Un jeune âge, un gabarit impressionnant, une mentalité impeccable, un leadership naturel,  déjà pas mal d’expérience, et bien sûr, un talent hors normes. Alors, qui est, et que vaut Matthijs de Ligt, pièce maîtresse de la défense centrale de l’Ajax Amsterdam, et l'un des joueurs les plus convoités d'Europe ?


Il n’a que 19 ans, mais Matthijs de Ligt n’a déjà presque plus rien à prouver. Alors qu’il affole déjà toute l’Europe, son club a systématiquement refusé toutes les offres le concernant cet hiver. Pourtant, des écuries telles que Manchester City, le PSG, ​Barcelone ou la Juventus ont montré leur intérêt pour cette future star.

L’instance Allemande ​transfermarkt l’estime déjà à 65 millions d’euros, mais il pourrait partir pour beaucoup plus, si un concurrent veut l’arracher du club de la capitale néerlandaise.


Un exemple de précocité

Cette promesse est très précoce, que ce soit en club ou avec sa sélection. Bien qu’il soit né le 12 août 1999, le joueur originaire de Leiderdorp a pourtant déjà 97 matchs avec l’Ajax, et a déjà porté 13 fois les coureurs de sa sélection.


Matthijs de Ligt a aussi fait partie du 11 de départ lorsque l’Ajax a disputé la finale de Ligue Europa contre Manchester United en 2017. Il a d’ailleurs joué un rôle majeur dans le parcours de son équipe. Il était alors allié à Davinson Sanchez en défense central. Depuis son départ à Tottenham, l’enfant du club, arrivé en 2008 dans les classes de jeune, est le patron de la charnière centrale.


Edwin Van Der Sar, directeur général de l’Ajax, interviewé l’année dernière par goal.fr, ne tarit pas d’éloges à son sujet .


​“On dirait qu'il fait ça depuis six ou sept ans. Il est aussi fort avec les deux pieds, il a une excellente variété de passes, il peut s’imposer de la tête, marquer des buts et il est déjà un vrai leader de défense à l'âge de 18 ans. 

Capitaine sur le terrain, leader dans le vestiaire

La promesse néerlandaise ne montre pas ses qualités seulement sur le terrain. En effet, il est aussi une figure dans le vestiaire. C’est d’ailleurs pour cela que son entraîneur Erik Ten Hag l’a nommé capitaine depuis mars 2018. Le 12 février dernier, il est même devenu le plus jeune joueur de l’histoire à porter le brassard en phase finale de la ​Ligue des Champions, lors de la défaite des siens contre le Real Madrid.


Max Wober, son coéquipier en club de 2017 à janvier 2019, parle de lui comme un leader naturel.


“Matthijs est l'un de ceux qui font la différence dans le vestiaire. Juste avant un match, il prend place sur le terrain et s'assure que tout le monde a la bonne énergie et veut tout donner."

Promis à un avenir radieux

De Ligt a été élu Golden Boy 2018,  une récompense attribuée par le journal sportif italien Tuttosport, célébrant le meilleur joueur de moins de 21 ans. Interviewé par le quotidien italien au sujet de sa récompense, le joueur n’a pas caché sa fierté.


“Je suis content d’être le premier défenseur à remporter cette récompense, c’est encore plus spécial. […] J’ai regardé le palmarès, j’ai vu de grands noms, mais si je ne dois en retenir qu’un : Lionel Messi. Tout le monde le connaît, je l’aime vraiment beaucoup. Je suis content de soulever le même trophée que lui, il y a treize ans, quand moi je n’en avais que six”.

Espérons que Matthijs de Ligt rencontre la même carrière que son idole argentine. S’il continue les bonnes performances avec le club de la capitale néerlandaise, les grandes écuries vont devenir de plus en plus pressantes, et les offres ne seront que plus nombreuses et alléchantes lors des prochains ​mercato


Alors que le Barça semble intéressé, l’international n’a jamais caché que le club catalan sa destination favorite. Pourtant lié à l’Ajax jusqu’en 2021, difficile d’imaginer qu’il va respecter son contrat.