Auteur d'un mercato très calme, les Girondins de Bordeaux s'avancent avec plus de sérénité depuis l'intronisation de Jean-Louis Gasset. Après un début de saison mitigé, malgré la récente victoire face à Dijon (3-0), le club au Scapulaire entame une saison de transition avec un effectif renforcé par le présence d'Hatem Ben Arfa, qui pourrait faire son entrée en jeu face à l'OM, ce samedi (21h).



Formation en 4-2-3-1


1. Benoît Costil - Gardien de but

Benoît Costil réalise un formidable début de saison.

Malgré vents et marées, Benoît Costil a toujours su maintenir à flots son équipe. Annoncé sur le départ, le gardien de 33 ans devrait finalement poursuivre en Gironde, convaincu de l'arrivée de Jean-Louis Gasset.

Au top de sa forme, l'ancien portier du Stade Rennais est l'un des meilleurs gardiens de l'Hexagone. Capitaine la saison passée, il a laissé son brassard à Laurent Koscielny, à la demande du nouveau coach. Qu'importe, Costil a toujours été un leader naturel.

Auteur de cinq clean-sheets en six journées, l'international français réalise un formidable début de saison.


2. Youssouf Sabaly - Latéral droit

Youssouf Sabaly face au RC Lens cette saison.

Cela fait quelques saisons que le Sénégalais souhaite voguer vers un nouvel horizon.

Énorme à son arrivée en Gironde, son manque d'implication, dû à ses velléités de départ, a eu un impact sur ses prestations. Frustrant lorsque l'on connaît le potentiel et les qualités intrinsèques du joueur.

Titulaire indiscutable en ce début de saison, mais auteur de prestations fades, les supporters girondins espèrent revoir le Sabaly virevoltant qui était considéré comme l'un des meilleurs à son poste. Pouvant évoluer à droite comme à gauche, sa polyvalence sera un atout non négligeable.


3. Laurent Koscielny - Défenseur central

Laurent Koscielny lors de la première journée face au FC Nantes.

Le patron. Ce n'est pas un hasard si Jean-Louis Gasset lui a confié le brassard de capitaine dès son intronisation.

Énorme en début d'exercice, au sein de la meilleure défense de Ligue 1 (deux buts concédés) Kos' est possiblement à l'orée d'une nouvelle grande saison individuelle.

Arrivé lors du précédent exercice à la surprise générale, alors qu'il était toujours le patron de la défense des Gunners, l'international français (51 sélections) a pour rôle de redorer le blason girondin.


4. Pablo - Défenseur central

Pablo face au PSG la saison dernière.

Blessé en fin de saison, le retour du roc brésilien était attendu avec impatience sur les bords de la Garonne.

En pleine possession de ses moyens, Pablo est l'un des meilleurs défenseurs du championnat. Solide dans les duels, propre à la relance, il a formé une paire redoutable avec Koscielny la saison dernière. La charnière centrale est assurément le point fort de cette équipe.


5. Loris Benito - Latéral gauche

Loris Benito en conférence de presse.

Le poste de latéral évoque souvenirs et nostalgie aux supporters bordelais. Lizarazu, Trémoulinas, Mariano... Le club au Scapulaire a toujours pu compter sur des latéraux de talent... avant le désert actuel.

Car, depuis, aucun joueur n'a réellement convaincu. L'un des derniers venus, le Suisse Loris Benito, ne fait pas exception malgré quelques prestations encourageantes. Titulaire au poste dans l'esprit de Jean-Louis Gasset, l'Helvète devra élever son niveau de jeu cette saison.


6. Otavio - Milieu récupérateur

Otavio est la sentinelle des Girondins.

L'un des joueurs les plus sous-côtés du championnat. Métronome du milieu bordelais, le Brésilien est devenu indéboulonnable. En sentinelle devant la défense, il est la première rampe de lancement.

Recruté en provenance de l'Athletic Paranaense en 2017, le milieu de 26 ans a, depuis, disputé 84 matchs de Ligue 1.


7. Toma Basic - Milieu récupérateur

Quel début de saison du Croate ! Auteur de deux buts contre Angers et Dijon, le milieu de 23 ans a su s'imposer dans l'entrejeu bordelais. Ardemment convoité cet été, l'ancien de l'Hadjuk Split vit certainement sa dernière saison sur les bords de la Garonne.

Recruté seulement 3,5 M€ en août 2018, les Marine et Blanc vont certainement réaliser une belle plus-value.


8. Hatem Ben Arfa - Milieu offensif

Une énigme pour certains, une bonne surprise pour d'autres. À la dérive depuis son départ du Stade Rennais, où il s'est formidable relancé, le talent déchu n'a pu retrouver ses sensations en Liga, du côté de Valladolid, où il n'a disputé que cinq matchs.

En Gironde, le joueur formé à l'OL va retrouver un coach qui le tient en haute estime. Les deux hommes se sont, en effet, fréquentés en Équipe de France, lors du mandat de Laurent Blanc.

"Les mots de Jean-Louis Gasset me font extrêmement plaisir. Pour moi, il a prouvé que c’est ce qu’il se faisait de mieux en Ligue 1 en termes de jeu, de plaisir, a-t-il souligné à Téléfoot. Quand on voit évoluer ses équipes, on sent qu’elles cherchent toujours à bien jouer. Toute sa carrière Jean-Louis Gasset a démontré que ses équipes cherchaient toujours à bien jouer."


9. Samuel Kalu - Ailier droit

Samuel Kalu face à l'OGC Nice.

Enfin, le Nigérian va pouvoir s'exprimer avec les Girondins ! Grandement affecté la saison dernière par l'enlèvement de sa mère au pays, Kalu n'avait pas la tête au football, malgré des débuts prometteurs sous le maillot au Scapulaire.

En ce début de saison, l'international nigérian (12 sélections, 2 buts) s'impose comme le meilleur atout offensif de Jean-Louis Gasset. Entreprenant balle aux pieds, il est l'auteur de deux buts contre le RC Lens et Dijon.

Recruté 8,5 M€ en provenance de la Gantoise en 2018 et perçu comme l'un des plus grands talents de Jupiler League, l'ailier de 23 ans aura un rôle clé dans la bonne saison de Bordeaux.


10. Rémi Oudin - Ailier gauche

Recruté 10 M€ en provenance du Stade de Reims en hiver dernier, le club au Scapulaire mise beaucoup sur son ailier de 23 ans.

Auteur de débuts prometteurs avec les Marine et Blanc, Jean-Louis Gasset attendra de lui qu'il soit plus décisif, comme il l'avait été lors de la saison 2018-2019 (10 buts en championnat).

Auteur de son premier but cette saison face à Dijon, Rémi Oudin semble sur la bonne voie.


11. Josh Maja - Avant-centre

Josh Maja face à Nantes.

L'étoile montante de la docu-série Netflix"Sunderland' Til' I die".
L'Anglais a les capacités pour exploser aux Girondins, mais malgré un triplé contre Nîmes la saison dernière et quelques fulgurances, il peine encore à être titulaire.

Auteur tout de même de dix buts, dont un contre Angers cette saison, en 37 matchs toutes compétitions confondues avec les Marine et Blanc, on sent qu'il a les capacités de réaliser une grande saison.