Arsenal : Mesut Özil va percevoir une énorme prime de "fidélité"

Jordan Proisy
Özil n'entre pas dans les plans d'Arteta mais va toucher une grosse prime
Özil n'entre pas dans les plans d'Arteta mais va toucher une grosse prime / Robin Jones/Getty Images
facebooktwitterreddit

Mesut Özil n'a plus joué avec les Gunners depuis mars dernier. Entre la pandémie mondiale et ses pépins physiques, il a perdu totalement sa place au sein du onze titulaire. Pourtant, il devrait toucher une prime de fidélité d'un montant de neuf millions d'euros.


Absent depuis huit mois, Özil est toujours un joueur sous contrat avec Arsenal. Le plus gros salaire du club londonien avec 385 000 euros par semaine, a refusé de partir lors de ce mercato pour une destination plus exotique comme l'Arabie Saoudite.

Le club a cherché à s'en débarrasser, mais en vain. Finalité : le milieu de terrain allemand est toujours là, mais il ne joue pas. D'après plusieurs médias anglais, des négociations pour une résiliation de contrat à l'amiable sont en cours.

Indispensable à l'époque mais indésirable aujourd'hui

Sa présence actuellement dans l'effectif va de nouveau coûter cher aux dirigeants du club. En effet, lors de sa prolongation de contrat en 2018, alors que personne ne souhaitait voir partir la pièce maitresse du onze d'Arsenal, une clause a été rajoutée.

Une prime de fidélité, de neuf millions d'euros, si le numéro 10, était toujours dans l'effectif en 2020/2021. Une information révélée par le très sérieux The Athletic.

Pas inscrit dans la liste pour disputer l'Europa League, le joueur n'est plus soutenu par son propre entraîneur, Mikel Arteta, qui a déclaré fin septembre :

"Je dois essayer de faire mon travail le plus justement possible, j'essaie de sélectionner les joueurs qui sont, à mon avis, en meilleure condition."

Une situation délicate pour l'un des meilleurs joueurs sous l'ère d'Arsène Wenger, mais compensée par des émoluments gigantesques, auxquels se rajoute donc cette prime de fidélité, venue d'ailleurs.

facebooktwitterreddit