Real Madrid

Antonio Rudiger révèle pourquoi il a choisi de rejoindre le Real Madrid

Alexis Amsellem
Antonio Rudiger explique pourquoi il a choisi le real madrid
Antonio Rudiger explique pourquoi il a choisi le real madrid /
facebooktwitterreddit

Ce lundi, le Real Madrid organisait une conférence de presse de présentation de sa nouvelle recrue : Antonio Rudiger. Le défenseur s'est exprimé sur les raisons qui l'ont poussé à rejoindre la Casa Blanca.

Après Aurelien Tchouameni, le Real Madrid a officialisé sa deuxième recrue de l'été : Antonio Rudiger. Le défenseur central allemand arrive libre de Chelsea alors qu'il était pisté par d'énormes écuries comme le PSG, le Bayern ou encore le FC Barcelone. Celui qui a signé jusqu'en 2026 dans la capitale espagnole a révélé pourquoi il avait favorisé ce choix plutôt qu'un autre.

Ancelotti l'a convaincu

Le joueur de 29 ans révèle que c'est le discours de Carlo Ancelotti qui a fait basculer la balance en faveur des Merengue.

"La première fois qu'ils ont contacté mon agent, c'était en septembre de l'année dernière. La deuxième fois, en avril, quand j'ai parlé avec Ancelotti. C'était le moment le plus important, c'est à ce moment-là que j'ai décidé de jouer pour Madrid. (...) Il m'a dit que je pouvais beaucoup aider l'équipe et qu'à mon âge, c'était déjà suffisant. Bien sûr, je sais qu'il y a de la concurrence, c'est Madrid"

Ni le Clasico ni la concurrence ne lui font peur

Puis, en bon neo-madridiste, il en a profité pour glisser un léger tacle au FC Barcelone

"Il y a eu un intérêt de Barcelone, mais j'ai dit à mon agent, c'est Madrid ou rien."

Antonio Rudiger

"Le Clasico, c'est le plus gros match qui soit et même s'il s'agit d'un match de pré-saison, nous voulons gagner. Je suis ravi de jouer à ce match au lieu de le regarder à la télévision"

Et si l'on pense qu'aux côtés d'Alaba et Militao il sera difficile de faire sa place, l'Allemand affirme ne pas avoir peur de la concurrence.

"Madrid a de très bons joueurs, notamment à mon poste. Mais je me sens en sécurité et je vais ajouter de la compétitivité, car c'est très bien pour une équipe. C'est un grand défi. J'ai joué en Allemagne et il fallait être très rapide. En Italie, le football est très tactique. En Angleterre, le physique est important et en Espagne, il y a beaucoup de qualité. C'est un défi qui m'intéresse."

Désormais, il faudra assumer les propos sur le terrain !

facebooktwitterreddit