Euro Féminin 2022

Angleterre - Allemagne (2-1) : les tops et les flops de la finale de l'Euro féminin, remportée par les Anglaises

Yannis Passerel
Chloe Kelly, héroïne de tout un pays
Chloe Kelly, héroïne de tout un pays / Michael Regan/GettyImages
facebooktwitterreddit

Cette finale s'est jouée en prolongations alors que les Anglaises étaient bien parties pour l'emporter dans le temps règlementaire grâce à un but magnifique d'Ella Toone. C'était sans compter sur Lina Magull qui a ramené l'Allemagne dans le match. Chloe Kelly a finalement libéré l'Angleterre en marquant lors de la seconde période des prolongations. Certaines joueuses ont déçu alors qu'on les attendait, d'autres ont réussi alors qu'on ne les attendait pas, voici les tops et les flops de cette finale.

Les Tops

1. Ella Toone

Ella Toone
Ella Toone délivre tout un pays / Michael Regan/GettyImages

Entrée à la 55ème minute pour remplacer une Fran Kirby fantomatique, la jeune joueuse de Manchester United a fait basculer la rencontre et fait chavirer l'Angleterre. Très inspirée et auteure d'un lob fantastique à la 62ème minute, elle a longtemps cru pouvoir donner la victoire à son pays.

Le match s'est finalement joué en prolongations et son impact dans le jeu a été moins remarqué par la suite. Elle restera néanmoins dans l'histoire en étant l'une des deux buteuses de l'Angleterre en finale de cet Euro à domicile.

2. Lina Magull

Lina Magull, Tabea Wassmuth
Lina Magull a remis l'Allemagne dans le match / Maja Hitij/GettyImages

Lina Magull a clairement été l'Allemande la plus mordante sur le plan offensif. Et si cela a mis du temps à se traduire sur la feuille des scores, elle a cru sauver son pays en marquant à la 79ème minute en étant très bien placée et a conclu d'une frappe imparable.

Sortie à la fin du temps règlementaire, elle a assisté à la défaite de son équipe, impuissante, depuis le banc de touche. Son absence s'est fait sentir lors des prolongations.

3. Keira Walsh

Lena Oberdorf, Keira Walsh
Keira Walsh encore très solide au milieu / Maja Hitij/GettyImages

Keira Walsh a une nouvelle fois été impériale au milieu de terrain et a fait mal avec son ouverture exceptionnelle pour Ella Toone sur le premier but anglais. Elle a montré qu'elle était la patronne de l'entrejeu des Lionesses.

Elle a joué pratiquement l'intégralité de cet Euro, étant seulement remplacée à la 116ème minute contre l'Espagne. Cela montre à quel point elle a été essentielle au jeu des Anglaises.

4. Chloe Kelly

Chloe Kelly
Chloe Kelly, l'autre reine d'Angleterre / Naomi Baker/GettyImages

Chloe Kelly est l'autre supersub de la rencontre. Entrée en remplacement de Beth Mead blessée lors d'un violent contact avec Kathrin Hendrich peu après le but anglais, elle a bien repris le flambeau de l'attaque.

Sur corner, elle marque à la 112ème minute un but de renard des surfaces, jouant de son corps pour récupérer le ballon et frapper à bout portant. Elle est désormais la deuxième reine d'Angleterre après Elisabeth II.

Les Flops

5. Fran Kirby

Fran Kirby
Fran Kirby a été parfaitement éteinte par Oberdorf / Harriet Lander/GettyImages

Fran Kirby n'a pas été à la hauteur des attentes et a rapidement pris place sur le banc. Comme contre l'Espagne, elle n'a donc pas pu éblouir l'Angleterre de son talent.

Si elle a été aussi peu vue dans cette rencontre, c'est principalement dû à une Lena Oberdorf toujours dans les parages, empêchant la joueuse de Chelsea de prendre de diriger le jeu comme elle en a l'habitude. Elle a été remplacée par Toone à la 55ème minute, coaching gagnant.

6. Lea Schüller

Kateryna Monzul, Lea Schuller
Léa Schüller n'a pas réussi à revenir dans cet Euro après avoir été positive au covid / Shaun Botterill/GettyImages

Lea Schüller n'a pas su se montrer à son avantage ce soir. Si plusieurs circonstances atténuantes peuvent sauver son cas, le résultat reste le même, l'Allemagne rentre une nouvelle fois à la maison sans trophée.

L'attaquante du Bayern Munich revient du covid et aurait dû débuter sur le banc. Mais à cause de douleurs musculaires selon la fédération allemande, Alexandra Popp n'a pas pu tenir sa place dans le XI de départ.

7. Ellen White

Ellen White, Lena Oberdorf
Ellen White a fatigué la défense allemande mais n'a pas été décisive / Soccrates Images/GettyImages

Comme depuis le troisième match de poule, Ellen White est restée muette devant le but. Si son rôle de pivot ne lui a pas permis de marquer, il ne lui a pas non plus permis d'être à la passe.

L'expérimentée joueuse de Manchester City n'a pas réussie à se montrer à son avantage et la solution est une nouvelle fois venue du banc. Néanmoins, sa remplaçante n'a pas non plus été décisive.

8. Kathrin Hendrich

Chloe Kelly, Kathrin Julia Hendrich
Kathrin Hendrich / Soccrates Images/GettyImages

Kathrin Hendrich a été mise en difficulté avec sa partenaire en défense centrale, Marina Hegering. Mais la numéro 3 a notamment été prise au dépourvue sur le premier but anglais, la faute à un manque de vitesse qu'elle n'a pas réussi à compenser, tout comme sa coéquipière Hegering. Cette action a été le point d'orgue d'une soirée compliquée pour la défense allemande.

facebooktwitterreddit