Attention : Le contenu qui suit va probablement vous perturber, voir vous rendre fou. Vous allez certainement penser que j'ai complètement tord, et pourtant, chacun à son avis sur ce top 50, mais il y a certaines choses dans le football qui mettent tout le monde d'accord.


50. Kaká

Apogée : 2002-07

Principaux accomplissements : Ballon d'or 2007, Joueur FIFA de l'année, Coupe du Monde

2002, C1, Scudetto, La Liga, Coupe du monde des clubs, Supercoupe d'Europe


Le Brésilien a marqué l'histoire de deux des meilleurs clubs au monde : l'AC Milan pendant 7 saisons et le ​Real Madrid pendant 4 autres. Joueur rusé, il s'est affirmé en tant que meneur de jeu, et sait déstabiliser le marquage de ses adversaires. Il possède un style de jeu simple et efficace. Leonardo le décrit ainsi comme "le plus européen des joueurs brésiliens".


49. John Charles

Apogée : ​1957-60

Principaux accomplissements : 3ème place au Ballon d'Or, Meilleur buteur de Serie A en 1956/57, 3 Scudetti et 2 Coupes d'Italie


Aaron Ramsey n'est étonnamment pas le premier gallois à avoir signé à la ​Juventus. Le premier, John Charles, était non seulement capable d'inscrire un nombre impressionnant de buts (28 sur la saison 1957/58), mais pouvait également faire un travail remarquable en tant que milieu défensif quand nécessaire. Il est souvent considéré comme le meilleur joueur gallois de tous les temps, même devant Ryan Giggs et Gareth Bale.


​48. Hugo Sanchez

Apogée : 1986-90

​Principaux accomplissements : Soulier d'or européen 1990, 5 fois Pichichi (meilleur buteur du championnat espagnol), 5 la Liga, 1 Copa del Rey


Hugo Sanchez a particulièrement marqué l'histoire du football mexicain en inscrivant un nombre impressionnant de buts dans le championnat espagnol, 157 en 4 saisons pour être précis. Il était naturellement l'un des meilleurs finisseurs de sa génération, et mérite amplement sa place au sein de ce classement.


47. Jairzinho

Apogée : 1970

Principaux accomplissements : Coupe du Monde 1970, Copa Libertadores, 3 Championnats de Rio


Le Brésilien a guidé son équipe vers la victoire en Coupe du Monde et a réalisé quelque chose d'inouï : être le seul joueur de cette édition à avoir marqué à chaque match de la compétition. Excellent ailier droit, il a effectué la majeure partie de sa carrière en Amérique du Sud, mais a également effectué une saison à l'​Olympique de Marseille, seul club européen qu'il a fréquenté.


46. Omar Sivori

Apogée : 1958-61

Principaux accomplissements : Ballon d'Or 1961, Capocannoniere 1959/60 (meilleur buteur du championnat italien), 3 Scudetti, 2 Coppa Italia.​


Avant Lionel Messi, avant Diego Maradona, avant Mario Kempes, il y avait... Omar Sivori. Un numéro 10 argentin qui a mené la grande Juventus vers les étoiles, sous la directive du géant Umberto Agnelli. Il a marqué son époque par sa capacité à dribbler n'importe quel joueur adverse.


45. Paolo Rossi

Apogée : 1982

Principaux accomplissements : Ballon d'or 1982, Coupe du Monde 1982, Capocannoniere 1977/78, 2 Scudetti (1982 et 1984), 1 Coppa Italia (1982), 1 Coupe d'Europe (1985)


Paolo Rossi a remporté tant de trophées en une saison qu'il mérite amplement sa place ici. Il est sorti d'une longue période d'interdiction de jouer pour avoir été mêlé au scandale de corruption de Totonero, pour devenir la figure emblématique du triomphe de la Gli Azzurri lors de la Coupe du Monde 1982.​


44. Paul Breitner

Apogée : 1974-81

Principaux accomplissements : Coupe du monde 1974, Euro 1972, C1, 2 La Liga, 5 titres de Bundesliga.


Ce défenseur allemand s'est démarqué par son palmarès, mais surtout par son style de jeu physique et rugueux. Il se distingue notamment par ses frappes puissantes et son physique qui lui vaut le surnom de "Der Afro", en rapport à sa coupe de cheveux. Il a également marqué son époque par sa personnalité anti-conformiste et son franc parler.


43. George Weah

Apogée : 1993-96

Principaux accomplissements : Ballon d'Or 1995, 3 fois footballeur africain de l'année, 2 Scudetti, 1 Ligue 1, 2 Coupes de France, 1 FA Cup.


Il n'a pas été régulier tout au long de sa carrière, comme par exemple à ​Manchester United et Chelsea où il était assez décevant. Pourtant, à son sommet, entre 93 et 96, il peut être considéré comme le meilleur attaquant de la décennie. Parfaitement complet, il maîtrisait la finition, la puissance, le jeu de tête, les dribbles... Il a pris sa retraite en 2003 avant de changer radicalement de profession, puisqu'il est désormais le président du Liberia.


42. Lev Yashin

Apogée : 1955-63

Principaux ​accomplissements : Ballon d'or 1963,  Euro 1960, JO, 5 Championnats d'URSS, 3 Coupes d'URSS


Lev Yachine est le seul gardien à avoir remporté le prestigieux Ballon d'or. Il a notamment été élu "meilleur gardien du XXème siècle" par l'IFFHS. Il a passé toute sa carrière dans le club du Dynamo Moscou. Il a révolutionné le jeu des gardiens de but en étant par exemple le premier à boxer les tirs trop compliqués à arrêter, et en relançant immédiatement un ballon après un arrêt pour permettre la contre-attaque de son équipe. Extrêmement souple et rapide, et toujours vêtu de noir, on le surnomme "la Panthère noire" ou "l'araignée noire".


41. Andrés Iniesta

Apogée : 2008-16

Principaux accomplissements : Coupe du monde 2010, 2 Euros, 2 Mondial des Clubs, 2 Supercoupes d'Europe, 4 C1, 9 La Liga, 5 Coupes d'Espagne


À ses débuts, Andrés Iniesta occupait la place de milieu défensif, mais son contrôle du ballon, et son agilité l'ont fait avancer sur le terrain, vers le poste de milieu offensif, voir d'attaquant. Recruté et formé très jeune par le ​FC Barcelone, club avec lequel il effectue la quasi totalité de sa carrière, il intègre l'équipe première dès l'âge de 18 ans. Joueur complet, rapide, intelligent, il s'est même vu positionné en tant qu'attaquant et ailier gauche à plusieurs reprises.


40. Hristo Stoitchkov

Apogée : 1990-94

Principaux accomplissements : Ballon d'or 1994, Soulier d'or européen, C1, C2, 3 La Liga


L'attaquant bulgare a brillé avec l'équipe du CSKA Sofia avant d'être convoité par les plus grands clubs européens. En 1990, il rejoint finalement le ​FC Barcelone avec lequel il a marqué plus de 100 buts. Stoitchkov est réputé pour sa mauvaise attitude sur le terrain : brutalités, insultes, qui lui ont valu de nombreux cartons et suspensions. Il est parallèlement, un excellent buteur, et remporte le Soulier d'or européen en 1990. Capitaine de la sélection bulgare, Il a créé l'exploit d'emmener son équipe en demi-finale de la Coupe du Monde 1994 en éliminant notamment l'Allemagne.


39. Roberto Carlos

Apogée : 1998 - 02

Principaux accomplissements : Coupe du Monde 2002, 2 Copa America, 2 Coupes Intercontinentales, Supercoupe d'Europe, 3 C1, 4 La Liga.


Roberto Carlos a la particularité d'avoir commencé sa carrière en tant qu'attaquant avant de la poursuivre en défense. Il se démarque par une frappe de balle surpuissante et particulièrement précise dans le jeu et sur coup-franc. Il possède une endurance exceptionnelle et s'est très rarement blessé au long de sa carrière. Il a fait le bonheur des Merengue pendant 11 saisons avant de rejoindre le Fenerbahçe.


38. Gianluigi Buffon

Apogée​2011-15

Principaux accomplissements : Coupe du Monde 2006, C3, Trophée des champions, Supercoupe d'Italie, Ligue 1, 8 Serie A, 2 Coupes d'Italie, Euro


​Gianluigi Buffon est l'un des meilleurs gardiens de tous les temps. Il se démarque par son talent exceptionnel, avec un taux d'erreur extrêmement faible et des réflexes impressionnant. Son attitude irréprochable et sa soif de victoire lui ont permis d'être nommé capitaine de la sélection italienne de 2010 à 2018 et de la ​Vieille-Dame de 2012 à son départ, en 2018 (il y retourne en 2019 pour une dernière pige). Il a marqué l'histoire de la Vieille Dame à jamais, en y jouant pendant 17 saisons consécutives.


37. Dennis Bergkamp

Apogée : 1995-98

Principaux accomplissements : C2, 2 C3, 3 Premier League, 4 Coupes d'Angleterre, Charity Shield.


L'attaquant néerlandais, formé à l'Ajax Amsterdam, a fréquenté 3 grands clubs européens successivement durant sa carrière, l'Ajax, l'Inter Milan et ​Arsenal. Véritable technicien, il apporte au football une élégance et des gestes qui mettent à mal toutes les défenses adverses. Il a joué plus de 700 matchs durant sa carrière et marqué plus de 260 buts. Il a porté son équipe nationale jusqu'aux demi-finales de la Coupe du Monde 1998.​ 


36. Mario Kempes

Apogée : 1976-80

Principaux accomplissements : ​Coupe du Monde 1978, C2, Tournoi Nacional.


