En période de crise sanitaire, le PSG n'a pas échappé à la règle et compte enregistrer beaucoup de pertes lors de la prochaine saison. Le club de la capitale va devoir profiter d'un mercato estival allongé pour vendre.


100 millions d'euros : soit le total des pertes anticipées pour la saison 2020/2021 comme le rappelle l'Equipe ce dimanche. Des pertes que devra en partie combler Leonardo.


La tâche qui incombait à Antero Henrique auparavant devra désormais être assumée par le Brésilien qui a pour obligation de vendre pour 60 millions d'euros environ avant la fin du mercato.


La liste des indésirables


Longtemps annoncé proche de la sortie, Julian Draxler n'a toujours pas trouvé preneur. Sous contrat encore jusqu'à l'année prochaine, le milieu de terrain allemand ne semble pourtant pas décidé à quitter la capitale même s'il ne fait plus partie des plans de Thomas Tuchel.


Leonardo espère également tirer une trentaine de millions d'Idrissa Gueye si celui-ci était amené à partir. Estimé autour de 10 millions d'euros, Areola devrait également quitter le PSG cet été mais là encore, le directeur sportif brésilien souhaiterait obtenir plus d'un éventuel transfert au Stade Rennais, par exemple.


Les plus-value sur la revente pour sauver les finances ?


Comme le rappelle Damien Degorre dans l'Equipe, Antero Henrique s'était illustré par sa capacité à tirer de beaux bénéfices sur les titis parisiens. Ce que peine à faire Leonardo.


Plus que les recettes apportées par une qualification en finale de Ligue des Champions (50 millions d'euros), certains anciens parisiens pourraient rapporter jusqu'à 50% d'intéressement sur une éventuelle revente. Un départ de Lille de Jonathan Ikoné pourrait par exemple faire les affaires de Leonardo.