La Liga

Almeria - Real Madrid (1-2) : Les 4 leçons à retenir de la bonne entrée en lice au forceps des Merengue en Liga

Jean Dubas
Alaba a délivré les Madrilènes
Alaba a délivré les Madrilènes / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Grâce encore une fois à David Alaba, le Real Madrid a démarré avec trois bons points face au promu Almeria qui s'est bien défendu grâce notamment à son portier en feu.

1. Un milieu brouillon

Eduardo Camavinga
Camavinga n'était pas dedans ce dimanche soir / Quality Sport Images/GettyImages

Les absences de Modric (entré à la mi-temps à la place de Camavinga) et de Casemiro se sont faites ressentir ce dimanche soir. Le milieu de terrain composé de Tchouaméni, Kroos et Camavinga s'est montré trop brouillon et l'international allemand a notamment manqué de précision sur les coups de pieds arrêtés qui sont pourtant son point fort habituellement.

2. Alaba encore précieux

David Alaba
Alaba toujours essentiel / Soccrates Images/GettyImages

Plus que les milieux de terrain, les latéraux madrilènes ont également peiné un certain temps. Lucas Vazquez a finalement réussi à apporter la lumière en égalisant à l'heure de jeu Real Madrid mais on ne peut pas en dire autant de Ferland Mendy qui était clairement moins dedans, notamment sur le plan offensif. L'absence de David Alaba s'est bien faite ressentir alors que l'Autrichien a égalisé sur un joli coup franc seulement une minute après son entrée en jeu.

3. Fernando Martinez en feu

FBL-ESP-LIGA-ALMERIA-REAL MADRID
Fernando Martinez a dégouté Vinicius et les tireurs madrilènes / JORGE GUERRERO/GettyImages

Le portier d'Almeria était lui dans un très grand soir ce dimanche. Avant l'heure de jeu, Fernando Martinez comptait déjà 10 arrêts et a dégouté tour à tour les attaquants madrilènes jusqu'à penser permettre à son équipe de réaliser le gros coup du week-end... avant d'assister impuissant à l'égalisation de Lucas Vazquez puis au sublime coup franc d'Alaba.

4. Le Real accroché assure l'essentiel

David Alaba
Le Real peut dire merci à Alaba / Fran Santiago/GettyImages

Une fois de plus, le Real Madrid aura fait parler le mental pour revenir grâce notamment à son international autrichien toujours indispensable. Les Merengue réalisent une très bonne opération dès la première journée de Liga alors que le Barça et Séville notamment ont eux chuté ou été mis en échec par leurs opposants.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem et Jean Dubas, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit