Euro Féminin 2022

Allemagne 4-0 Danemark : Les 5 leçons à retenir de ce match du groupe B

Yannis Passerel
Lina Magull fêtant son but avec ses coéquipières
Lina Magull fêtant son but avec ses coéquipières / Maja Hitij/GettyImages
facebooktwitterreddit

On s'attendait à une rencontre accrochée entre deux équipes au collectifs bien rodés, il n'en fût rien. Les Allemandes ont marché sur les Danoises ne leur laissant aucune chance ce soir. Grâce à des buts de Magull, Schüller, Lattwein et Popp la Mannschaft entre de la meilleure des manières dans la compétition et confirment leur statut de favorites.

1. L'Allemagne intenable sur les côtés

Svenja Huth, Sofie Pedersen
Svenja Huth spécialiste des centres / Maja Hitij/GettyImages

L'Allemagne a fait très mal sur les côtés. La capitaine Svenja Huth a montré la voie avec de nombreux centres dangereux en première période, combinant bien avec Gwinn et Magull notamment.

Côté gauche, Klara Bühl s'est moins montrée mais c'est sa coéquipière Felicitas Rauch, latérale gauche qui a failli marqué par deux fois en trouvant la barre transversale à chaque fois.

2. Un match dominé par l'Allemagne au milieu de terrain

Sara Däbritz
Sara Däbritz prenant le dessus sur Rikke Madsen / Robin Jones/GettyImages

La victoire allemande est également une victoire tactique pour Martina Voss-Tecklenburg. Le 4-3-3 dirigé par Sara Däbritz sur le terrain n'a pas laissé s'exprimer le 3-4-3 de Lars Sondergaard.

Les deux milieux centrales danoises Sanne Troelsgaard et Sophie Junge Pedersen n'ont pas vu le jour et ont perdu de nombreux ballons mettant en danger leur défense. La jeune Kathrine Kühl (19 ans) entrée à la 56ème minute n'a pas fait mieux que sa compatriote expérimentée Troelsgaard (33 ans) en prenant même un carton rouge (deuxième jaune) dans le temps additionnel.

L'omniprésence de Lina Magull sur le plan offensif et de Sara Däbritz en soutien n'auront permis aux Danoises que de récupérer les miettes laissées par le milieu allemand. Lina Magull, joueuse la plus décisive ce soir avec un but et une passe décisive.

3. Le Danemark asphyxié par le pressing allemand

Alexandra Popp, Felicitas Rauch
L'Allemagne a asphyxié le Danemark. / Maja Hitij/GettyImages

Le pressing allemand a été si efficace qu'il est même à l'origine du premier but. Sur une passe mal assurée de Signe Bruun, Stine Pedersen panique et perd le ballon en voulant rejouer vers l'avant. Lina Magull, opportuniste récupère le ballon et cloue la gardienne d'une frappe surpuissante lucarne gauche.

Le Danemark n'aura jamais su faire avec ce pressing adverse et se sera mis plus d'une fois inutilement en danger. Le pressing allemand a été constant durant l'entièreté de la rencontre.

4. L'Allemagne confirme son statut de favori

Lena Lattwein, Alexandra Popp, Linda Dallmann
Les Allemandes fêtant leur troisième but / Maja Hitij/GettyImages

La marque d'une grande équipe réside également dans la qualité de son banc. L'Allemagne a prouvé ce soir que personne n'était irremplaçable dans cette équipe avec deux buts marqués par des titulaires (Magull et Schüller) et deux autres marqués par des remplaçantes (Lattwein et Popp). L'Allemagne est incontestablement l'une des grandes favorites à la victoire finale.

La sélectionneur allemande a changé cinq de ses six joueuses de devant sans que cela ne change rien quant à l'animation offensives. Les titulaires ayant usé les Danoises physiquement et mentalement, les remplaçantes ont pu profité des largesses défensives pour enfoncer le clou.

5. Des Danoises inoffensives

Lena Sophie Oberdorf, Pernille Harder
Pernille Harder impuissante face à la défense allemande / Maja Hitij/GettyImages

A l'image de leur capitaine Pernille Harder, les Danoises n'ont pas su se montrer dangereuse face à des Allemandes solides défensivement. Seul Signe Bruun sera parvenu à mettre à contribution Merle Frohms (29').

Le Danemark n'aura pas réussi à inquiéter la Mannschaft sur ses rares occasions et les entrées de Gejl et Nadim sur le front de l'attaque n'y auront rien changé. Le match face à l'Espagne sera le juge de paix pour cette équipe.

facebooktwitterreddit