Surnommé El Matador par la presse espagnole alors qu'il joue au Valence CF dans la fin des années 1970, l'Argentin s'est illustré par le nombre de buts qu'il a inscrit. Tir précis, rapidité et détermination à toutes épreuves, il était un parfait 9 et demi. Il a particulièrement marqué le monde du football en remportant la Coupe du Monde 1978 pour la première fois de l'Albiceleste. Les mots de Diego Maradona à son égard sont des plus élogieux : "Nous lui sommes tous très reconnaissants pour ce qu'il a fait en 1978, mais nous ne lui avons jamais vraiment dit merci. Il était l’âme et le buteur de cette équipe. Je l'adore."


35. Sergio Ramos

Apogée : 2010-16

Principaux accomplissements : ​Coupe du Monde 2010, 2 Euros, 4 Mondial des Clubs, 3 Supercoupes d'Europe, 4 C1, 4 La Liga, 2 Coupes d'Espagne


Actuel capitaine de la sélection espagnole et du ​Real Madrid, ​Sergio Ramos est définitivement l'un des meilleurs défenseurs actuels au monde. Il a remporté quasiment tous les trophées les prestigieux, mais continue de diviser les supporters. En effet, au-delà son grand talent, il est connu pour son attitude agressive et insolente sur le terrain, comme l'illustre l'accrochage avec Mohamed Salah, sorti sur blessure, lors dde la finale entre les Merengue et Liverpool en Ligue des Champions 2018.


34. Didier Drogba

Apogée : 2006-12

Principaux accomplissements : ​C1, 4 Premier League,  4 Coupes d'Angleterre, 2 fois Meilleur buteur de la Premier League, Community Shield, Championnat de Turquie, Finaliste de la CAN.


Didier Drogba a marqué l'histoire du football européen et africain à jamais. Il est considéré par les supporters de Chelsea comme le meilleur de l'histoire du club. Joueur complet et d'une grande puissance, il avait la technique pour tirer et marquer en dehors des seize mètres. Il est également connu pour son impulsivité, responsable de nombreuses sanctions arbitrales au long de sa carrière. En dehors du terrain, il est connu pour avoir joué un rôle-clef dans l'instauration de la paix en 2006 en Côte d'Ivoire, alors que le pays traverse une crise politico-militaire.


33. Xabi Alonso

Apogée : 2005-09

Principaux accomplissements : Coupe du Monde 2010, 2 Euros, Supercoupe d'Europe, 2 C1, 3 Bundesliga, La Liga, Coupe d'Angleterre, Charity Shield


Le milieu espagnol dispose d'une très bonne lecture de jeu qui lui permet d'être placé aussi bien en rôle de relayeur qu'en tant que dernier rempart devant la défense. Il dispose d'une puissance de frappe inouïe et d'une grande précision. Retraité, il compte plus de 700 titularisations en matchs professionnels et plus de 115 capes en sélection espagnole tout au long de sa carrière.


32. Thierry Henry

Apogée : 1998-09

Principaux accomplissements : Soulier d'or européen, Coupe du Monde 1998, Coupe des Confédérations, Euro 2000, Mondial des Clubs, Supercoupe d'Europe, C1, Intertoto, Ligue 1, 2 Premier League, 2 La Liga, 2 Coupes d'Angleterre, 2 Community Shield


Thierry Henry est le meilleur buteur de l'Equipe de France avec 51 buts au long de sa carrière. Cet attaquant, aussi bien professionnel dans son jeu que dans son attitude, a fait le bonheur de l'​AS Monaco​Arsenal et le ​FC Barcelone. Véritable exemple d'attaquant dans les centres de formation, il a marqué sa génération par sa vitesse, et son geste unique : les frappes enroulées du plat du pied droit. 


31. Johan Neeskens

Apogée : 1971-74

Principaux accomplissements : Coupe Intercontinentale, 2 Supercoupes d'Europe, 3 C1, C2, Champion des Etats-Unis, Eredivisie, Coupe d'Espagne, 2 Coupes des Pays-Bas.


Johan Neeskens formait un duo de légende à l'Ajax Amsterdam puis au ​FC Barcelone avec Johan Cruyff. Il est considéré comme l'un des meilleurs milieux de tous les temps, notamment par le nombre impressionnant de ballons récupérés tout au long de sa carrière. Milieu relayeur, il représente le football total, technique instaurée par Rinus Michels dans les années 1970, qui consiste en un jeu offensif basé sur la permutation des postes des joueurs au cours du match.


30. Ronaldinho

Ronaldinho

Apogée : 1999-06

Principaux accomplissements : 2 fois Joueur FIFA de l'année, Ballon d'or 2005, Coupe du Monde 2002, Coupe des Confédérations, Copa America, C1, Copa Libertadores, Scudetto, 2 La Liga


L'ailier gauche a participé aux plus grands succès de la sélection nationale brésilienne et du ​FC Barcelone. Il a également joué 2 saisons au ​Paris Saint-Germain et 3 à l'AC Milan, et le reste de sa carrière en Amérique du Sud.​ Il est comme un électron libre sur le terrain puisqu'il sait s'adapter au jeu et peut aussi bien exceller en tant qu'ailier, que milieu offensif ou avant-centre. Particulièrement connu pour ses dribbles, dont il maitrise une panoplie de techniques différentes inouïes, il est quasi impossible à arrêter et créer un véritable spectacle sur le terrain.


