Accord pour expérimenter les touches au pied dans le football et d'autres changements majeurs

Alexis Amsellem
L'international Board a ouvert la porte à ce que les touches soient jouées au pied
L'international Board a ouvert la porte à ce que les touches soient jouées au pied / Visionhaus/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après la Goal Line Technology, la VAR, les cinq changements, le football pourrait subir une nouvelle révolution et elle concerne les touches.

Et si le football connaissait une véritable transformation grâce à Arsène Wenger ? Alors que l'ex-entraîneur d'Arsenal dirige le groupe d'étude technique qui analyse les compétitions depuis la Coupe du monde 1966, il est aussi responsable d'une réflexion sur les règles qui entourent le jeu.

En octobre 2020, le technicien français déclarait dans les colonnes de L'Equipe : "À cinq minutes de la fin, la touche pour toi doit être un avantage, mais de fait tu joues à neuf joueurs de champ contre dix. Dans ta moitié de terrain, tu devrais donc avoir la possibilité de jouer au pied."

L'IFAB valide l'expérimentation de 5 changements majeurs

L'International board (IFAB), instance garante des lois du football, a indiqué ce lundi dans un communiqué que cette expérimentation des touches ainsi que d'autres changements majeurs avaient été validés.

"L'objectif est de rendre le jeu plus spectaculaire et plus rapide, et peut-être qu'avec des remises en jeu, vous pourriez jouer avec vos pieds, mais dans une limite de cinq secondes par exemple, des choses comme ça."

extrait du communiqué de l'IFAB

L'Ifab a fait son annonce parallèlement à une série d'autres mesures, y compris des essais d'un "calcul plus juste du temps de jeu", qui pourraient inclure l'introduction d'un chrono lié au temps effectif. Le temps de jeu serait donc arrêté lorsque le ballon n'est pas en jeu. Cela fait suite aux études démontrant que le ballon n'était en jeu que pendant 55 minutes et trois secondes lors du match moyen de Premier League de la saison 2021-22, avec une moyenne à peine supérieur d'une minute en la Ligue des champions.

Touches au pied, temps de jeu effectif, protocoles commotion cérébrale et caméra pour les arbitres.

Dans le même communiqué, l'IFAB a déclaré : "D'autres essais tels que l'explication de certaines décisions d'arbitrage pendant un match, un calcul potentiellement plus juste du temps de jeu et des coups de pied ont également été discutés. L'AGA a clairement indiqué que ces essais et tous les autres nécessitent une autorisation et seront supervisés par l'IFAB et la FIFA."

Par ailleurs, l'IFAB a également révélé que des remplacements liés aux protocoles de commotion cérébrale devaient être prolongés d'un an "afin de recueillir suffisamment de données pour prendre une décision scientifiquement valable", après que les 18 mois d'essais précédents se soient avérés insuffisants.

Enfin, la possibilité pour les arbitres de porter des caméras et micro dans le but de réduire le risque de violences physiques et verbales sera testée au niveau local.

facebooktwitterreddit