Europa League

Antony se fait détruire après son dribble toupie avec Manchester United face au Sheriff Tiraspol

Quentin Gesp
Antony a vécu une drôle de soirée
Antony a vécu une drôle de soirée / Visionhaus/GettyImages
facebooktwitterreddit

Titularisé dans le couloir droit de Manchester United jeudi soir face au Sheriff Tiraspol, le Brésilien Antony s'est fait remarquer en réalisant son geste signature en première période. Visiblement pas du goût de tous.

Arrivé l'été dernier à Manchester United, le Brésilien Antony n'a pas tardé à trouver ses marques au sein de l'attaque mancunienne. Buteur dès sa première face à Arsenal (3-1), il est rapidement devenu l'un des éléments clés du MU d'Erik ten Hag.

Un mois et demi plus tard, la donne a peut-être changé pour Antony, alors que Manchester United affrontait le Sheriff Tiraspol jeudi en Ligue Europa (3-0).

Antony se fait détruire en Angleterre

Aligné sur le côté droit, Antony s'est permis de réaliser son geste signature, une toupie ballon au pied. Un moment lunaire alors que les deux équipes étaient à 0-0.

Ce geste, certes beau mais loin d'être efficace, n'a clairement pas fait l'unanimité. Erik ten Hag, son manager, n'a pas hésité à le faire sortir à la pause.

"C’est tout simplement ridicule, c’est de la frime. Regardez la réaction d’Erik ten Hag, ça résume tout. Ça n’amuse personne. Il y a 0-0 et en plus il perd le ballon derrière", a lâché Paul Scholes, consultant pour BT Sport.

"Si tu veux faire ça, il faut que la passe soit bonne derrière. On ne fait pas ça à 0-0. On ne le fait même pas quand on gagne 3-0 ou 4-0. Il faut montrer du respect pour l’adversaire", a abondé en son sens Owen Hargreaves.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce neuvième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on vient au secours de Cristiano Ronaldo, en se demandant quel club pourrait le mieux lui convenir désormais ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit