AS Monaco - PSG (3-2) : Les 5 leçons à retenir du sabotage parisien

Nov 20, 2020, 11:33 PM GMT+1
FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-PSG
Les monégasques l'ont emporté 3-2 | VALERY HACHE/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le Paris Saint-Germain a été défait 3-2 à Monaco, ce vendredi soir. Pourtant, les Parisiens étaient rentrés aux vestiaires avec un avantage de deux buts. Le club de la Principauté s'est réveillé en deuxième mi-temps et a fait preuve de combativité pour arracher ce succès.

Le PSG s'est sabordé. Dans un match qu'ils maîtrisaient entièrement de la première à la 45ème minute, les Parisiens ont fait preuve d'une fébrilité mentale et physique rare pour le champion de France en titre. Alors qu'ils avaient le match en main, les hommes de Thomas Tuchel ont laissé filer la victoire à des Monégasques qui ont fait preuve d'un sursaut d'orgueil payant.

À 2-0 à la mi temps, la victoire parisienne semblait écrite. Mais c'était sans compter sur l'inspiration de Niko Kovac, qui faisait deux changements à la mi-temps, synonymes de renversement. Un come-back historique pour les champions de France 2017, alors que les Parisiens semblaient déjà tous avoir la tête à Leipzig, mardi, pour la Ligue des Champions.

1. Le coaching gagnant de Kovac

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-PSG
Fabregas, entré à la mi-temps, a donné la victoire aux monégasques | VALERY HACHE/Getty Images

Dépassé en première mi temps et heureux de rentrer aux vestiaires à seulement 2-0, Monaco devait réagir en seconde période. Pour cela, qui d'autre que Niko Kovac devait tirer la sonnette d'alarme ? Exit Ballo Touré et Willem Geubbels, inexistants en première période, place à Caio Henrique et Cesc Fabregas.

Deux changements qui vont tout changer. Le Brésilien a été intenable ce soir sur son côté gauche. L'Espagnol, lui, s'est positionné en soutien de Volland et a fait du mal aux Parisiens. Il a réussi à animer le jeu de Monaco et il s'est même mué en héros en inscrivant le troisième but.

2. Volland, serial buteur

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-PSG
Volland a inscrit un doublé | VALERY HACHE/Getty Images

Il a été le lanceur d'alerte. Auteur d'une première mi-temps plus que moyenne ou il a tout simplement été écarté des débats, il s'est ressaisi en seconde.

Double buteur, il a aussi provoqué le pénalty qui donne la victoire aux Monégasques. Intéressant dans ses combinaisons avec Fabregas dans les 45 dernières minutes du match, il a pesé sur la défense, de là à provoquer l'exclusion de Diallo côté PSG.

3. Danilo en perdition, Rafinha se met en valeur

Rafael Alcantara, Danilo
La paire parisienne au milieu de terrain face à Monaco | Xavier Laine/Getty Images

Ce n'était certainement pas un match référence pour Danilo Pereira ce soir. Aligné au milieu de terrain, enfin, par Thomas Tuchel, le Portugais a particulièrement été en difficulté. Dès la 20ème minute, il écope du premier carton jaune du match pour un tacle très limite. Souvent en retard dans les duels, il ne s'est pas montré rassurant à la relance non plus. Presque perdu dans ce milieu à deux, Danilo n'a pas forcément marqué des points dans cette rencontre.

En revanche, le Brésilien Rafinha a lui rendu une belle copie. C'est lui qui obtient le pénalty sur le deuxième but parisien. Il est aussi à l'origine d'un nombre important de récupérations de ballons au milieu de terrain. Des retours décisifs aussi (60', 63'), il s'est surtout montré intéressant à la construction des actions.

4. Diallo crucifie le PSG

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-PSG
Monsieur Turpin a exclu, logiquement, Abdou Diallo | VALERY HACHE/Getty Images

Les matchs passent et se ressemblent pour Diallo. Lui qui a offert ses services au Sénégal récemment, il a compris pourquoi il n'avait pas sa place en Équipe de France. Auteur de mauvaises prestations lors de ses dernières sorties avec le PSG, il a remis ça ce soir. Et avec ce genre de matchs, il n'est pas prêt de voir quelconque sélection.

Auteur d'une grossière erreur sur le troisième but de Monaco, il est même exclu sur cette action où il commet une faute sur Volland. Depuis le début de la soirée, l'ancien de Dortmund semblait dépassé et en manque de confiance. Pas serein à la relance, il ne s'est jamais imposé dans les duels.

5. Mbappé, un doublé et puis c'est tout

FBL-FRA-LIGUE1-MONACO-PSG
Mbappé a inscrit un doublé ce soir | VALERY HACHE/Getty Images

Kylian Mbappé tenait grandement à performer ce vendredi soir face à son ancien club. D'abord parce qu'il était attendu, en l'absence de Neymar et d'Icardi, mais aussi parce qu'il en était à 97 buts avec le PSG et il pouvait, ainsi, marquer sa centième réalisation avec le club parisien en cas de triplé.

Il a démarré sur les chapeaux de roues, avec un doublé en 37 minutes. Il s'est ensuite vu refuser un but par la VAR avant de ne plus trouver la solution jusqu'à sa sortie à la 68ème. Peu présent dans le jeu, il ne s'est pas montré en leader ce soir. Il n'a pas participé aux phases de construction et il a même fait preuve de complications techniques parfois. Un doublé qui ne peut occulter cette partie immergée de l'iceberg.

facebooktwitterreddit