Ajax - AS Rome (1-2) : Les Tops et les Flops du hold-up de la Roma

Baptiste Blanchard
Les Romains célèbrent leur second but synonyme de victoire à la Johan Cruyff Arena.
Les Romains célèbrent leur second but synonyme de victoire à la Johan Cruyff Arena. / ANP Sport/Getty Images
facebooktwitterreddit

Dominée, la Roma a réalisé le hold-up parfait en renversant l'Ajax Amsterdam (2-1) en quarts de finale aller de la Ligue Europa, ce jeudi. L'Ajax peut nourrir des regrets.

Les Tops

Klaassen, une classe au-dessus

Davy Klaassen
Davy Klaasen a ouvert le score pour l'Ajax. / Soccrates Images/Getty Images

On le sait, le Néerlandais de 28 ans est un joueur technique doté d'une sacrée vision de jeu. Ce jeudi, il a encore marché sur l'eau contre la Roma.

À la suite d'une perte de balle de Diawara plein axe, Klaassen en a profité. Le milieu de terrain a décalé Tadic sur sa droite.

Le Serbe lui a ensuite redonné le ballon en retrait et l'Ajacide a conclu d'une frappe du droit à ras de terre (39e). Classe et rudement efficace.

Le jeu léché de l'Ajax

Comme on pouvait s'y attendre, l'Ajax Amsterdam d'Erik Ten Hag s'est montrée assez séduisante et a globalement dominé son sujet ce jeudi soir, notamment en seconde mi-temps.

Le pressing très haut des Lanciers a mis au supplice les Italiens qui ont eu toutes les peines du monde à organiser leur jeu.

Ibanez, zéro puis héros

Roger Ibanez
Le Brésilien Ibanez a marqué le but de la victoire. / Soccrates Images/Getty Images

Coupable d'une faute sur Tadic synonyme de penalty, le défenseur brésilien Roger Ibanez est devenu le héros de l'équipe de la Louve en récupérant un ballon sur un corner au second poteau.

L'Auriverde a ensuite enchaîné avec une reprise de volée du gauche surpuissante. Le ballon est venu se loger sous la barre de Scherpen (87e). Imparable.

Les Flops

La savonnette dans les gants des gardiens

Ce n'était pas le soir des gardiens. Kjell Scherpen (Ajax) et Pau Lopez (Roma) n'ont pas franchement rassuré leur défense durant cette soirée.

La plus grosse bourde du match reste celle de Scherpen. Sur un coup-franc frappé du droit par Pellegrini, le portier de l'Ajax a commis une faute de main et dévié le ballon dans ses propres buts (57e). Une erreur terrible qui a permis aux Romains d'égaliser.

Quant à Lopez, il a sorti quelques arrêts importants (70e, 73e) mais a failli commettre une boulette aussi grosse que celle de son vis-à-vis de l'autre côté du terrain.

Sur une frappe de Tagliafico à l'entrée de la surface, Lopez est intervenu mais le ballon lui a échappé et est passé juste à côté de son poteau gauche (69e). La savonnette.

Tadic ne tue pas le match

Dusan Tadic
Dusan Tadic aurait pu changer l'issue de la rencontre. / Soccrates Images/Getty Images

Si le patron de l'Ajax s'est montré inspiré lors de son décalage décisif pour Klaassen, il s'est en revanche montré nerveux au moment de tirer son penalty obtenu peu avant l'heure de jeu (53e).

Le Serbe a tiré plein axe ce qui n'a pas surpris Lopez. L'Espagnol n'a pas plongé et est resté debout pour repousser le penalty de l'attaquant de l'Ajax.

Ce but aurait donné une avance confortable aux Lanciers, d'autant que les Romains ont égalisé sur coup de pied arrêté quatre minutes après.

Brobbey et Antony manquent le 2-1

À 1-1, les hommes d'Erik Ten Hag ont beaucoup poussé pour repasser devant. Brobbey (70e) et la pépite brésilienne Antony (73e) ont tout deux eu l'opportunité de planter, mais ils ont cruellement manqué de maîtrise dans leur dernier geste. Au final, cela coûte cher.

facebooktwitterreddit