Premier League

Antonio Conte répond aux critiques de Jürgen Klopp sur son style de jeu

Olivier Halloua
Antonio Conte demande à Jürgen Klopp de ne regarder que son équipe.
Antonio Conte demande à Jürgen Klopp de ne regarder que son équipe. / Marc Atkins/GettyImages
facebooktwitterreddit

Suite aux critiques de Jürgen Klopp sur le style de jeu de son équipe, Antonio Conte a appelé l'entraîneur de Liverpool à rester concentré sur ses joueurs. L'entraîneur italien a préféré prendre de la hauteur.


La guerre médiatique entre Jürgen Klopp et Antonio Conte devrait prendre fin. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'entraîneur italien, réputé pour ses coups de sang, a demandé à son homologue d'arrêter. Le tacticien de Liverpool l'avait critiqué pour le style de jeu développé par ses joueurs. Les Spurs n'avaient obtenu que 36% de possession de balle à Anfield. Les Reds n'avaient pu ramener qu'un nul (1-1) dans la course au titre à distance avec Manchester City.

"Il se cherche des excuses"

En conférence de presse, le technicien de Tottenham a calmé les ardeurs germaniques. "Pour l'entraîneur, ce n'est pas simple après le match, il faut essayer de garder la tête froide. Parfois ce n'est pas facile et plusieurs fois si vous vous souvenez cette saison j'ai été déçu du résultat et de moi-même et de mes joueurs. J'ai du respect pour Jürgen et je sais qu'il me respecte beaucoup et c'est une bonne occasion pour lui et moi d'apprendre que pendant le match, vous ne devez jamais parler de votre adversaire.

Il était un peu frustré après le match, mais en même temps, pour chaque entraîneur, c'est important d'apprendre à se concentrer sur son équipe, pas sur l'adversaire. Cela signifie que vous voulez trouver une excuse ou un alibi parce que votre travail était mauvais"
, a expliqué Conte assez mesuré dans son approche.

Une façon élégante de remettre en place un Klopp étonnement mauvais joueur. Avec le succès des Citizens (5-0), cette contreperformance risque de condamner le LFC à la place de dauphin dans cette dernière ligne droite. Le potentiel quadruplé s'éloigne.

facebooktwitterreddit