29. Lothar Matthäus

Apogée : 1985-91

Principaux accomplissements : Ballon d'or 1990, Joueur FIFA de l'année 1991, Coupe du Monde 1990, 2 C3, Scudetto, 4 Bundesliga, Coupe d'Allemagne, 2 finales de C1


Matthäus est capitaine de la sélection allemande lors de la victoire de la Coupe du Monde 1990. Il a participé à 5 éditions de ce tournoi avec la Mannschaft. Il est souvent comparé à Franz Beckenbauer pour être un leader du Bayern Munich. Il fait preuve d'une véritable volonté de gagner sur le terrain, et d'une puissance hors du commun. Son charisme naturel fait de lui le meneur d'hommes parfait pour motiver l'équipe et aller chercher la victoire.


28. Sócrates

Apogée : 1979-83

Principaux accomplissements : 3 Championnats de Sao Paulo, Championnat de Rio de Janeiro, Bola de Prata, joueur sud-américain de l'année.


Il est l'un des plus grands joueurs de l'histoire du football brésilien. Il s'est distingué par un style élégant et une vision intelligente du jeu. Positionné au milieu de terrain, il jouait un rôle puissant dans la cohésion de l'équipe par son charisme. Il a marqué son époque en étant l'un des créateurs du mouvement Corinthian, qui consiste en la gestion démocratique du club par les joueurs (chaque décision étant votée), alors que le pays traverse une période de dictature militaire. 


27. Zlatan Ibrahimovic

Apogée : 2008-15

Principaux accomplissements : Mondial des Clubs, Supercoupe d'Europe, C3, 4 Ligues 1, 4 Scudetti, La Liga, 2 Eredivisie, 3 fois Meilleur buteur de Ligue 1, 2 fois Meilleur buteur de Serie A, 2 Coupes de France, Coupe des Pays-Bas, Community Shield.


Zlatan se distingue des autres joueurs de ce classement par le fait qu'il a remporté 4 championnats européens différents. Joueur puissant, et d'une étonnante souplesse pour sa taille d'1m95, il a un style de jeu unique au monde. Il est particulièrement réputé pour ses coups francs, mais aussi pour son égo sur-dimensionné ! Il joue actuellement au Los Angeles Galaxy, le 9ème club professionnel qu'il fréquente au long de sa carrière. I AM ZLATAN.



26. Samuel Eto'o

Apogée : 2006-10

Principaux accomplissements : 2 CAN, JO, 3 Ligue des Champions, 1 Scudetti, 2 Coupes d'Italie, 3 La Liga, Meilleur buteur de La Liga, 1 Copa del Rey


Il est l'un des meilleurs joueurs africains de tous les temps. Formé au​ Real Madrid, il a joué dans sept championnats différents, et pour les plus grands clubs tels que le ​FC Barcelone, l'Inter Milan et Chelsea. Il est considéré comme le meilleur numéro 9 de l'histoire du Barca par le club lui-même. C'est un attaquant d'une vitesse, d'une précision de frappe et d'une intelligence de jeu incroyable. Il s'est affirmé en tant que "guide" sur le terrain par sa polyvalence, pouvant aussi bien jouer à l'attaque, qu'à l'arrière si nécessaire.


25. Ruud Gullit

Apogée : 1986-90

Principaux accomplissements : Ballon d'Or 1987, 2 fois joueur néerlandais de l'année, Championnat d'Europe 1988, 2 Coupes d'Europe, 3 Scudetti, 3 titres d'Eredivisie, Coupe d'Italie, Coupe KNVP.

Actuellement, Giannis Antetokoumpo est considéré comme le sportif le plus puissant du moment. Auparavant, ce titre était détenu par Shaquille O'Neill. Avant Big Shaq, il était détenu par la légende de l'AC Milan, Ruud Gullit. Dans la fin des années 1980, Gullit était tout simplement inarrêtable. Joueur physique et puissant, il a activement contribué aux plus belles années de l'AC Milan. Activiste anti-apartheid, il dédie son Ballon d'Or reçu en 1987 à Nelson Mandela.

24. Bobby Charlton

Apogée : 1963-67

Principaux accomplissements 1966 Ballon d'Or, Coupe du Monde 1966, Ballon d'Or FIFA 1966 de la Coupe du Monde, 1967/68 Coupe d'Europe, 3 titres de Premier League, 1962/63 FA Cup.

​Avec plus de 750 matchs sous le maillot des ​Red Devils, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs anglais de tous les temps. Il occupait le poste de milieu de terrain et formait avec Denis Law et George Best une attaque exceptionnelle.

23. Giuseppe Meazza

Apogée : 1934-38 

Principaux accomplissements : Coupes du Monde 1934 & 1938, 3 Scudetti, Coppa Italia, 3 Capocannoniere.

