AC Milan-Lille (0-3) : Les Tops et les Flops de la masterclass Lilloise

Nov 5, 2020, 11:19 PM GMT+1
Yusuf Yazici, Xeka
Un match de très haut niveau de Lille contre l'AC Milan avec notamment un triplé de Yazici | Marco Luzzani/Getty Images
facebooktwitterreddit

Lille était la dernière chance française pour sauver les apparences et rapporter quelques points au coefficient UEFA français. C'est chose faite avec cette victoire nette et sans bavure face à l'AC Milan (3-0). C'est la plus grosse défaite du club italien sur sa pelouse en coupe Européenne. Le LOSC l'a fait. Yazici a marqué un triplé. La Ligue 1 a terrassé la Série A.

Les Tops

1. Yusuf Yazici

Quel début de saison tonitruant pour Yazici. Touché par la grâce depuis plusieurs matches, il marche sur l'Europa League comme Jésus sur l'eau. Avec ce triplé, il comptabilise déjà six buts dans cette compétition en trois rencontres.

Chirurgical avec son pied gauche, il a profité de la passivité de la défense Milanaise et d'un Donnarumma fébrile pour augmenter ses statistiques. Il court de partout, et en plus il est lucide devant les cages. Que demander de plus. Messi a de quoi s'inquiéter sur sa place de meilleur gaucher du monde.

2. Renato Sanches

Renato Sanches, Diaz Brahim
Le Portugais Sanches a dévoré l'ogre Milanais | Marco Luzzani/Getty Images

Le métronome du jeu Lillois. Il avait l'air d'un adulte entouré d'enfants. Il a écœuré le milieu de terrain adverse. Tout en technique, vivacité, et avec une sérénité déconcertante, il a mené le jeu de son équipe comme il le souhaitait.

Impossible de lui prendre son ballon, et de deviner ce qu'il va faire, il s'est baladé tout simplement. Après une année compliquée la saison dernière, il retrouve tout son potentiel. A quelques mois de l'Euro...comme un air de déjà vu..

3. Jonathan David

Jonathan David
David a été décisif avec une passe pour Yazici | Emilio Andreoli/Getty Images

Jonathan David, c'est un peu ton pote qui sait qu'il ne peut pas conclure. Il va donc t'aider à le faire à sa place avec la plus belle fille de la soirée. Face à l'AC Milan, il a eu les occasions mais toujours aucun but pour lui. Alors il s'est mis à être décisif autrement.

Très précieux avec son jeu dos au but, il a permis à l'équipe de conserver le ballon et de remonter le terrain tout au long du match. Il a délivré une belle passe décisive de l'extérieur du pied pour le troisième but Lillois. Son meilleur match avec les Dogues.

Les Flops

4. Alessio Romagnoli

Yusuf Yazici, Alessio Romagnoli
Le défenseur italien a semblé dépassé en tout point | Marco Luzzani/Getty Images

C'est simple le défenseur et capitaine du soir pour l'AC Milan a tout fait à l'envers. Un modèle du genre. Il a souffert face à David et Yazici. Il commet une erreur de débutant en poussant le Turque dans sa surface et provoquant le pénalty.

Il couvre aussi avec un placement très mystérieux sur le troisième but. Lent et lourd, ce serait dur de dire que la défaite est en grande majorité sa faute.. mais ce serait pourtant très proche de la vérité. Son partenaire Kjaer n'a pas pu combler tous les manques.

5. Samu Castillejo

Samuel Castillejo
Rien n'est bon pour Castillejo, ni sa coupe, ni son jeu | Emilio Andreoli/Getty Images

Le Jérémy Menez du pauvre. Déjà pour sa coupe et son blond vénitien. Puis surtout par ses choix toujours approximatifs. Sur son côté gauche, l'attaquant n'a jamais fait le bon geste.

Il s'est entêté dans les dribbles et avec trop de touches de balle. Il a ralenti le jeu de son équipe, qui n'était déjà pas bien rapide. Ses centres ou ses passes n'ont que trop rarement trouvé preneur. Il a d'ailleurs été remplacé dès la reprise de la seconde mi-temps par Leao.

6. Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan totalement invisible dans cette rencontre d'Europa League | Marco Luzzani/Getty Images

L'ex star du PSG s'amuse en Série A en accumulant les buts. Jamais avare de punchline il aime aussi rappeler à quel point il est au dessus du lot, même à 39 ans. Mais ce soir, Zlatan a réellement fait son âge.

Invisible jusqu'à sa sortie à la 62ème minute, il n'a jamais été trouvé par ses partenaires dans la surface. Bien muselé par la défense du LOSC, ses retrouvailles avec une équipe de Ligue 1 ne se sont pas passées comme il l'aurait imaginé.

facebooktwitterreddit