenoord Rotterdam (1-0) : Les 7 leçons à retenir du sacre des Romains en Ligue Europa Conférence

André Maleh
Les joueurs de l'AS Roma après le premier but lors de la finale de Ligue Europa Conférence.
Les joueurs de l'AS Roma après le premier but lors de la finale de Ligue Europa Conférence. / Silvia Lore/GettyImages
facebooktwitterreddit

La finale de la Ligue Europa Conférence se déroulait ce soir à Tirana en Albanie. Pour la première finale de l'histoire de la compétition, l'AS Roma inscrit donc son nom au palmarès après sa victoire 1-0 face au Feyenoord Rotterdam. Dans un stade plein, les Romains s'imposent après 15 matchs dans la compétition et surtout des traversées de l'Europe à tout bout de champ.
Alors que la première période ne débordait pas d'occasions avec seulement 2 frappes cadrées en tout et pour tout, sur une superbe ouverture de Gianluca Mancini, l'espoir italien Nicolò Zaniolo ouvre la marque après un enchaînement contrôle de la poitrine puis frappe à la 32e.
La seconde période démarre très fort avec des poteaux malheureux pour Feyenoord et des arrêts magistraux de Rui Patrício. Les Néerlandais ont joué à leur manière mais sans concrétiser leur domination. Le score n'évolue pas au cours de ce second acte, couronnant la Roma.


1. Une ambiance de finale

AS Roma v Feyenoord - UEFA Europa Conference League Final 2021/22
Le stade de Tirana avant la finale AS Roma/Feyenoord Rotterdam. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Pour la première finale de l'histoire de Ligue Europa Conférence, les supporters des deux grands clubs du Vieux continent ont fêté dignement leur présence en finale. Les fumigènes embrasant le stade comble de 22 000 personnes avant le coup d'envoi et le tifo des romains n'était que les prémices d'une grosse ambiance.
Les heurts de la veille dans la ville entre les groupes de supporters ont laissé place à des cris et des chants dans les tribunes.

Pour cette cérémonie d'ouverture, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain et de l'Olympique de Marseille Lorik Cana, légende en Albanie, est l'ambassadeur de cette finale.


2. L'AS Roma entre dans le palmarès européen

Nicolo Zaniolo, Chris Smalling
L'AS Roma après le but de Nicolò Zaniolo victorieux lors de la finale de la Ligue Europa Conférence face au Feyenoord Rotterdam. / Sebastian Frej/MB Media/GettyImages

L'AS Roma remporte la première compétition européenne de son histoire. Le club de la Louve, historique pensionnaire de Serie A, avait échoué à deux reprises au stade de la finale. La première fois en 1984 face à Liverpool en C1 puis en 1991 face à l'Inter Milan en C3. La troisième est donc la bonne pour l'AS Roma. Déterminé à tout mettre en oeuvre pour la victoire, José Mourinho a convaincu les supporters romains de l'importance de cette finale.


3. José Mourinho en est à cinq sur le Vieux continent

Jose Mourinho
José Mourinho sur le banc de l'AS Roma. / Silvia Lore/GettyImages

En cas de succès, José Mourinho pouvait décrocher un cinquième titre européen. Après deux Ligue des Champions en 2004 avec le FC Porto et en 2010 avec l'Inter Milan et deux Ligue Europa en 2003 avec les joueurs de Porto et plus récemment en 2017 avec Manchester Unied, il ajoute une Ligue Europa Conférence à son palmarès. Par la même occasion, le football italien gagne son premier trophée européen depuis 2010 et la victoire de l'Inter Milan du Special One en Ligue des champions.


4. L'Italie gagne la bataille tactique

Jose Mourinho
José Mourinho sur le banc de l'AS Roma. / Justin Setterfield/GettyImages

Un 3-4-3 contre un 4-3-3. Le dispositif à 3 défenseurs de la Roma remporte cette bataille tactique. Nicola Zalewski et Rick Kardsdorp, les deux latéraux romains, ont été omniprésent dans leur couloir pour arrêter les attaques des Néerlandais. Mis en difficulté durant la deuxième période, les joueurs du tacticien José Mourinho ont fait le dos rond pour calmer les ardeurs hollandaises.


5. Rui Patrício sauve la Roma

Rui Patricio
Rui Patricio sous les couleurs de l'AS Roma. / Matthew Ashton - AMA/GettyImages

Le portier de 34 ans a maintenu son équipe dans le match à un moment où elle était proche de céder son avantage acquis lors de la première période. Peu de temps après la reprise, le Portugais repousse les assauts hollandais de manière exceptionnelle. Aidé sur deux occasions par ses poteaux, Rui Patrício, international portugais, remporte son premier titre européen en club.


6. Une surprise dans les buts néerlandais

UEFA Europa Conference League FINAL"AS Roma v Feyenoord Rotterdam"
Justin Bijlow sous les couleurs de Feyenoord Rotterdam. / ANP/GettyImages

Un choix fort de la part de l'entraîneur du Feyenoord Rotterdam. Justin Bijlow, gardien titulaire du club hollandais, était absent des terrains depuis sa dernière apparition le 10 mars dernier. À peine revenu de blessure, le gardien de 24 ans a été plongé dans le grand bain et il s'en est bien sorti notamment avec un arrêt sur une frappe de Jordan Veretout. Jusqu'aux dernières minutes, le portier maintiendra son équipe à un but de retard.


7. Un dix pour Cyriel Dessers

Cyriel Dessers
Cyriel Dessers sous les couleurs du Feyenoord Rotterdam. / Alex Pantling/GettyImages

L'attaquant du Feyenoord Rotterdam est le meilleur buteur de la compétition malgré sa défaite en finale. Cyriel Dessers, 27 ans et 10 buts dans la Ligue Europa Conférence, devance d'une unité son opposant du soir Tammy Abraham. Prêté par le KRC Genk jusqu'en juin 2022, les dirigeants du club peuvent grandement le remercier.


facebooktwitterreddit