Meazza a tant marqué l'histoire du football italien que le stade de la ville de Milan, où jouent l'Inter et le Milan AC porte son nom les soirs de matchs de l'Inter.

22. Raymond Kopa

Apogée : 1956-59

Principaux accomplissementsBallon d'Or 1958, Joueur de l'année 1961, 1958 FIFA World Cup All-Star Team, 3 Coupes d'Europe, 2 titres de la Liga, 4 titres de Ligue 1.

Venant d'un milieu très modeste, Raymond Kopa donne tout sur le terrain pour sortir de la mine et rêve d'une vie meilleure. Il marque son époque notamment par ses dribbles et une forte intelligence de jeu. Il a notamment joué pour le ​Real Madrid aux côtés d'Alfredo di Stéfano.

21. Romario

Apogée : 1990-94

Principaux accomplissements : Joueur de l'année FIFA1994, Coupe du Monde 1994, 1994 World Cup All-Star Team, 2 Copa America, La Liga, 3 Eredivisie, Pichichi 1993-94.

Véritable renard des surfaces, le Brésilien étonne par son côté imprévisible et sa rapidité explosive. Il est très efficace devant les buts et a inscrit énormément de buts durant sa carrière. il est l'homme de la victoire du Brésil en Coupe du Monde 1994. Après sa carrière de footballeur, il s'est reconverti en politique, et devient député puis sénateur socialiste dans son pays.


20. Eusébio

Apogée : 1962-68

Principaux accomplissementsBallon d'Or 1965, Soulier d'Or européen 1966, C1, 11 titres de Primeira Liga, 5 titres de Taca de Portugal.

Surnommé "La Panthère Noire" il a marqué l'histoire du Benfica Lisbonne et de la sélection portugaise à jamais. Au poste d'attaquant, il marque un nombre de buts considérable tout au long de sa carrière et brille particulièrement lors de la Coupe du Monde 1966 où il parvient à emmener le Portugal jusqu'à la 3ème marche du podium.

19. Marco Van Basten

Apogée : 1988-92

Principaux accomplissementsBallon d'Or 1988, 1989 & 1992, footballeur néerlandais de l'année, Joueur FIFA de l'année, 2 Capocannoniere, 2 C1, 3 Scudetti, 3 Eredivisie, 3 Coupes KNVB.

Aussi bien technique que puissant, Marco Van Basten était le numéro 9 idéal. Il était capable de marquer des buts de toutes les manières possibles : du pied gauche, à la tête, du pied gauche, du pied droit...Il a passé l'intégralité de sa carrière entre deux clubs : l'Ajax Amsterdam et le Milan AC. Après sa retraite, il a notamment entrainé la sélection nationale des Pays-Bas.

18. George Best

Apogée : 1965-68

Principaux accomplissements : Ballon d'Or, Coupe des clubs champions d'Europe 1968, 2 titres de Championnat d'Angleterre

Probablement le joueur le plus stylé de la liste avec ce joli chapeau mexicain. Surnommé le 5ème membre des Beatles, George Best a davantage marqué son époque pour son attitude en dehors du terrain que lors des rencontres, et pourtant, c'était un joueur extrêmement talentueux. Il est naturellement le meilleur footballeur anglais de tous les temps, et a notamment reçu le prestigieux Ballon d'Or en 1968. 

Cependant, pour lui, la consécration de sa carrière a été lorsque Pelé lui a fait la déclaration suivante. (traduit de l'anglais) "Pelé m'a appelé le meilleur footballeur de tous les temps. C'est l'ultime consécration de ma vie."

17. Zico

Apogée : 1979-82

Principaux accomplissements : 5 Bola de Prata, 3 fois Joueur Sud-Américain de l'année, Meilleur buteur de l'histoire de Flamengo, Meilleur joueur de la Copa Libertadores 1981, Copa Libertadores, Coupe Intercontinentale, 3 championnats brésiliens de Serie A.

Lors de la Coupe intercontinentale de 1981, Zico récupère le ballon au milieu du terrain, et effectue une passe apparemment sans intérêt dans la partie gauche de la surface de réparation. Pour des êtres humains normalement constitués, cette passe est nulle, mais Zico a vu une opportunité. Quelques moments plus tard, Flamengo marque contre la meilleure équipe de Liverpool de tous les temps. 30 minutes plus tard, deux autres buts sont inscrits grâce à des passes décisives de Zico et Flamengo devient champion du monde. Zico était ainsi un joueur avec une intelligence de jeu inouie et sans aucun doute, le meilleur joueur de Flamengo de tous les temps.

16. Franco Baresi

Apogée : 1987-94

Principaux accomplissements : Joueur du siècle de l'AC Milan, joueur du siècle de la Serie A, Coupe du monde 1982, 6 Scudetti, 3 Ligues des Champions, 2 Coupes Intercontinentales, 2ème au Ballon d'Or 1989.

