Lille OSC

Ajax - Lille (2-1) : les Tops et Flops de ce cruel revers synonyme d'élimination du LOSC

Matthieu Agro
Feb 25, 2021, 9:48 PM GMT+1
Sven Botman et les Lillois ont chuté une deuxième fois face à l'Ajax.
Sven Botman et les Lillois ont chuté une deuxième fois face à l'Ajax. | Soccrates Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Malgré une réelle domination dans le jeu, le LOSC s'est une nouvelle fois incliné face à l'Ajax sur le même score qu'à l'aller (2-1), et est éliminé de l'Europa League. Frustrant, tant les Nordistes ont montré de belles intentions offensives ce soir.

Les Tops

1. Renato Sanches

Renato Sanches a rayonné dans l'entrejeu lillois.
Renato Sanches a rayonné dans l'entrejeu lillois. | ANP Sport/Getty Images

Ce soir, il était encore omniprésent. Si la possession a été lilloise (un peu plus de 53%, ce qui dénote avec le match aller), tout comme le nombre de tentatives (16 tirs à 7 pour Lille), c'est en grande partie grâce à l'abattage aux quatre coins du terrain de l'international portugais.

Apportant sa touche technique et sa vision du jeu, le champion d'Europe 2016 n'a pas hésité à tenter sa chance. Il a armé quatre fois sa frappe à l'extérieur de sa surface, notamment à la 60e minute, où son tir limpide non cadré de très peu avait laissé Stekelenburg de marbre. Dans l'orientation du jeu, c'est lui le capitaine de bord du navire nordiste.

2. Mike Maignan

Mike Maignan n'a rien pu faire sur les buts de l'Ajax.
Mike Maignan n'a rien pu faire sur les buts de l'Ajax. | ANP Sport/Getty Images

Une nouvelle fois, le portier lillois a maintenu jusqu'au bout ses coéquipiers dans la partie. Incroyable dans ses réflexes sur la ligne, Mike Maignan a encore sorti des parades prodigieuses, notamment en seconde période quand l'Ajax aurait pu tuer le match plus tôt (69e).

Impérial dans ses duels face aux attaquants ajacides (30e), l'international français prouve à chaque sortie qu'il est l'un des meilleurs portiers d'Europe. Et au vu de l'état de forme de ses deux compères au poste de gardien en Bleu, l'idée d'une titularisation du Lillois a l'Euro ferait vraiment saliver.

3. Yusuf Yazici

Lui est monté en puissance en seconde période. Après un match aller raté, Yusuf Yazici a enfin pris ses responsabilités face aux Néerlandais en inscrivant son septième but en huit matches cette saison en C3, pour permettre à Lille de reprendre espoir.

Il inscrit le penalty (78e) avec grand sang-froid, en prenant de court le portier adverse par une frappe puissante et imparable, sous la barre transversale. Dans le jeu, il a tenté d'apporter avec sa patte gauche, mais a été eclipsé par un immense Renato Sanches côté lillois.

4. Dusan Tadic

Quel délice de le voir jouer ! À la baguette de toutes les actions dangereuses de l'Ajax, Dusan Tadic s'est illustré par une nouvelle passe décisive sur le premier but d'Amsterdam.

C'est lui qui, sur coup-franc, enveloppe un très bon ballon pour Davy Klaasen (15e, 1-0) qui dépose une tête plongeante au fond des filets. Dans le jeu, le Serbe a encore été insaisissable dans ses dribbles et ses choix de passes. Le maestro a encore joué très juste sa partition.

5. Brian Brobbey

Le jeune colosse Brian Brobbey.
Le jeune colosse Brian Brobbey. | ANP Sport/Getty Images

Ce gamin n'a que 18 ans. Décisif au match aller en inscrivant le but de la victoire pour l'Ajax (2-1), Brian Brobbey a apporté un réel impact offensif lors de son entrée ce soir (55e, pour Antony).

Puissant et efficace, il s'est illustré d'une parfaite remise de la tête dans la surface, dans le money-time de la rencontre, qui a permis à Neres de pousser le ballon dans les buts et de tuer définitivement toute chance de qualification lilloise (88e, 2-1). Brobbey a tout d'un futur grand.

Les Flops

6. William Collum (l'arbitre)

Oui, sur cette double-confrontation des 16es de finale d'Europa League, Lille pourra certes s'en vouloir d'avoir manqué de belles occasions, mais pourra surtout enrager de ne pas avoir vraiment été aidé par les décisions arbitrales. Il y en a eu deux grossières ce soir à son encontre.

Sur le premier but (14e), un coup-franc excentré conclu par une tête de Klaassen, Daley Blind (défenseur de l'Ajax) se désintéresse totalement du ballon pour effectuer un bloc sur Sven Botman, son vis-à vis lillois. Le but aurait pu (dû) être annulé pour les Néerlandais.

Toujours en première mi-temps, William Collum, l'arbitre principal, ne siffle pas une faute pourtant évidente sur Renato Sanches a l'entrée de la surface de l'Ajax (45e). Antony avait pourtant effectué une poussette bien visible et maladroite. Quelle frustration de voir qu'en étant plus juste, le sort du match aurait diamétralement été bousculé...

7. Zeki Celik

Auteur d'un grand début de saison avec le LOSC, Zeki Celik connaît un coup de moins bien dans cette deuxième partie de saison. Celui qui est notamment courtisé par la Roma n'a pas été exempt de tout reproche sur le premier but de l'Ajax.

Malgré la faute (quelques mètres à côté) de Blind, c'est lui qui ne prend pas au marquage un Davy Klaassen à qui il n'en fallait pas plus pour fructifier cette situation par un but (15e). Un cruel manque de sérieux qui a coûté cher au LOSC.

8. David Neres

David Neres buteur mais peu convaincant ce soir.
David Neres buteur mais peu convaincant ce soir. | Soccrates Images/Getty Images

Voilà des années qu'on l'attend comme l'un des cracks annoncés du football mondial. S'il peut se montrer flamboyant balle au pied, David Neres pèche encore dans les situations devant le but.

Certes, il a conclu une action toute faite (88e) ce soir, mais sur l'ensemble du match, il aurait pu se montrer beaucoup plus tueur dans la surface (25e, 64e). Le Brésilien (3 buts seulement cette saison) a encore une belle marge de progression sur cet aspect (primordial) du jeu. Sa ligne de stats demeure indigne de son statut.

facebooktwitterreddit