​L'AS Saint-Etienne s'est offert un ailier ce jeudi en obtenant le prêt pour six mois d'Anthony Mounier, qui évoluait jusque là à Bologne en Serie A. Une arrivée qui passe très très mal du côté des supporters Verts, à cause des antécédents du garçon...


Aujourd'hui âgé de 29 ans, Mounier est un joueur de football plus que respectable. Passé par l'équipe de France U21 (4 sélections), le petit ailier (1m74) évolue au plus haut niveau européen depuis le tout de début de sa carrière, démarrée en 2007. Notamment grâce à ses jolies qualités de vitesse et percussion,


L'AS Saint-Etienne, en le débauchant pour un prêt de 6 mois avec option d'achat, réalise ainsi une jolie opération. D'autant plus que les Verts ont perdu définitivement pour 2017 leur jeune talent Oussama Tannane, victime d'une pubalgie.

Le seul soucis dans ce transfert réside en fait dans le passé d'Anthony Mounier : il soutient corps et âme l'équipe qui l'a formée, avec laquelle il est passé professionnel, l'Olympique Lyonnais.


À l'âge de 11 ans, le frêle attaquant a en effet rejoint les Gones. Après avoir gravi les échelons un par un, il a finalement atteint l'équipe première dont il a défendu les couleurs pendant deux saisons avant d'être transféré à Nice, en 2009.

Mounier

Dans son esprit, Mounier est resté un rhodanien un vrai. Même quand il évoluait chez les Aiglons, il n'hésitait ainsi pas à renouveler son amour pour l'OL et, forcément, malheureusement, sa haine pour l'ASSE... 


Il avait donc eu ces paroles déplacées après un but de l'OGCN lors d'un match face aux Verts, en 2012 :

Trois ans plus tard, il avait délivré ces mots au Midi Libre (avril 2015) :


"L'ASSE est un club que je n'aime pas particulièrement, depuis ma tendre enfance. J'ai commencé le football à l'Olympique Lyonnais et depuis tout petit déjà, il était interdit de perdre contre les Verts."


Peu avant cela, un même son de cloche dans un France Football publié également en avril 2015 :


"Si je devais faire passer un message à un acteur de cette journée, ce serait à toute l'équipe de Lyon. Je lui dirais qu'il faut qu'elle sorte victorieuse du Derby ! Et ça me ferait plaisir que l'OL soit champion. Je serais prêt à payer ma place pour aller voir le derby, ça c'est sûr."


Et enfin encore avant tout ceci, il avait tenu ce discours sur Vox Satdium (février 2015), après un premier transfert avorté dans le Forez : 


"En tant que joueur formé à l'OL, un retour à l'ASSE m'aurait sûrement valu un retour musclé du côté de Gerland... Après je n'aurais pas été le premier ni le dernier, mais cela ne se fait pas. Ca doit être le destin. Je ne m'en porte pas plus mal et je reste supporter de l'Olympique Lyonnais".


Bref, de quoi rendre fou évidemment l'ensemble des fans de Saint-Etienne ce jeudi avec l'annonce de son arrivée imminente, qui s'en sont ainsi donné à cœur joie sur Twitter notamment. 




L'arrivée dans la Loire pour la visite médicale cette après-midi promet d'être salée...