Contrairement à beaucoup de joueurs de cette liste, Franco Baresi se distingue par sa régularité au long de ses 20 ans de carrière. Il a occupé le poste de libéro et remporte une liste impressionnante de trophées avec l'AC Milan.

15. Cristiano Ronaldo

Apogée : 2012-16

Principaux accomplissements : 5 Ballons d'or, 4 Souliers d'or européen, 5 Ligues des Champions, 2 titres de La Liga, 3 titres de Premier League, 1 Scudetto, 2 Copa del Rey, 1 FA Cup, Meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid, Meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des Champions


La place de CR7 à la 15ème position n'enlève pas notre admiration pour son indescriptible talent et le showman qu'il est. ​Cristiano semble avoir tout raflé (sauf en sélection nationale) et continue de se donner à 1000% pour son équipe à mort. Il entretient un physique impressionnant à 34 ans et ne montre aucun signe de retraite proche. Il continuera de nous époustoufler et d'élever le niveau de jeu. C'est le seul joueur qui a réussi à nous faire croire qu'une saison avec seulement 40 buts est un peu décevante...


14. Ferenc Puskas 

Apogée : 1950-54

Principaux accomplissements : Joueur européen du siècle, médaillé d'or aux JO, 2ème au Ballon d'or 1960, 4 Pichichi, 3 Ligues des champions, 5 La Liga, 1 Copa del Rey, 5 titres de championnat hongrois.


Ferenc Puskas dirigeait l'une des meilleures formations du Real Madrid de tous les temps, dans les années 1950. Attaquant au pied gauche, il a inscrit plus de 600 buts au cours de sa carrière entre Budapest Honvéd et les merengues. Joueur complet, il était à la fois puissant, technique et par dessus tout, un leader charismatique qui pouvait diriger son équipe avec brio. Après sa carrière de joueur, il a entrainé plus d'une dizaine d'équipes, dont Deportivo Alavés, Panathinaikos, et les sélections nationales d'Arabie Saoudite et d'Hongrie.


13. Paolo Maldini

Apogée : 1994-03

Principaux accomplissements : Joueur le plus capé de Serie A de tous les temps, Joueur le plus capé de l'AC Milan de tous les temps, 5 Ligues des Champions, 7 Scudetti, Coppa Italia, 2 Coupes Intercontinentales, finaliste de la Coupe du Monde 1994 et de la Coupe d'Europe 2000.


Paolo Maldini est définitivement le joueur le plus complet des 30 dernières années. Il a la capacité bluffante de pouvoir très bien jouer à tous les postes sur le terrain, mais se distingue encore plus en tant que défenseur très difficile à surmonter. Paolo Maldini était partout sur le terrain et rendait le travail de ses collègues beaucoup plus simples, en particulier celui du gardien de but.


12. Gerd Muller

Apogée : 1970-74

Principaux accomplissements : Ballon d'or, Coupe du Monde 1974, Soulier d'or de la Coupe du Monde 1970, 2 fois Joueur allemand de l'année, 2 Souliers d'or européen de l'année, 3 Ligue des Champions, 4 Bundesliga


Gerd Muller est tout simplement le meilleur buteur de tous les temps. Il a inscrit 68 buts en 62 matchs internationaux avec l'Allemagne de l'Ouest. Il a marqué 67 buts dans une saison en 49 apparitions. Il est l'auteur du but de la victoire de la Coupe du Monde 1974. Il est un buteur de tous les événements, aussi bien petits que grands.


11. Mane Garrincha

Apogée : 1958-62

Principaux accomplissements : 2 Coupes du Monde, Soulier d'or de la Coupe du Monde 1962, Ballon d'or de la Coupe du Monde 1962, 3 championnats régionaux.

Garrincha est le plus grand amateur des footballeurs professionnels. Il ne s'est jamais entrainé. Il n'a jamais eu un agent, et signait les contrats avant même de les lire. Cependant, son talent pour le ballon était inexplicable. Malgré son attitude d'amateur, et ses jambes arquées, il est devenu l'une des plus grandes figures du football brésilien en remportant la Coupe du Monde à deux reprises.

10. Alfredo di Stefano

Apogée : 1956-62

Principaux accomplissements : 2 Ballons d'or, 5 Ligues des champions, Coupe Intercontinentale, 8 titres de La Liga, 5 Pichichi, membre de l'équipe mondiale du 20ème siècle, Copa del Rey.


"Les gens débattant entre Pelé et Maradona. Di Stéfano est le meilleur, bien plus complet." (Pelé)

"Di Stéfano était l'un des meilleurs footballeurs de tous les temps. Il avait tellement un bon équilibre." (Alex Fergusson)

"Le joueur le plus complet de l'histoire du football."(Eusebio)

"Il était simplement le joueur le plus intelligent que je n'ai jamais vu. Si je devais choisir un joueur, parmi tous, pour sauver ma vie, ça serait lui." (Bobby Charlton)


Après toutes ces déclarations, inutile de décrire le personnage...

