Premier League

Arsenal - Liverpool (0-3) : les Tops et les Flops du récital de Liverpool à l'Emirates Stadium

Marian Le Lorec
Diogo Jota a fait une entrée fracassante dans ce choc de Premier League.
Diogo Jota a fait une entrée fracassante dans ce choc de Premier League. / Catherine Ivill/Getty Images
facebooktwitterreddit

À peine la trêve internationale terminée, le championnat anglais reprenait son rythme infernal. Les Gunners accueillaient les Reds de Liverpool pour le compte de la 30e journée de Premier League. La rencontre s'est soldée par une large victoire du club de la Mersey (0-3). Ce choc tant attendu s'est décanté en deuxième période.

Les Tops

1. Le coaching gagnant de Jürgen Klopp

Diogo Jota
Diogo Jota remplaçant au coup d'envoi permet aux Reds d'ouvrir le score. / Catherine Ivill/Getty Images

Dans une rencontre dominée par les hommes de Jürgen Klopp, les Reds ne se sont procurés que très peu de situations concrètes dans le premier acte. Le technicien allemand a, alors, décidé de prendre le match en main, en sortant le latéral gauche Robertson pour l'ailier portugais Jota. Un remplacement sacrément offensif, mais qui a porté ces fruits quelques minutes plus tard.

L'ex-joueur des Wolves a délivré Liverpool de la tête après un très beau centre de Alexander-Arnold, il s'est offert même un doublé en toute fin de match. Décisif cette semaine en sélection, Jota revient en très grande forme après avoir subi une longue blessure, l'éloignant des terrains pendant deux mois.

2. L'entrejeu des Reds

Stuart Attwell, Thiago Alcantara
Les milieux de terrain des Reds ont surnagé cette rencontre. / Pool/Getty Images

La bataille de l'entrejeu a été remportée par les joueurs de Jürgen Klopp. Le trio Fabinho, Alcantara et Milner a brillé par sa complémentarité, une prestation de haut vol qui a permis de prendre l'ascendant sur la formation des Gunners.

Fabinho, en sentinelle, a bien géré les premières relances, le vétéran Milner a parfaitement remplacé Henderson avec son travail de l'ombre pour récupérer des ballons, Alcantara a brillé par sa justesse technique et sa vision de jeu.

Avec ce succès, Liverpool s'est complétement relancé dans la course à l'Europe. Les milieux de terrain auront un rôle primordial pur cette fin de saison.

3. La revanche d'Alexander-Arnold

Diogo Jota, Trent Alexander-Arnold, Mohamed Salah
Le latéral droit a adressé une offrande à Jota. / Catherine Ivill/Getty Images

Non-sélectionné par Southgate pour la trêve internationale, le latéral anglais a répondu à cette déception par une énorme prestation contre Arsenal. Relégué comme troisième latéral avec la sélection anglaise, Arnold avait à cœur de montrer son réel niveau.

Il a fait passé une soirée cauchemardesque à Soares qui a remplacé Tierney blessé. Des montées incessantes, avec un caviar à Jota pour l'ouverture du score.

Très souvent décrié cette saison, l'international anglais monte en puissance pour s'affirmer de nouveau comme l'un des meilleurs à son poste.

Les Flops

4. Dani Ceballos encore déçevant

C'est l'un des postes qui pose énormément d'interrogations du coté des Gunners, le milieu de terrain espagnol ne lève toujours pas les doutes sur son niveau de jeu. Pas souvent titulaire sous Arteta, le joueur prêté par le Real Madrid n'arrive pas à s'imposer dans ce championnat physique.

On n'a quasiment pas vu le milieu de terrain de la Roja, le joueur de 30 ans a été inexistant dans cette rencontre. Une situation très compliquée au moment de briguer une place pour l'Euro.

5. Les joueurs offensifs d'Arsenal

Pierre-Emerick Aubameyang
Le Gabonais a vécu une soirée difficile face à Liverpool. / Catherine Ivill/Getty Images

Sur le papier, le quatuor offensif des Gunners a terriblement déçu pour ce choc de la 30e journée. La défense, pourtant friable de Liverpool, n'a pas été inquiétée ce soir, une tristesse offensive qui pose des questions.

Aucune occasion franche pour les hommes d'Arteta, le Gabonais en est le parfait symbole. Il réalise sa plus mauvaise saison sous le maillot d'Arsenal, auteur seulement de 9 réalisations cette saison.

Les trois autres protagonistes n'ont guère été mieux, Odegaard n'a pas réussi à mener le jeu, Pepe n'a pas fait de différence sur son coté, Lacazette n'a pas pesé sur la défense centrale des Reds.

6. L'ambition des Gunners

Mikel Arteta
Mickael Arteta n'a pas trouvé la solution dans ce choc. / Pool/Getty Images

Dans ce choc entre deux équipes décevantes cette saison, Arsenal avait la possibilité de se rapprocher des places européennes en cas de bon résultat. À domicile, la troupe d'Arteta était attendu pour tenir tête à des Reds en perdition. Seulement 3 tirs en 90 minutes avec 35% de possession, les Gunners ne se sont pas montrés à la hauteur de ce rendez-vous.

Une nouvelle déception pour les fans d'Arsenal qui voient l'Europe s'échapper. Les coéquipiers de Lacazette comptent désormais 7 points d'écarts sur son adversaire du soir.

facebooktwitterreddit