Le tabloïd anglais The Sun a lâché une bombe dimanche soir en affirmant que Paul Pogba avait décidé de ne plus jouer avec l'Equipe de France à cause des déclarations du Président Emmanuel Macron sur les caricatures. Une information démentie par le joueur sur son compte Instagram et Twitter.



Paul Pogba a du être surpris ce matin au réveil en lisant un peu partout qu'il avait décidé de quitter l'Equipe de France. D'après The Sun, qui a relayé une information venant d'un média du Moyen-Orient, le milieu de terrain de Manchester United aurait décidé de ne plus jouer avec les Bleus.


La raison évoquée ? Les déclarations du président de la République, Emmanuel Macron, après le drame et la mort de Samuel Paty, sur le terrorisme islamiste. Sur Twitter, la publication du tabloïd comptait près de 8 000 retweets à peine une heure après sa publication.


"Honte à vous" : le message clair de Pogba



De confession musulmane, la Pioche "aurait apparemment pris cette décision à la suite de propos qu'il considère comme une insulte à lui-même et aux musulmans de France" pouvait-on lire dans le journal.


Une information démentie ce matin par le numéro six de l'EDF, sur son compte Instagram et Twitter. Il qualifie cette fausse information comme "inacceptable". Et ne mâche pas ses mots contre The Sun :


Je suis consterné, en colère, choqué et frustré ; certaines sources "médiatiques" m'utilisent pour faire de faux gros titres sur le sujet sensible de l'actualité française. Honte à vous ! Paul Pogba

Mais le mal était fait. D'autres médias anglais avaient déjà relayé le scoop, dont le Daily Mail. Ce n'est pas la première fois que les journaux anglais partagent des "fake news" sans vérifier la véracité des propos. Une éthique que l'on peut juger, sans prendre de risques, douteuse.


Pour empêcher que ce genre de nouvelles pratiques se multiplie, le milieu relayeur, qui se dit "contre toute forme de terreur et de violence", a décidé de lancer une procédure judicaire :


Certains journalistes n'agissent pas de manière responsable lorsqu'ils écrivent les nouvelles. J'intente une action en justice contre les éditeurs et les diffuseurs de ces fausses nouvelles à 100 %. Paul Pogba

Pogba n'en est pas à sa première mésaventure avec des journaux anglais. Il faut maintenant espérer que les journalistes prennent conscience du mal qu'ils peuvent engendrer en écrivant de telles hérésies. Dans une société où tout va très vite avec les réseaux sociaux, la prudence est de mise. The Sun en est la preuve.