9. Roberto Baggio

Apogée : 1990-94

Principaux accomplissements : Ballon d'or, Joueur FIFA de l'année, Joueur italien du siècle, Finaliste de la Coupe du Monde 1994, 2 Scudetti, C3, Coppa Italia.


Meneur de jeu, incroyablement technique et excellent passeur, il savait parfaitement se créer un espace entre les adversaires sur le terrain et ... marquer ! Finisseur de toutes les positions, aussi bien du pied gauche que droit, il a marqué l'histoire du football italien par son élégance de jeu. Surnommé Il Divin Codino ("le divin à la queue de rat"), il a fait le bonheur de sept clubs italiens au long de sa carrière, dont notamment la Fiorentina, la ​Juventus, l'Inter et l'AC Milan.

8. Michel Platini

Apogée : 1982-85

Principaux accomplissements : 3 Ballons d'or, joueur français du siècle, 3 Capocannoniere, C1, 2 Scudetti, Ligue 1, Coppa Italia, Coupe Intercontinentale.


Bien que Michel Platini soit mêlé à de nombreux scandales à la présidence de l'UEFA ces dernières années, il ne faut pas oublier le joueur exceptionnel qu'il a été dans les années 1980. Auteur de 356 buts durant sa carrière, sous les maillots de l'AS Nancy-Lorraine, ​AS Saint-Etienne et la ​Juventus, Platini est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire. Joueur complet, il s'est notamment illustré par ses coup-francs. Impliqué dans toutes les réalisations de son équipe, en tant que buteur ou passeur décisif de France dont il a été capitaine, ou en club, on lui attribue souvent le numéro 9 et demi.


7. Ronaldo

Apogée : 1995-98

Principaux accomplissements : 2 Ballons d'or, Ballon d'or de la Coupe du Monde 1998, Soulier d'or de la Coupe du Monde 2002, Soulier d'or européen 1996-97, Coupes du Monde 1994 et 2002, 2 Copa America, 2 Pichichi, Joueur de l'année en Serie A, 2 La Liga, Copa del Rey, KNVB Cup, C3, Coupe intercontinentale.


Les blessures au genou de Ronaldo l'ont-elles empêchées de devenir le meilleur joueur de tous les temps ? C'est fort possible. Aussi rapide que Justin Gatlin, aussi puissant que Hafþór Júlíus Björnsson et aussi technique que Pelé, Zico, Garrincha... Ronaldo était tout simplement parfait.L'une des meilleures illustrations de son talent peut être son but avec le FC Barcelone face à Compostela ci dessous. https://www.youtube.com/watch?v=NC57WLJYmUE


6. Zinedine Zidane

Apogée : 1997-02

​Principaux accomplissements : Ballon d'or, 3 fois Joueur de l'année FIFA, Joueur de l'année en Serie A, Meilleur joueur de Ligue des Champions des 20 dernières années, Meilleur joueur de tous les temps L'Equipe, Ballon d'or de la Coupe du Monde 2006, seul joueur à être élu Joueur de l'année dans 3 des 5 grands championnats, Coupe du Monde 1998, Euro 2000, Ligue des Champions, 2 Scudetti, La Liga, Coupe intercontinentale


Zizou s'est rapidement exprimé en tant que meneur de jeu. Avec un toucher de balle excellent, il maitrise également les passes et les dribbles à la perfection. Combatif, expert des coups francs et penaltys, il pouvait également donner l'impression de ne jamais pouvoir perdre le ballon. Il a remporté quasiment toutes les compétitions les plus prestigieuses, et marqué l'histoire du football français à jamais. Sa sortie après le fameux coup de tête sur Materazzi n'enlève pas son prestigieux talent et la poursuite de sa carrière en tant qu'entraineur pendant de belles années passées, et sûrement à venir, au ​Real Madrid.


5. Johan Cruyff

Apogée : 1971-75

Principaux accomplissements : 3 Ballons d'or, Ballon d'or de la Coupe du Monde 1974, 3 fois joueur de l'année néerlandais, 2 fois sportif néerlandais de l'année, 3 C1, La Liga, 9 Eredivisie, Copa del Rey, 6 Coupes KNVB, Coupe Intercontinentale


Joueur emblématique de l'Ajax Amsterdam et du FC Barcelone dans les années 1970, Johan Cruyff a séduit le monde entier par son talent exceptionnel et son charisme naturel qui faisait de lui le footballeur "moderne" de son époque. Malgré son physique frêle et qu'il était un grand fumeur, il possédait un cardio remarquable et une grande rapidité. Grand technicien, il a même inventé son propre geste technique nommé le "Cruyff turn". Sa personnalité rebelle a marqué sa génération. Il est l'un des premiers joueurs à avoir exprimé son avis politique ouvertement, déclaré publiquement son salaire, et... à fumer des cigarettes pendant la mi-temps !


