Et s'il existait vraiment une malédiction qui s'abat sur l'Olympique de Marseille lorsqu'il se déplace sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Jean Pierre Papin, s'interroge vraiment sur cette question. 


Un chiffre ? 42, c'est le nombre d'années où ​l'OM n'a pas réussi à s'imposer en terre bordelaise. Pour être plus précis depuis le 2 octobre 1977, le club phocéen court après un succès pour tenter de rompre la malédiction. Malédiction, c'est le mot qu'on peut utiliser pour qualifier cette sombre série comme l'a expliqué Jean Pierre Papin, ex-marseillais qui avait choisi de rejoindre Bordeaux au cours de sa carrière et a donc pu vivre ce match sous les deux maillots. Il s'est confié sur la rencontre à domicile avec le maillot des Girondins. 


"On est obligé d'en parler de ce genre de choses, parce que c'est des faits qui sont là. On peut parler de malédiction, oui. Pour mon premier Bordeaux-Marseille comme bordelais, j'ai joué 40 minutes et je suis parti à l'hôpital Pellegrin, pour me faire recoudre. Je me souviens du coup de poing de Xavier Gravelaine. On a très vite mené 2 et 3-0, et il y a une petite altercation avec Gravelaine, au milieu du terrain, donc je lui dis que ce n'est pas, car il joue à Marseille qu'une troisième épaule va lui pousser. J'ai pris une droite : arcade complètement ouverte, je suis parti à Pellegrin après avoir joué 40 minutes, et finalement on a gagné 4 à 0." a d'abord raconté l'ancien Ballon d'Or pour le site officiel de Bordeaux.


"Ils ont vraiment du mal à montrer ce qu'ils sont capables de faire"​


D'après JPP, cette série d’invincibilité relève bel et bien d'un domaine qui échappe au côté sportif à laquelle il ne trouve lui même aucune explication rationnelle. 


"Bordeaux est une terre très hostile pour les Marseillais. Ils ont vraiment du mal à montrer ce qu'ils sont capables de faire. Même l'année dernière (2-0), pour la première de Paulo Sousa, quand Bordeaux n'avait pas gagné pendant je ne sais combien de matches, le seul match qu'ils ont gagné c'était celui-là. Donc c'est bizarre, c'est bizarre." a-t-il conclu.


L'OM va-t-il enfin rompre cette infortune, réponse ce soir lors de la clôture de cette 22ème journée de Ligue 1.