Serie A

AC Milan - Juventus (0-0) : les 4 leçons à retenir d'un choc sans vainqueur

Emilien Schoenher
Milan et Juve se quittent dos à dos.
Milan et Juve se quittent dos à dos. / Ciancaphoto Studio/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'AC Milan et la Juventus de Turin se quittent dos à dos sur un score nul et vierge dans un match sans réelles occasions dangereuses. Un résultat qui ne profite pas aux deux clubs qui auraient pu passer devant leurs adversaires direct au classement.


1. Un terrain en très mauvais état

Manuel Locatelli, Sandro Tonali
La pelouse du San Siro était en très mauvais état. / Marco Luzzani/GettyImages

C'est la première fois dans l'histoire de la Série A que cela arrive. 24 heures après le match de l'Inter face à Venise, Milan a reçu la Juve sur la même pelouse ou s'est déroulée le match des Interistes ce samedi. Les deux Milan ont joué à domicile le même week-end, une première.

L'enchaînement des deux rencontres n'était pas vraiment une bonne idée. La pelouse du San Siro était un dans un état plus que médiocre, avec des trous et des mottes de terre apparentes. Innaceptable pour un match de ce standing qui n'a pas pu nous offrir le spectacle attendu.

2. Un jeu trop haché

Paulo Dybala
Les deux équipes ont commis énormément de fautes. / Ciancaphoto Studio/GettyImages

Des fautes, des fautes et encore des fautes. Sur les 20 premières minutes de jeu, les fautes s'enchaînaient. Un jeu trop haché qui a empêché les deux équipes de développer correctement leur jeu. L'arbitre a rapidement sévit en infligeant deux avertissements dans les 10 premières minutes, à Locatelli puis Leao.

Monsieur Di Bello semble avoir perdu ses cartons par la suite malgré toutes les fautes commises. Un seul jaune sera distribué sur le restant du match par l'arbitre italien. En première mi-temps, 21 fautes ont été commises, 11 du côté de Milan et 10 pour la Juve, une aberration.

3. Deux équipes sans solutions

Paulo Dybala, Sandro Tonali
Dans un match fermé, les deux équipes n'ont pas trouvé la faille. / Marco Luzzani/GettyImages

22 frappes tentées, seulement quatre cadrées. C'est le triste constat de ce choc de Série A entre le Milan AC et la Juventus. Les attaques des deux équipes n'ont pas réussi à trouver la faille face à des blocs défensifs très bien en place qui connaissaient parfaitement leur mission.

Les quatre tentatives trouvant le cadre sont Milanaises, la Juve n'ayant pas réussi à être dangereux malgré leurs huit frappes au but. Match assez tranquille pour Maignan face à un Morata fantomatique. Seul Dybala aura essayé et se sera montré dans ce match côté Juventini, pas suffisant pour mettre en danger la troisième défense de Série A, qui compte huit clean sheet cette saison.

4. Zlatan blessé

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic est sorti sur blessure. / Mattia Ozbot/GettyImages

Zlatan Ibrahimovic a dû céder sa place à la demi heure de jeu. Le géant suédois, remplacé par Olivier Giroud, est sorti après une douleur au tendon d'achille. Le joueur de 40 ans connaît parfaitement son corps et n'a pas voulu prendre de risque. Il a directement laisser sa place pour s'installer sur le banc et mettre une poche de glace sur son tendon. Son indisponibilité et la gravité de sa blessure devraient être connues dans les prochains jours.

facebooktwitterreddit