4. Franz Beckenbauer

Apogée : 1966-76

Principaux accomplissements : 2 Ballons d'or, 4 fois joueur allemand de l'année, Coupe du Monde 1974, 3 C1, C2, Euro 1972, 5 Bundesliga, 4 DFB-Pokals, Coupe Intercontinentale


Si Paolo Maldini était le footballeur le plus complet des 30 dernières années, Franz Beckenbauer est lui, le plus complet de tous les temps. Il était capable de faire tout ce qu'il était possible sur un terrain. Un buteur ? Oui. Un défenseur ? Oui. Un grand athlète ? Oui. Une attitude professionnelle ? Oui. Un leader ? Oui. Un vainqueur ? OUI. ​Surnommé Der Kaiser, il était à l'origine de la plupart des triomphes allemands au fil de l'histoire, et vous savez comme ils sont nombreux. Il est également l'un des deux seuls défenseurs à avoir remporté le tant convoité Ballon d'or. Il a même réalisé cet exploit à deux reprises.


3. Lionel Messi

Apogée : 2009-12


Principaux accomplissements : 6 Ballons d'Or, Joueur FIFA de l'année, meilleur buteur de l'histoire du FC Barcelone, meilleur buteur de l'histoire de La Liga, 7 Pichichi, meilleur buteur de l'histoire de l'Argentine, 7 fois joueur de l'année de La Liga, Ballon d'or de la Coupe du Monde 2014, 6 Souliers d'or européen, 4 C1, 10 titres de la Liga, 6 Copa del Rey


Vous l'avez lu un million de fois sur Twitter. Quelqu'un est probablement en train de tweeter en ce moment même: "​Lionel Messi est le GOAT !!! GOAT !!! Si vous n'êtes pas d'accord, c'est que vous ne connaissez rien au football !!! Rien !!!" Bien que ces tweets soient incroyablement gratifiants, ils ont un sens. Parce que, soyons honnêtes, Messi est l’un des plus grands footballeurs de tous les temps. À son apogée, il a inscrit 91 buts au cours d'une année civile, remporté cinq Ballons d'or et de nombreux honneurs du club. Dans son déclin relatif, il reste le meilleur footballeur du monde. La raison pour laquelle il est seulement troisième sur cette liste des 50 meilleurs footballeurs de tous les temps, c'est la Coupe du Monde de la FIFA. C'est une compétition qu'il n'a jamais gagnée, et c'est une compétition dans laquelle il n'a jamais marqué de but à partir des huitièmes de finale de la compétition.


2. Pelé

Apogée : 1958-64


Principaux accomplissements : Recordman du nombre de buts marqués de l'histoire, joueur FIFA du siècle, meilleur joueur de Coupe du Monde de France Football, TIME 100 Personnes les plus importantes du 20ème siècle, meilleur buteur de l'histoire de l'équipe du Brésil, de l'équipe de Santos, plus jeune vainqueur de la Coupe du Monde, le plus de passes décisives en Coupe du Monde, 3 Coupes du Monde, 2 Copa Libertadores, 6 titres de Serie A brésilienne, 2 Coupes Intercontinentales, Ballon d'or de la Coupe du Monde 1970, Bola de Prata 1970


Pelé a perdu en finale de la Coupe du Monde en 1950 alors qu'il avait seulement 17 ans devant l'émotion de son père. Il a pris sa revanche par la suite en remportant à trois reprises la compétition et fait du Brésil la nation incarnée du football. C'est tout simplement un héros. ​Véritable buteur, il a marqué plus de buts que n'importe quel autre joueur professionnel au long de sa carrière. On compte officiellement 1241 buts à son actif même si une poignée d'entre eux doivent faire partie du mythe qui est le sien.


1. Diego Maradona

Apogée : 1985-90


Principaux accomplissements : Meilleur joueur de tous les temps 90min, Meilleur sportif de tous les temps Corriere dello Sport, Coupe du Monde 1986, Ballon d'or de la Coupe du Monde 1986, Joueur de l'année en Serie A 1985, But FIFA du siècle, 2 fois joueur Sud-americain de l'année, 2 Scudetti, Copa Italia, Copa del Rey, C3


Alors, qu'est-ce qui fait de Diego Armando Maradona le plus grand footballeur de tous les temps ? Est-ce le fait qu'il ait remporté la Coupe du Monde de la FIFA d’une manière que personne n’a jamais été capable de faire - quasi à lui seul? Est-ce le fait qu'il ait marqué les deux buts les plus mémorables de l'histoire du football ? Est-ce le fait qu'une religion (littéralement) en Argentine lui est dédiée ? L'impossible rendu possible par un vrai génie ? Est-ce le fait qu'il ait rejoint le SSC Napoli - une équipe opprimée, non désirée, non fière - et qu'il en ait fait la meilleure équipe de la plus grande ligue européenne en son temps? Est-ce le fait que dans son pays natal, il est considéré comme un Dieu (El D10S) ? Un héros de la classe ouvrière qui a donné le pouvoir à une nation grâce à son talent messianique ? C'est tout ce qui précède. Diego Maradona, à son meilleur, est le plus grand footballeur que nous ayons et que nous verrons jamais. Efficace et exceptionnel dans la même mesure. Le meilleur des meilleurs.