Arsenal

Arsenal - Villarreal (0-0) : les 5 leçons à retenir de cette triste demi-finale retour d'Europa League

Zachary Gauthier
Joie et déception à l'issue de cette demi-finale retour d'Europa League.
Joie et déception à l'issue de cette demi-finale retour d'Europa League. / Shaun Botterill/Getty Images
facebooktwitterreddit

Villarreal se qualifie pour sa première finale d'Europa League à l'issue d'un triste match face à Arsenal en demi-finale retour à l'Emirates Stadium (0-0).


1. Un manque cruel de réalisme pour les deux équipes

Aubameyang aura été le seul joueur dangereux ce jeudi soir.
Aubameyang aura été le seul joueur dangereux ce jeudi soir. / ADRIAN DENNIS/Getty Images

Triste spectacle ce mercredi soir à l'Emirates Stadium, les deux équipes se quittent sur un score vierge (0-0) qui voit Villarreal se qualifier pour la finale d'Europa League. Ce qui est sûr c'est que les deux équipes se sont procurées des occasions (13 en tout). En revanche, la finition n'était pas au rendez-vous puisque seulement 5 tirs ont été cadrés.

2. Villarreal tout en gestion

Villarreal n'a pas cédé aux assauts rouge et blanc ce jeudi soir.
Villarreal n'a pas cédé aux assauts rouge et blanc ce jeudi soir. / ADRIAN DENNIS/Getty Images

Vainqueur à domicile au match aller (2-1), Villarreal s'est contenté de gérer le score. Malgré leur attitude très défensive, les joueurs de Unai Emery se sont quand même procurés quelques occasions (5 au total). Mais l'essentiel est acquis puisqu'ils se qualifient pour la première finale d'Europa League de leur histoire.

3. Aubameyang maudit

Aubameyang aura été très malchanceux ce jeudi soir.
Aubameyang aura été très malchanceux ce jeudi soir. / Quality Sport Images/Getty Images

Pierre-Emerick Aubameyang aura été le seul joueur vraiment dangereux ce jeudi soir. En effet, le Gabonais a frappé trois fois au but, c'est-à-dire plus que tout autre acteur de cette rencontre. De plus, 2 de ces tirs ont touché le poteau (26e, 79e) de Geronimo Rulli, ancien gardien de Montpellier. À la surprise de tous, l'ex-Stéphanois est remplacé quelques secondes après avoir heurté le poteau pour une seconde fois (80e). Il est passé tout prêt d'être le héros qu'Arsenal attendait.

4. Arsenal peut avoir des regrets

Hector Bellerin
La déception de Hector Bellerin / Shaun Botterill/Getty Images

Les Gunners peuvent avoir des regrets ce jeudi soir. En effet, les hommes de Mikel Arteta se sont procurés en tout 8 occasions (contre 5 pour Villarreal) et ont touché le poteau à deux reprises (26e, 79e). Dominateur dans la possession (55%), Arsenal a grandement manqué de réalisme.

5. Première finale pour Villarreal et cinquième finale pour Emery

Unai Emery, le grand spécialiste de l'Europa League.
Unai Emery, le grand spécialiste de l'Europa League. / ADRIAN DENNIS/Getty Images

À l'issue d'un match maîtrisé, Villarreal a créé la sensation ce jeudi soir. En effet, ils se qualifient pour la première finale d'Europa League de leur histoire. Conquérant au match aller et retour, El Submarino Amarillo a largement mérité sa qualification. Pour la petite anecdote, Unai Emery, entraîneur de Villarreal (passé par Arsenal et le PSG), participera à sa cinquième finale finale de C3.

facebooktwitterreddit