Cette idée fait suite à des problèmes judiciaires qui ont secoué l'international argentin en 2017.


Toujours en poste au FC Barcelone, depuis ses débuts à la Masia à l'âge de 12 ans, Lionel Messi pourrait bien effectuer l'ensemble de sa carrière au sein du club catalan. Pourtant, l'avenir de la Pulga aurait pu basculer trois ans plus tôt suite à un contentieux avec le fisc espagnol.


"Je sentais que j'étais très maltraité"


À l'image de Cristiano Ronaldo, qui a fait l'objet d'un acharnement médiatique, Lionel Messi n'a pas échappé au traitement des médias suite à plusieurs révélations de la presse espagnole d'une supposée évasion fiscale.


Condamné finalement à une amende de 252.000 euros et à 21 mois de prison avec sursis, le petit génie argentin est revenu sur cet épisode lors d'une interview accordée à la RAC1.


"À cette époque, avec les soucis que j'ai rencontrés, je voulais partir. Je ne voulais pas spécialement quitter le Barça, mais quitter plutôt l'Espagne. Je sentais que j'étais très maltraité et je ne voulais pas rester ici. Je n'ai jamais eu d'offre officielle parce que tout le monde connaissait mon idée de rester ici. (...) La vérité est que tout ce qui s'est passé a été très difficile. C'était très compliqué pour moi et ma famille parce que les gens ne savent pas grand-chose de ce qui se passe."

Depuis, Lionel Messi a seulement fait l'objet de plusieurs rumeurs concernant un éventuel transfert à l'Inter Milan. Des conjectures rapidement éclipsées par Massimo Moratti, l'ancien président du club intériste.