La France a fait le travail pour son entrée en lice en Ligue des Nations. Grâce à but de Kylian Mbappé, les Bleus ont pu s'imposer sur la pelouse de la Suède (1-0). Il y a d'ailleurs plusieurs points à retenir de ce court succès tricolore.



Un premier match pour se remettre dans le rythme


On s'attendait à un match compliqué, et cela fut le cas pour les Bleus. Face à un bloc bas suédois, la France n'a pas eu énormément d'occasions. L'équipe de Didier Deschamps a pu compter sur un exploit de Kylian Mbappé pour débloquer la situation. N'ayant toutefois pas réussi à faire le break par la suite, malgré un penalty d'Antoine Griezmann, la sélection tricolore a tout de même assuré l'essentiel.


C'est une période internationale très particulière que l'on connaît. Si certains joueurs ont déjà pu reprendre leur championnat, d'autres n'ont pas encore repris la compétition. On savait donc qu'il y aurait un manque de rythme évident pour cette rencontre. Mais cela n'a pas empêché la France de prendre les trois points.


Une victoire primordiale pour l'EDF, dans l'optique de terminer à la première place de sa poule de Ligue des Nations. Avec le large succès du Portugal face à la Croatie dans le même temps (4-1), les Bleus peuvent rester au contact du tenant du titre de la compétition.


N'Golo Kanté au sommet de son art


Il était loin d'être en pleine confiance pour ce rassemblement des Bleus. Ces derniers mois, N'Golo Kanté n'était pas aussi capital qu'à son habitude, avec Chelsea. Il a profité de la reprise avec l'Equipe de France pour rappeler qu'il faisait partie de l'élite à son poste. Au milieu de terrain, le joueur de 29 ans s'est tout simplement montré précieux.


Comme à son habitude, c'est à la récupération que N'Golo Kanté s'est mis en valeur. Toujours là à mettre la pression sur son adversaire, le milieu tricolore a récupéré un nombre incalculable de ballons. Dans un système où il n'évoluait qu'à deux milieux centraux, le natif de Paris a dû donner le sourire à Didier Deschamps.


Peu importe où il évoluera dans les prochaines semaines, la France aura besoin d'un N'Golo Kanté à ce niveau lors du prochain Euro.


Un Kylian Mbappé en mode sauveur


On a eu le droit à un très grand Kylian Mbappé durant cette soirée. Au sein de l'attaque tricolore, l'attaquant du PSG a été celui qui a le plus tenté. Menant la vie dure à la défense suédoise jusqu'à sa sortie à un quart d'heure de la fin du match, il est d'ailleurs l'auteur du seul but du match.


À cinq minutes de la pause, le talent de 21 ans a eu un brin de réussite pour débloquer la situation. Tentant le un contre un face au défenseur adverse, le ballon est contré, mais lui revient finalement dans les pieds, avec un peu de chance. Il trouve ensuite un trou de souris pour marquer et délivrer son équipe.


Par la suite, Kylian Mbappé a encore eu quelques gestes de grande classe et a démontré qu'il était en grande forme. À savoir toutefois s'il pourra être utilisé face à la Croatie, puisqu'il joue seulement deux jours après, avec le PSG face au RC Lens.


Une défense des Bleus rassurante


Certes, l'opposition a manqué de tranchant. On avait toutefois hâte de voir ce que cette défense à trois pouvait donner en rencontre officielle, et on n'a pas été déçu ! Avec Raphaël Varane en leader, accompagné de Dayot Upamecano et Presnel Kimpembe, la défense tricolore n'a presque rien laissé à son adversaire.


Sur la seule grosse occasion suédoise, à la suite d'un long ballon, Hugo Lloris a su se montrer décisif. Sur une sortie rapide, le portier de Tottenham a réalisé une belle parade face à Marcus Berg (39'). Le capitaine tricolore a fait de même sur une lourde frappe d'Emil Forsberg aux abords de la surface (89'). De quoi rassurer toute sa défense.


Avant des rencontres face à la Croatie et Portugal, qui s'annoncent beaucoup plus compliquées, Didier Deschamps peut être satisfait de son arrière-garde.


Antoine Griezmann n'a pas su se remettre en confiance


Après une première saison délicate avec le FC Barcelone, Antoine Griezmann devait attendre ce rassemblement avec impatience. Primordial dans la construction des actions des Bleus, il ne lui manquait qu'un petit but pour retrouver encore un peu le sourire.


L'attaquant tricolore en a d'ailleurs eu l'occasion dans les toutes dernières secondes du match, lorsqu'Anthony Martial a obtenu un penalty. Sa tentative est toutefois passée largement au-dessus du but de Robin Olsen. Il tentera de rectifier le tir dès la prochaine journée face à la Croatie !


Désormais, place à la Croatie


La victoire assurée, il faut déjà penser à la deuxième journée de Ligue des Nations. Dans seulement trois jours, les Bleus retrouvent les pelouses pour la réception de la Croatie. L'équipe de Didier Deschamps visera un deuxième succès de suite dans cette compétition. Un remake d'ailleurs de la finale de la Coupe du Monde 2018.


La Croatie a eu beaucoup de mal lors de sa première journée. En déplacement sur la pelouse du Portugal, l'équipe de Zlatko Dalic n'a clairement pas fait le poids. Elle s'est lourdement inclinée 4-1. Il faut dire que les Croates doivent faire sans Luka Modric et Ivan Rakitic, pour ce rassemblement.


Une opportunité en or pour conclure cette semaine internationale sur deux succès prometteurs.