Andy Delort

Algérie : Djamel Belmadi détruit Andy Delort qui refuse d'aller à la CAN

Alexis Goudlijian
Djamel Belmadi, le sélectionneur de l'Algérie, a fait le show en conférence de presse ce jeudi.
Djamel Belmadi, le sélectionneur de l'Algérie, a fait le show en conférence de presse ce jeudi. / RYAD KRAMDI/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors de son passage en conférence de presse ce jeudi, le sélectionneur de l'Algérie, Djamel Belmadi, a dézingué son attaquant Andy Delort, qui a pris une pause en sélection pour se concentrer sur son club.


Un point presse électrique, c'est le cas de le dire ! Face aux journalistes ce jeudi, Djamel Belmadi avait des choses à dire. Sans grande surprise, le sélectionneur de l'Algérie a confirmé le refus d'Andy Delort de rejoindre la sélection et expliqué avec beaucoup de déception, mais aussi d'amertume ce choix.

Delort en prend pour son grade...

"Il y a un petit mois, j’ai reçu une information selon laquelle au moment de sa signature à Nice, Andy aurait signé un document comme quoi il n’irait pas à la CAN (début 2022, ndlr). Ça m’a ébranlé un petit peu, mais je me disais 'wait and see' ('attendons'), je ne crois que ce que je vois", a d'abord expliqué l'ancien footballeur, connu notamment pour son passage à l'OM au début des années 2000.

Avant d'enchaîner. "Il y a quatre ou cinq jours, il m'envoie un message (...) en me disant vouloir 'privilégier son club' parce qu'il veut devenir titulaire. Il estime qu'il va devoir se battre avec Dolberg et Gouiri. Et que pour ça, il doit mettre l'équipe nationale 'entre parenthèses', mais uniquement pendant un an. Donc pas de CAN..."

... Nice aussi !

Particulièrement agacé, Belmadi a fait part de sa colière "Je lui ai signalé que ce genre de choses ne se disent pas par messages. Suite à ça on a eu une discussion, c'était très houleux. Je ne rentrerai pas dans les détails, mais c'est pour enlever tout doute quant à ma droiture. Après cette discussion houleuse, je l’ai blâmé ainsi que son club, et j’ai parlé avec son directeur sportif qui m'a appelé."

Sans grande surprise, l'OGC Nice en prend aussi pour son grade. "Je lui ai confirmé mes dires à Andy et sur l'éthique du club. Ils souhaiteraient, c'est clairement leur discours, que leurs joueurs africains n'aillent pas jouer la CAN. Tant que c'est oral, c'est leur droit, mais ce n'est peut-être pas éthique... C'est un manque de considération envers l'Afrique. Mais ils ont le droit de le dire. Après, on n'est pas obligé de l'accepter", a terminé Belmadi.

Autant dire que l'ancien Montpelliérain a peu de chance de reporter le maillot des Fennecs, et surtout pas avec Belmardi...

facebooktwitterreddit