Déjà titulaire pour son premier match avec le PSG, un jour seulement après son arrivée, Moise Kean a aussi disputé le match de Ligue des Champions face à Manchester United (1-2). Pourtant, son père le voit déjà ailleurs qu'à Paris pour la suite de sa carrière.



Aussitôt arrivé aussitôt reparti ? Le père de Moise Kean, dont le fils s'est engagé avec le Paris Saint-Germain lors du dernier jour du mercato sous forme de prêt, ne voit pas son garçon continuer longtemps avec le club de la capitale.


Pourtant, seulement une semaine après son arrivée au centre Ooredoo, le centre d'entrainement du PSG, le club lui a fait preuve de sa confiance. Titulaire lors du succès 4-0 face à Nîmes, il est également entré en jeu lors du très important Paris - Manchester United lors de la première journée de Ligue des Champions.


Voir cette publication sur Instagram

Happy to make my debut with @psg Great win, great debut!???

Une publication partagée par Moise kean ? (@moise_kean) le

Mais ce n'est pas du goût du père du joueur, qui voit plutôt son fils jouer en Italie pour la suite de sa carrière. "Ce que je veux, c'est que mon fils retourne jouer en Italie le plus tôt possible. Il y a grandi, il y est devenu ce qu'il est maintenant et il est juste pour lui de retourner dans son pays", a envoyé Jean Keane sur Calcio il Pillole, site internet de football italien.


Un appel du pied à la Juventus


Il a aussi ajouté qu'il verrait bien son fils retourner à la Juventus, club qui l'a formé : "Cet été, quand il y avait des rumeurs d'un retour à la Juventus de Moise, j'étais très heureux et j'espérais qu'il reviendrait, mais à la fin ils ont préféré un autre joueur. Même si je sais que ce n'est pas fini ici, je suis convaincu que tôt ou tard nous le reverrons dans notre championnat" a envoyé le père du joueur. Avant d'ajouter "J'espère pouvoir un jour le revoir à Turin".


Une chose est certaine, cette sortie médiatique n'est pas la plus inspirée par son père pour donner de la confiance à son joueur. Thomas Tuchel compté sur lui à deux reprises déjà, et la saison est encore longue.